19 mars 2021 5 19 /03 /mars /2021 08:41

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : PEER GYNT. ACTE 1.

 

 

C'est de qui ? Antoine Carrion

 

 

La Couv':

 

 

 

Déjà croisés sur BO BD ? Sur quasi toute sa prod oui! 

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil – collection Métamorphose

 

 

Une planche:

 

 

Ça donne Quoi ? Je ne connaissais du personnage de Peer Gynt que les suites musicale qu'Edvard Grieg avait tirées de sa musique de scène composée pour le drame d'Henrik Ibsen. C'est donc avec un grand intérêt que je me suis plongée dans cet album.

 

Qui est Peer Gynt? Un bon à rien, rêveur et menteur, coureur de jupons,… Oui tout cela ensemble. Mais il est aussi un fils qui accompagnera avec tendresse et fantaisie les derniers instants de vie de sa mère. Et aussi celui qui préfère s'éloigner de la douce et pure Solveig plutôt que de la souiller.

 

Dans son introduction, Antoine Carrion explique la difficulté d'adapter en français la langue poétique d'Henrik Ibsen, mais certains passages sont à lire à haute voix pour profiter des rimes et de la musique des paroles.

 

Mais, en bande dessinée, le plus beau des textes peut être réduite à néant si les dessins ne conviennent pas (ou plutôt s'ils ne plaisent pas quand on feuillette le livre). Ici, j'ai envie de dire que c'est l'inverse et que la beauté et la poésie des images font parfois oublier le texte. Surtout quand on profite de doubles pages qui donnent envie de partir visiter la Norvège. L'auteur joue aussi sur les dimension des cases en sortant des gaufriers classiques… plus une quadruple page fantastique qui forme un unique dessin.

 

 

Il propose également un intéressant travail sur le fond des pages pour ajouter de la noirceur dans le séjour chez les trolls par un noir profond tandis que les parties à l'air libre sont sur fond blanc.

 

J'ai découvert Antoine Carrion avec cet album dont j'attends impatiemment la suite… mais je sais, grâce à la musique, qu'elle va se passer en Orient.

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? PEER GYNT

 

 

C'est de Qui ?  Edvard Grieg

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu chez nous ? oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ça donne Quoi ? Edvard Grieg a écrit cette musique pour accompagner la pièce d'Henrik Ibsen et elle convient évidement parfaitement à chaque partie de la bande dessinée.

Cette version est complète alors que l'on connait mieux les 2 suites que le compositeur a faites en sélectionnant des morceaux choisis de cette longue partition. Les morceaux les plus connus sont "dans l'antre du roi de la montagne" et "la chanson de Solveig".

 

Fab va me tirer les oreilles (virtuellement) car il y a des parties chantées mais, à moins de comprendre le norvégien, cela ne devrait pas perturber plus que cela la lecture. Attention seulement à arrêter l'écoute au bon moment en attendant le tome 2 !

 

Pour les plus curieux, je signale qu'il existe un enregistrement mêlant musique et dialogues (en français) dont voici un exemple correspondant au dialogue entre le roi des trolls et Peer Gynt après la danse de la fille du roi : 

 

---------------

 

Une Chronique de Gen

 

Repost0
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 15:32

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi : NILS. CYAN.

 

 

C'est de qui ? Hamon & Carrion

 

 

La Couv':

 

Bleu sang  /  Nils. Cyan  Vs.  Legacy

 

Déjà croisés sur B.O BD? Oui, sur le précédent.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil.

 

 

 

Une planche:

 

 

Bleu sang  /  Nils. Cyan  Vs.  Legacy

 

 

Ca donne Quoi ? Tout n’est plus que chaos dans les terres nordiques ; alors que Nils et Arun tentent de débarrasser Yygrdasil des tuyaux que lui ont implanté les hommes de Cyan, Alba, la nouvelle reine des femmes guerrières et deux autres survivantes, se sont mises en marche pour attaquer leur ennemi de toujours.

D’en haut les 3 déesses vont s’immiscer dans le conflit, par amour ou par haine…

L’issue sera tragique pour tout le monde.

 

La fantasy-écolo du premier volet laisse place, dans cette suite fort attendue, à une noirceur post apocalyptique teintée de shamanisme et de steampunk.

 

Si l’on regrettera des transitions narratives parfois un rien abruptes, on ne pourra que s’émerveiller devant les planches d’Antoine Carrion.

Il glisse subrepticement ici des influences manga à un trait plus dans la veine de celui d’un Alex Alice, notamment au niveau de certains protagonistes, tout en gardant sa personnalité à nulle autre pareille, magnifiquement rendue sur les doubles planches (et les illustrations bonus en fin d’album).

 

Graphiquement, probablement l’un des fleurons de la collection Métamorphose, aux cotés des Ogres-Dieux et autres Carmilla.

 

 

Bleu sang  /  Nils. Cyan  Vs.  Legacy

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? LEGACY

 

 

C'est de Qui ?  J. Kyd

 

 

La couv' 

Bleu sang  /  Nils. Cyan  Vs.  Legacy

 

Déjà entendu chez nous? Oui

 

 

On peut écouter?

 

 

Ca donne Quoi ? Jesper Kyd, après s’être fait la main sur quelques franchises de jeux vidéo aux notoriétés grandissantes – nous l’avons écouté chez nous sur les très réussis premiers volets d’Assassin’s Creed entre autres- se fait un petit plaisir dans la lignée de groupes comme Two Steps From Hell en sortant un album de pistes conçues comme des musiques de trailers.

 

Un souffle épique souffle sur l’ensemble de la galette, avec une prédilection pour les intros plutôt calmes qui monte rapidement dans les tours avec force envolées lyriques de cordes, thèmes massifs digne de blockbusters hollywoodiens et autres arrangements héroïques à base de chœurs enflammés.

 

Certes l’ensemble manque clairement de l’originalité qu’on avait pu trouver sur les Assassin’s Creed, mais pour de la fantasy grand spectacle à visuels époustouflants, ça en impose pas mal !

 

 

 

---------------

 

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 15:06

 

 

Retrouvez, après la chronique, l'interview "Musique et BD" d'Antoine Carrion, le dessinateur de Nils.

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : NILS. LES ELEMENTAIRES

 


C'est de qui : Hamon et Carrion

 

 

La Couv':

Conscience fantasy  /  Nils  Vs.  Percy Jackson

Déjà croisés chez nous? Pas le scénariste, par contre on a du croniquer la quasi totalité de ce qu’a fait le dessinateur.

 

 

C’est édité chez ? Soleil

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Alors que leurs terres, autrefois riches, restent aujourd’hui désespérément stériles, Ruben, accompagné de son jeune garçon Nils, partent vers l’Est afin d’essayer de comprendre ce mystère. Ils vont bientôt découvrir des contrées désolées et une immense foret où une tribu de femmes guerrière résiste à un envahisseur doté d’une technologie aussi stupéfiante que dangereuse.

 

Au fil des albums, Antoine Carrion, l’ex Tentacle Eye a peaufiné son trait et a bonifié son style qui a évolué de manière indéniable. Sur ce premier tome de Nils récit de science fantasy (c’est histoire de situer un genre plus qu’autre chose n’est ce pas) très avenante, il a une fois encore franchi une nouvelle étape.

 

 

Le scénario de Jérome Hamon, où se télescopent avec bonheur de multiples influences (outre le clin d’œil au Princesse Mononoke, de Miazaki, on notera des réminiscences de fantasy plus classique et de légendes diverses –Amazones, vikings,…- toutes fort bien digérées), lui donne l’occasion de livrer un quasi sans fautes et de donner par la même occasion à la série une vraie personnalité.

 

La collection Métamorphose s’enrichit d’une nouvelle petite pépite.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? PERCY JACKSON AND THE LIGHTNING THIEF

 

 

C'est de Qui ? Christophe Beck

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu chez nous ? Oui

 

 

On peut écouter?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Si avant cette B.O Beck n’avait jamais, à proprement parler, mis en musique de fantasy, ses compositions pour le premier volet de la franchise Percy jackson ne s’en ressent pas. Evitant l’écueil John Williams/Harry Potter (dont la série Percy jackson est semble-t-il un « suiveur ») pour mieux s’échouer, au moins en partie, sur ceux de Goldsmith ou de David Arnold, Beck renoue avec la B.O grand spectacle du film de genre, souvent trop connotée pour être vraiment originale mais écrite avec assez d’application et de variété pour accrocher l’oreille.

 

De cuivres vrombissant à des cordes haut perchées, renforcées par des rythmiques souvent maousses, les presque 2 heures de musique de Percy Jackson possèdent assez de thématiques différentes pour coller aux ambiances de Nils, même si les faux airs de « déjà entendu » gêneront peut être un peu les mélomanes/cinéphiles.

 

 

--------------------------------------

 

 

Bonjour Antoine et merci d’avoir accepté de te prêter au jeu du questionnaire croisé B.O/BD.

 

 

Commençons par un classique :

 

 

Tes Cinq Cd de chevet ?

 

  • Massive Attack : mezzanine
  • Prodigy : the fat of the land
  • Portishead : dummy
  • Iam : l’école du micro d’argent
  • Ella Fiztgerald : pure ella

 

 

 

Et tes Albums de Bd ?

 

  • Akira
  • Calvin et hobbes
  • Ghost in the shell
  • Toppi
  • Manara

 

 

 

 

Les influences et les goûts :

 

 

Une musique de film qui t’a marqué, que tu affectionnes particulièrement (indépendamment du film) ?

 

 

La Gloire de mon Pere

 

 

 

Qui sont tes maîtres à penser en BD, ceux qui t’ont donné envie d’en faire, quelles sont tes influences ?

 

 

Otomo, Manara, Prado

 

 

 

Ton travail :

 

Ecoutes tu de la musique quand tu écris/dessine, et plutôt quoi ?

 

De tout.

 

 

Ce sur quoi tu travailles actuellement, tes prochains projets (si tu as la liberté de les évoquer bien sûr) ?

 

Les deux prochains tomes de Nils.

 

 

 

Et si…

 

 

…en lieu et place de la Bande Dessinée tu avais fait de la musique tu aurais été qui, tu aurais joué quoi ?

 

J’aurais joué du violoncelle !

 

 

Encore un grand merci pour tes réponses, et au plaisir de te retrouver dans les pages de Bandes Originales Pour Bandes Dessinées ! 

 

 

 

----------------------------

 

 

Une chronique et une interview réalisées par Fab

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags