19 mars 2021 5 19 /03 /mars /2021 08:41

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : PEER GYNT. ACTE 1.

 

 

C'est de qui ? Antoine Carrion

 

 

La Couv':

 

 

 

Déjà croisés sur BO BD ? Sur quasi toute sa prod oui! 

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil – collection Métamorphose

 

 

Une planche:

 

 

Ça donne Quoi ? Je ne connaissais du personnage de Peer Gynt que les suites musicale qu'Edvard Grieg avait tirées de sa musique de scène composée pour le drame d'Henrik Ibsen. C'est donc avec un grand intérêt que je me suis plongée dans cet album.

 

Qui est Peer Gynt? Un bon à rien, rêveur et menteur, coureur de jupons,… Oui tout cela ensemble. Mais il est aussi un fils qui accompagnera avec tendresse et fantaisie les derniers instants de vie de sa mère. Et aussi celui qui préfère s'éloigner de la douce et pure Solveig plutôt que de la souiller.

 

Dans son introduction, Antoine Carrion explique la difficulté d'adapter en français la langue poétique d'Henrik Ibsen, mais certains passages sont à lire à haute voix pour profiter des rimes et de la musique des paroles.

 

Mais, en bande dessinée, le plus beau des textes peut être réduite à néant si les dessins ne conviennent pas (ou plutôt s'ils ne plaisent pas quand on feuillette le livre). Ici, j'ai envie de dire que c'est l'inverse et que la beauté et la poésie des images font parfois oublier le texte. Surtout quand on profite de doubles pages qui donnent envie de partir visiter la Norvège. L'auteur joue aussi sur les dimension des cases en sortant des gaufriers classiques… plus une quadruple page fantastique qui forme un unique dessin.

 

 

Il propose également un intéressant travail sur le fond des pages pour ajouter de la noirceur dans le séjour chez les trolls par un noir profond tandis que les parties à l'air libre sont sur fond blanc.

 

J'ai découvert Antoine Carrion avec cet album dont j'attends impatiemment la suite… mais je sais, grâce à la musique, qu'elle va se passer en Orient.

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? PEER GYNT

 

 

C'est de Qui ?  Edvard Grieg

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu chez nous ? oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ça donne Quoi ? Edvard Grieg a écrit cette musique pour accompagner la pièce d'Henrik Ibsen et elle convient évidement parfaitement à chaque partie de la bande dessinée.

Cette version est complète alors que l'on connait mieux les 2 suites que le compositeur a faites en sélectionnant des morceaux choisis de cette longue partition. Les morceaux les plus connus sont "dans l'antre du roi de la montagne" et "la chanson de Solveig".

 

Fab va me tirer les oreilles (virtuellement) car il y a des parties chantées mais, à moins de comprendre le norvégien, cela ne devrait pas perturber plus que cela la lecture. Attention seulement à arrêter l'écoute au bon moment en attendant le tome 2 !

 

Pour les plus curieux, je signale qu'il existe un enregistrement mêlant musique et dialogues (en français) dont voici un exemple correspondant au dialogue entre le roi des trolls et Peer Gynt après la danse de la fille du roi : 

 

---------------

 

Une Chronique de Gen

 

Repost0
17 mars 2021 3 17 /03 /mars /2021 11:38
 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  CURTISS HILL

 

 

C'est de qui ? Pau

 

 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui ? Paquet

 

 

Déjà lu sur B.O BD? Oui

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Alors que de l’autre coté de l’océan la guerre menace sur fond de montée des extrémismes, Curtiss Hill le play boy et Rowlf Zeichner son taciturne rival de toujours, s’affrontent sur les circuits de courses automobiles.

 

Entre coups bas et coups d’éclats, derrière le feu des projecteurs nos deux chiens ne sont pas ceux qu’ils veulent bien laisser paraître ; c’est la  reporter Maugène Berk qui va découvrir les vrais visages de ces cabots et tout ce qui gravite autour de leur rivalité !

 

Après nous avoir conquis sur Atlas et Axis, sa saga fantasy animalière, Pau enfonce le clou avec cet hommage aux films américains des années 50 qui mariaient les histoires d’hommes et les grands sentiments.

 

 

Graphiquement l’auteur espagnol a également encore franchi un cap, et son travail est tout simplement génial. Ses personnages anthropomorphes sont très réussis, dans la lignée des grands spécialistes du genre, de Disney à Juanjo Guarnido en passant par Tesuka, Le reste est à l’avenant avec des effets de narration très  dynamiques et des décors fouillés, le tout dans des teintes sépias qui renforcent l’atmosphère old school du scénario.

 

Un one shot qui a du chien !

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :THE CINCINNATI KID

 

 

C'est de qui ? L. Schifrin

 

 

La Couv':

 

 

Déjà croisé chez nous? Une poignée de fois oui.

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? Ce Cincinnati Kid est probablement l’un des plus gros films que le compositeur argentin de Bullit ait eu à écrire, et ça se sent tout au long de sa partition.

 

Si son sens du swing est évidement bien présent ici, Schifrin se fait plus « sage » que sur les B.O de Enter The Dragon ou Dirty Harry, favorisant de arrangements plus classiques, des ambiances variées où la romance est exprimée par des cordes langoureuses, le suspense par des notes de piano accompagnées de cuivres moins funky qu’à l’accoutumée pour un résultat qui se rapproche des classiques que sont L’Homme au bras d’or ou Anatomy of a murder.

 

Si la personnalité du compositeur n’en n’est pas pour autant effacée, loin de là, avec quelques petites fioritures instrumentales et rythmiques de ci de là qui démarquent son score du reste de la production du genre, c’est cet aspect film noir groovy qui m’a fait sélectionner cette B.O pour ce Curtiss Hill est les compositions de Schifrin se sont révélées largement à la hauteur !

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
16 mars 2021 2 16 /03 /mars /2021 10:33

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  IRA DEI 4. MON NOM EST TANCREDE.

 

 

C'est de qui ? Brugeas & Toulhoat

 

 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui ? Dargaud

 

 

Déjà croisés sur le site? Oui, sur les précédents entre autre.

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Tancrède, encombré d’Eudoxie et Marie, traqués par Hugues le revanchard, préfère épargner ses compagnes de route et se fait capturer. Guillaume de Hauteville, leader des troupes normandes, teste son intéressant prisonnier lors de duels à mort que notre héros remporte tous, finissant même par se débarrasser de l’incontrôlable Hugues, ce qui arrange Hauteville.

 

Le salut vient cependant de là où Tancrède l’attendait le moins en la personne d’Etienne qui veut retrouver Marie, sa sœur.  

 

Entre combats épiques et psychologie poussée des personnages, cette conclusion du second cycle d’Ira Dei tient ses promesses, faisant de la saga du duo doué Brugeas /Toulhoat, une série aux qualités manifestes, que ce soit dans son scénario qui s’appuie bien sur le background historique tout en sachant ne pas s’y enliser (on pense parfois aux –bonnes – saisons de la série TV Vikings par exemple) que dans ses graphismes furieux où portraits expressifs et paysages sauvages se partagent bien la vedette.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : LE SEIGNEUR DE LA GUERRE

 

 

C'est de qui ? J . Moross

 

 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD?

 

 

On peut écouter ?

 

https://i.imgur.com/3bccOGi.jpg

 

Ca donne Quoi ? Bien plus subtile que beaucoup de bandes originales du même acabit (celles de Rozsa par exemple), la partition de The War Lord fait la part des choses entre thèmes hauts en couleurs où héroïsme et action sont exprimés via des cuivres flamboyants, et introspection plus dramatique où ce sont les cordes qui sont à l’honneur.

 

Le seul bémol finalement de ce score est sa durée, particulièrement réduite pour l’époque puisque l’on dépasse à peine la demi heure de musique, mais ce n’st pas du fait de Moross qui vit sa deadline réduite de moitié suite à des soucis de final cut sur le film ; il aura même un providentiel coup de pouce de la part de Hans Slater, pilier de studio que l’on a souvent écouté chez nous, et qui amène son savoir faire et son expérience dans la partie pour un résultat encore plus orignal.

 

Probable que pour Ira Dei quelque chose de moins dâté aurait mieux fait l'affaire ais c'était histoire de changer un peu d'ambiances. 

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
14 mars 2021 7 14 /03 /mars /2021 20:26
 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  NIALA

 

 

C'est de qui ? Deveney & Rossi

 

 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui ? Glénat

 

 

Déjà croisés sur le site? Oui pour le dessinateur.

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Niala est une jeune femme que les habitants de la jungle considèrent (à raison ?) comme l’Esprit de la forêt et qui participe, entre autre, au rite de passage des membres d’une tribu locale.

 

C’est surtout une créature libre et jouisseuse qui ne perd pas une occasion d’assouvir ses fantasmes et qui va, au fil de rencontres aussi diverses que variées, déflorer des religieuses en mission, calmer les ardeurs colonialistes d’un tarzan de pacotille ou encore contrecarrer l’influence d’un pseudo gourou mal intentionné et coincé.

 

Cette suite de courtes histoires placées sous le signe de la bonne humeur et de l’érotisme, brocarde avec allégresse une certaine frange de la BD d’antan et ses gros clichés sexistes et raciaux. Rossi, qui a demandé à Deveney de lui écrire ces « récréations » (de son propre aveu), s’amuse visiblement en jouant sur les codes de l’humour (un caméo de Christophe Lambert en Tarzan) et de la BD pour adulte.

 

 

Le ton est donc léger tout comme le coté cul, et l’album est d’ailleurs sorti dans la collection 1000 Feuilles et pas sous le label Porn Pop dédié au genre chez Glénat.

 

Néanmoins, pour évoquer succinctement le buzz qui a entouré Niala, avant même sa sortie, et sur la base du résumé fourni par l’éditeur (modifié ensuite d’ailleurs), une pétition a tourné en ligne pour interdire la parution de l’album, pointant du doigt le racisme et le sexisme (supposés) du scénario.

 

Pour citer deux grands philosophes de leur temps, on se souviendra de cette maxime que l'on doit à l'inspecteur Harry ,"Les avis c'est comme les trous du cul, tout le monde en a un", associée à la prophétie d'Andy Warhol sur le Quart d'heure de célébrité auquel tout un chacun aurait droit, qui, avec l'avènement d'internet, est devenu exponentiel; on obtient à nouveau un bien triste exemple de la mentalité de masse devenue la norme aujourd'hui -merci les réseaux sociaux-qui fait que dés que le moindre quidam a une opinion à asséner, une partie du troupeau, grandement dénuée de discernement, voire de personnalité,  se sent obligée d'adhérer, de relayer, de s'indigner.

 

 

A la lecture on réalise vite que l’intention n’est clairement pas celle reprochée, qu’il faut prendre tout ceci au second degré, et que Niala, si elle ne méritait pas autant de publicité, va probablement en récolter les fruits en voyant ses ventes décoller.

 

Tant pis pour les censeurs qui vont peut être lever maintenant leurs boucliers offusqués pour une autre cause sainte et perdue d’avance, par exemple, avec la sortie du Director’s cut du boursouflé Justice League de Snyder, s’offusquer de voir Wonder Woman en mini jupette et décolleté face à un Batman et un Superman engoncés dans leurs costumes des pieds à la tête ?

 

 

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :LORD JIM

 

 

C'est de qui ? B. Kaper

 

 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui.

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? Tant qu’à insister sur le décalage autant y aller franco. Voici donc l’un des derniers scores de Kaper, qui, après le succès de Mutiny on the Bounty, s’est vu proposer pas mal de films d’aventures qu’il a, en général, illustrer musicalement de fort belle façon.

 

Pour cette adaptation d’un roman de Joseph Conrad, devenu sous le bistouri d’Hollywood, un film d’aventure et de romance grand public, le compositeur d’origine polonaise alterne entre thème riche où les accords majeurs évoquent l’héroïsme bon ton, suspense appuyé à base de cordes virevoltantes et de cuivres rugissant, et folklore bon ton juste ce qu’il faut (on pourra d’ailleurs tiquer sur les sonorités du gamelan pour une BD se déroulant en Afrique mais, au pire, il suffira de passer les pistes trop marquées).

 

 

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

 

 

Repost0
9 février 2021 2 09 /02 /février /2021 07:56

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  LOVE. LE MOLOSSE.

 

 

C'est de qui ? Brrémaud et Bertolucci

 

 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui ? Glénat

 

 

Déjà croisés sur le site? Oui, ensemble d’ailleurs.

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Ce n’est certes pas l’animal que l’on s’attendait à croiser dans Love, après les exotiques Tigre et Lion, voire encore moins après les jurassiques Dinosaures mais le nouvel album a pour héros un chien.

 

Oui, oui, un animal apprivoisé –contrairement à ses prédécesseurs, qui va cela dit rapidement perdre son chasseur de maître, mordu par un serpent et va devoir survivre dans ce bush australien hostile où il affrontera entre autre une meute de dingos et d’autres serpents et viendra en aide à des congénères aussi différents qu’un kangourou ou un ornithorynque, avant de retrouver son foyer.

 

 

Le duo d’auteur maîtrise toujours aussi bien la narration silencieuse –exercice difficiles s’il en est en BD- et le scénariste peut s’appuyer sur le style graphique sublime de l’artiste italien, à mi-chemin du réalisme animalier et de l’expressivité disneyenne. Pour la petite histoire, dans la famille B.O BD chaque nouveau tome est lu par les deux générations avec le même plaisir et donne l'occasion de se délecter du reste de la collection! 

 

 

Un bonheur n’arrivant jamais seul, Glénat réédite l’intégralité des titres de la série, dans un nouveau format (un peu plus petit, ce qui serait le seul bémol), ainsi les lecteurs, petits et grands, qui n’avaient pas eu la chance de découvrir ces bijoux à leur sortie ont droit à une séance de rattrapage, les veinards !

 

 

Pour mémoire nous en disions déjà à l’époque le plus grand bien :

 

«  Il en va de même pour les deux très beaux tomes de Love (dont le second vient de paraître), véritables tour de force graphiques, au trait d'une finesse et d'une justesse incroyables et aux couleurs chatoyantes. Au fil des pages, que l'on suive les pérégrinations d'un tigre affamé au sein d'une jungle verte ou celles d'un renard (plus fil conducteur au final) sur une ile volcanique, on ne peut qu'être émerveillé par la beauté de ces albums… »

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :THE FOX AND THE HOUND

 

 

C'est de qui ? B. Baker

 

 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Je ne crois pas.

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Introduit chez Disney par Georges Burns, Baker y mettre en musique nombre de films live – quasiment tous tombés depuis dans l’oubli – ainsi que la plupart des aventures de Winnie L’Ourson réalisées durant les quasi trois décennies où le compositeur bossera pour le studio aux grandes oreilles.

 

Rox et Rouki est son seul boulot d’envergure et, à l’écoute de sa partition,  c’est assez dommage que Baker n’ait pas eu plus d‘occasion d’écrire pour des longs métrages.

En effet son sens de la mélodie n’a d’égal qu’un vrai talent pour l’illustration musicale et chacun de ses thèmes est réussi même s’il est vrai que l’originalité n’est pas le point fort de ce score.

On pourra aussi éventuellement regretter une certaine propension à n’utiliser que quelques familles d’instruments mais, le trop étant l’ennemi du bien, on reconnaîtra que, quelle que soit l’émotion que le compositeur cherche à faire passer, il réussit haut la main.

 

Une belle B.O d’aventure familiale qui fleure bon la nature sauvage, tut comme ce Molosse !

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags