14 novembre 2019 4 14 /11 /novembre /2019 13:38

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  SIR NIGEL 2

 

 

C'est de qui ? Seiter & Giné

 

 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui ? Glénat

 

 

Déjà croisés sur le site? Oui.

 

 

Une planche:

 

 

 

Ca donne Quoi ? Nigel doit, s’il souhaite épouser sa promise, accomplir trois hauts faits. Si ses aventures aux coté de Chandos lui permettent de briller par deux fois (et non des moindres, il prend un château quasiment à lui seul), il faudra à notre héros beaucoup de patience avant de terminer sa quête durant la campagne du roi Edward contre les français.

 

Avec ce second volet de son adaptation du roman de Sir Arthur Conan Doyle, Roger Seiter livre une fort bonne BD d’aventures à l’ancienne, pleine de rebondissements à la partie historique documentée et aux dessins semi réalistes, dans un style franco-belge plutôt classique, réalisés par un Christian Giné inspiré et très en phase avec le sujet.

 

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :KNIGHTS OF THE ROUND TABLE

 

 

C'est de qui ? M. Rozsa

 

 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Après avoir connu un franc succès avec le score d’Ivanhoé l’année précédente, Rozsa est de nouveau mis à contribution par les studios pour écrire celui d’un autre film de chevaliers, qui sera en plus le premier réalisé en cinémascope et doit donc être un sans-faute.

Di coté du compositeur c’est mission accomplie, et ce malgré un laps de temps assez court pour écrire sa partition (dans une année 1953 chargée puisqu’il n’écrit pas moins de cinq B.O).

 

Les Chevaliers de la Table Ronde porte la marque indélébile de son auteur qui rajoute néanmoins à ses gimmicks habituels de belles trilles de flutes et de percussions haut perchées, le tout toujours porté par un thème riche et des phrases de violons romantico-épiques, des tambours martiaux et des cuivres grandioses.

 

Peut-être plus grand spectacle que celui d’Ivanhoé, ce score marque un tournant du genre dans l’approche de Rozsa, et maintes idées conçues ici seront développées dans des grandes œuvres postérieures de Ben Hur au Cid.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost0
13 novembre 2019 3 13 /11 /novembre /2019 16:34

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : LA FAMILLE VIEILLEPIERRE 1 – ARTHUR ET LA CORDE D'OR

 

 

C'est de qui ? Joe Todd-Stanton

 

 

La Couv': 

 

 

 

Déjà croisés sur BO BD ? non

 

 

C’est édité chez qui ? Sarbacane

 

 

Une planche: 

 

 

Ça donne Quoi ? Sous la forme d'un livre mi BD mi album illustré, l'histoire du jeune Arthur, vivant en Islande aux temps héroïques, nous est contée. Suite à l'intrusion du loup Fenrir dans son village, il reste le seul valide et doit donc réussir la dur quête nécessaire pour ramener le feu (et donc la chaleur dans son village). Il doit aller demander de l'aide au dieu du tonnerre dans le lointain domaine des dieux.

 

Joe Todd-Stanton commence avec cet album une saga familiale qui promet d'être épique et en même temps hilarante. Ce 1e tome lui permet de jouer avec le panthéon nordique et il vaut mieux le réviser un peu avant la lecture. Le loup Fenrir est vraiment monstrueux par sa taille… et par la quantité de ses dents; mais il est l'enfant d'un dieu, tout de même !

 

Les dessins foisonnent de petits détails sympathiques, plus des clins d'œil aux grands lecteurs comme le voyage d'Arthur sur la mer sur une carte pleine de monstres comme celle d'Olaus Magnus.

 

De quoi donner envie de découvrir la mythologie nordique à nos chères têtes blondes ou brunes.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? PAN

 

 

C'est de Qui ?  John Powell

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu chez nous ? oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ça donne Quoi ? Comme la plupart des compositeurs de sa génération, John Powell a eu une formation classique sans dédaigner pour autant le rock et le jazz. Côté filmographie, il est d'un éclectisme intéressant en allant de dessins animés plus ou moins délirants à des thrillers en passant par de la SF ou du fantastique.

 

Pour Pan, il a écrit une musique épique et descriptive pour grand orchestre avec un clin d'œil à divers films de pirates et des emprunts à Nirvana et aux Ramones. De quoi donner encore un peu plus de force aux aventures d'Arthur.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Gen

Repost0
12 novembre 2019 2 12 /11 /novembre /2019 20:32
 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  THORGAL. L’ERMITE DE SKELLINGAR

 

 

C'est de qui ? Vignaux et Yann

 

 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui ? Le Lombard

 

 

Déjà croisés sur le site? Oui, ensemble  et séparément.

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Décidément les dieux ont décidé que Thorgal ne goûterait jamais à la quiétude d’une vie sans histoires ! Alors qu’il coule des jours heureux en compagnie de sa chère et tendre et de leurs enfants, voilà qu’une jeune femme, adepte d’un culte étrange dédié à un oiseau bleu, tente de le tuer.

Tombée dans un ravin à cause d’une flèche de Throgal, elle lui apprend qu’elle est une ancienne de ses victimes, à l’époque où il se faisait appeler… Shaïgan sans merci ! Avant de mourir elle lui fait jurer de délivrer sa famille, prisonnière d’un tyran, sur une île perdue.

 

Mais une fois sur place notre viking malchanceux va réaliser que le méchant n’est pas forcément celui qu’on croit et que, pour tenir sa promesse, il va lui falloir exorciser ses propres démons !

 

Yann, déjà présent sur le scénario du précédent tome, où il se débrouillait tant bien que mal pour clore les intrigues des différents spin-off, propose une aventure assez classique mais solide aux protagonistes nuancés, si le déroulement est un brin expéditif peut être (et aurait mérité un second volume éventuellement), Yann évite la surenchère de références et citations au passé de notre malchanceux héros, en laissant la porte ouverte à la suite.

 

Il retrouve ici Fred Vignaux, son talentueux  dessinateur de Kriss de Valnor qui relève fort bien la gageure de reprendre la série mère après son créateur, Rosinski, en revenant à quelque chose de plus classique que la peinture directe de l’artiste polonais.

 

Les fans de Thorgal seront je pense satisfait de ce trente septième album (déjà !), surtout qu’il renoue avec les grandes heures de la série sans en faire des tonnes.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :SEE. SEASON 1.

 

 

C'est de qui ? B. McCreary

 

 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Ce pauvre Jason « Khal Drogo » Momoa a dû se résigner à l’heure qu’il est, à être abonné aux rôles de brutes barbares barbues ; c’est du moins encore un stéréotype qu’il incarne dans l’une des séries de lancement de la chaine TV d’Apple qui a mis le paquet coté moyens pour un début.

 

Résumons en deux lignes l’intrigue de See : la Terre dans le futur, dévastée par les abus de l’homme, revenue à un âge quasi préhistorique. Dans ce monde post apocalyptique les survivants, organisés en tribus, sont tous aveugles. La naissance de deux enfants dotés de la vue va chambouler ce monde déjà bien barré.

 

Riches en scènes de combat chorégraphiées, en suspense soutenu et autres action sauvage, les premiers épisodes, si pas exempts de défauts, se révèlent divertissant, portés par de superbes paysages et une B.O de circonstance signée Bear Mccreary.

Fort de dizaines d’épisodes de, au hasard, Walking Dead, Constantine ou encore Agents of S .H.I.E.L.D, le bonhomme a eu l’aoccasion de se faire la main dans le domaine du fantastique qui claque, de la SF musclée et de l’action décérébrée (ou presque).

 

Quand il ne singe pas le Ramin Djawadi de GOT, celui qui aurait pu faire partie du collectif Remote Control sans que l’on trouve ça choquant, assène ses rythmiques à coups de percussions métalliques, de batteries métronomiques et autres phrases binaires de cuivres, le tout retravaillé lourdement en studio derrière.

Quelques fioritures pseudo folkloriques viennent égayer une galette assez monotone mais redoutablement efficace qui, sur l’action condensée de ce nouveau Thorgal, fait le job bien comme il faut !

 

 

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
2 novembre 2019 6 02 /11 /novembre /2019 10:50

 

Week end thématique sur B.O BD avec un spécial "Sherlock Holmes", à l'honneur avec deux nouveautés!

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  LES QUATRE DE BAKER STREET. LES MAITRES DE LIMEHOUSE.

 

 

C'est de qui ? Etien, Djian & Legrand.

 

 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui ? Vent d’Ouest

 

 

Déjà lus sur B.O BD? Oui sur les précédents.

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Le célèbre enquêteur est appelé en France, à Paris, pour élucider l’affaire de  l’Assassin des Boulevards, il confie à nos francs-tireurs le soin d’enquêter sur les troubles au sein de Limehouse, le quartier oriental de Londres où les gangs locaux s’affrontent.

 

Le chef des Mad Dogs y a été tué par un assassin à la solde du Scorpion Ecarlate mystérieuse organisation qui lutte contre le trafic d’opium.

Billy tombe amoureux d’une jeune pupille chinoise qui se révèle pleine de surprises et Charlie commence à accepter sa féminité, bref c’est animé du coté de Baker Street!

 

Ce huitième tome est au moins au niveau des précédents, avec une bonne dose de suspense et d'action, de l'humour et de l'émotion, cocktail parfait que nos scénaristes savent entre de bonnes mains quand ce sont celle d'un David Etien en grande forme malgré le fait qu'il mène de front plusieurs (gros)projets. 

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :NIGHT TRAIN TO PARIS

 

 

C'est de qui ? K. Graham

 

 

La Couv':

 

 

Déjà croisé chez nous? Pas sur.

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Après avoir creusé le filon des diverses apparitions du célèbre détective sur grand et petit écran, je me suis dit qu’un changement de cap (et donc d’ambiance) serait probablement aussi intéressant que bienvenue.

 

Ainsi j’ai opté pour ce score de film noir des années 60, composé par le talentueux jazzman Kenny Graham qui, si vous voulez mon avis, n’a probablement pas été apprécié à sa juste valeur (ou tout du moins ne l’est plus aujourd’hui).

 

Arrangeur de génie, sa partition pour Night train to Paris est un bijou de « Crime jazz » comme on l’appelle aux USA, avec des parties de batterie et de contrebasse à faire pâlir d’envie n’importe quel combo de l’époque.

 

Le rayon mélodique n’est pas en reste, les thèmes sont chaloupés et plein de trouvailles empruntées à divers genres (jusqu’au dessin animé avec les percussions de xylophone par exemple).

Comme souvent avec les grands compositeurs qui s’y sont frottés (Bernstein, Quincy Jones, Mancini,…) Graham n’en n’oublie pas pour autant la fonction première de sa B.O, à savoir exprimer le suspense et l’ambiance d’un polar bien ficelé ; atmosphères parfaitement rendues qui, comme je le supposais,  vont bien avec ce nouvel épisode des Quatre de Baker Street.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
30 octobre 2019 3 30 /10 /octobre /2019 08:40

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  MATA HARI  &   RENDEZ VOUS AVEC X : MATA HARI

 

 

C'est de qui ?  Gil & Paturaud pour Mata Hari 

                      Greiner & Roman pour Rendez vous avec X : Mata Hari

 

 

Les Couv':

 

 

 

 

C’est édité chez qui ? Maghen Editions  et Glénat

 

 

Déjà croisés sur le site? Virginie Greiner oui (elle nous avait même accordé une interview "Musique et BD") , pas les autres.

 

 

Des planches:

 

Mata Hari- Daniel Maghen Editions

 

Rendez vous avec X: Mata Hari - Glénat

 

 

Ca donne Quoi ? Il y a deux ans de ça, pour la sortie d’un album dont elle était l’héroïne, je constatais avec un certain étonnement que la bande dessinée ne s’était jamais sérieusement penchée sur le cas de Mata Hari ; il s’avère que cette erreur est réparée cet automne avec pas moins de deux albums consacrés au personnage.

 

Le premier, sobrement intitulé Mata Hari opte pour une approche réaliste, que ce soit dans le dessin, fort beau et détaillé, qui fait la part belle aux décors exotiques et historiques (avec de beaux rendus du Paris de la Belle Epoque), comme dans l’approche scénaristique même si l’accent est tout de même mis sur l’aspect romantique de la vie de la pseudo espionne.

 

Le nouveau volet de la série Rendez Vous avec X quant à lui, va plus à l’essentiel, montrant une femme victime de ses passions et devenue un peu agent double plus par un concours de circonstances qu’autre chose (aspect que Virginie Greiner pointe fort bien d’ailleurs), du coté de la partie graphique on est sur quelque chose de plus franco-belge classique avec un petit coté old school sympa cependant.

 

Pour moi qui ai « découvert » Mata Hari via le fort beau film Agent X27 avec Marlène Dietrich alors au sommet de sa gloire, ces deux albums ont eu le mérite de remettre en perspective une icône qui aura été idéalisée et est devenue même une expression populaire (mention spéciale aux dossiers historiques en fin de chacun des albums d’ailleurs à ce propos).

 

Pour conclure je dirais que j'ai probablement plus apprécié le scénario de la version de Virginie Greiner mais coté graphismes le Mata Hari de Gil & Paturaud a clairement ma préférence. 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

 

 

 

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags