18 octobre 2019 5 18 /10 /octobre /2019 09:13

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  THE KONG CREW

 

 

C'est de qui ? Hérenguel

 

 

La Couv':

 

 

C’est édité chez qui ? Ankama

 

 

Déjà lu par ici? Oui

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Vous vous souvenez dans  King Kong (quelle que soit la version, je vous conseille cependant plutôt les anciennes) quand à la fin les avions abattent le pauvre animal sur le toit de l’Empire State Building à New York ? Et bien imaginez que ce soit le gorille géant qui, s’étant débarrassé des avions en question ait réussi à s’approprier la ville et à en faire son territoire !

 

C’est de ce postulat enthousiasmant qu’est parti Eric Herenguel pour The Kong Crew où l’on suit deux aviateurs partis à la recherche d’un autre duo, qui s’est aventuré dans la Grosse Pomme où la nature a pas mal repris ses droits, et où sévissent des dangers au moins aussi dangereux que King Kong (vous avez dit « dinosaures » ?!)

 

J’avais eu l’occasion, plus tôt cette année, de lire les deux premières parties de ce pulp d’aventures fun qui ne se prend pas la tête, sous la forme de comics en noir et blanc ; Ankama propose aujourd’hui ces épisodes sous la forme d’un (joli) album en version couleur dont l'ajout apporte un vrai plus à l'ambiance.

 

 

Humour et aventure sont les deux mamelles de The Kong Crew qui bénéficie en plus d’un dessin semi réaliste très soigné, que ce soit dans le coté caricatural des personnages, le soin apporté aux décors (ainsi qu’aux avions’), où encore la beauté féroce du bestiaire.

 

 

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :CHECKPOINT

 

 

C'est de qui ? B. Montgomery

 

 

La Couv':

 

 

Déjà entendu sur B.O BD? Pas sur

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Si il a écrit essentiellement des B.O de comédies, Bruce Montgomery, avant d’être compositeur de musiques de film, est surtout auteur de romans noirs, peu étonnant donc, quand l’occasion lui était donnée, qu’il soigne ses partitions de polars.

 

A priori vous me direz, et vous n’aurez pas tout à fait tort, que choisir le score d’un scénario de vol de voitures qui tourne mal pour aller avec une uchronie d’aventure délirante, peut paraître surprenant, voire léger de ma part.

 

Et pourtant, gens de peu de foi, à l’écoute de la B.O de Checkpoint, vous serez bien obligé d’admettre que la dose de suspense et d’action que Montgomery propose, via des envolées de cordes et de cuivres notamment, avec de fausses accalmies toutes en tension où les instruments passent à la limite de l’underscoring pour repartir de plus belle, ne démérite à aucun moment sur l’intrigue  de The Kong Crew dont, en plus, elle accentue le coté old school fun !

 

 

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
11 juin 2019 2 11 /06 /juin /2019 07:57

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  MIDNIGHT TALES 3

 

 

C'est de qui ? Bablet, Bordier, Maudoux, The Neb Studio…

 

 

La Couv':

 

Soeurs ennemies  /  Midnight Tales 3  Vs.  Only lovers left alive

 

Déjà lus chez nous? Tous, sur les précédents tomes notamment.

 

 

C’est édité chez qui ? Ankama

 

 

Une planche:

 

Soeurs ennemies  /  Midnight Tales 3  Vs.  Only lovers left alive

 

Ca donne Quoi ? Dans le Japon de 1945 à aujourd’hui, on suit la destinée de Makoto - qui s’est sacrifiée pour détruire la créature responsable de l’explosion d’Hiroshima, ainsi que de sa fille kyoko - mais aussi de la rivalité entre les Filles de Sélène et les Midnight Girls qui, à coups d’affrontements entre Yokai gigantesques et autres Kaiju, vont précipiter l’archipel dans diverses catastrophes.

 

L’anthologie Midnight Tales, bébé prospère de Mathieu Bablet, s’enrichit d’un troisième volet à nouveau chargé en symbolique, en « lore », en personnages charismatiques, le tout intelligemment emballé dans un parallèle fort entre la magie, les créatures monstrueuses et la délicate histoire du Japon avec le nucléaire (de Hiroshima à Fukushima).

 

Si le fil conducteur chronologique est une idée intéressante, qui fonctionne bien, j’ai un peu tiqué sur les différences de styles graphiques assez disparates, les deux premiers étant ceux qui m’ont le moins emballé (il faut dire que The Neb Studios et Maudoux placent la barre fort haute).

Après je conçois qu’il en faut pour tous les goûts et que le graphisme typé manga parlera probablement plus à un lectorat différent.

 

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : ONLY LOVERS LEFT ALIVE

 

 

C'est de qui ? J. Van Wissem

 

 

La Couv':

 

Soeurs ennemies  /  Midnight Tales 3  Vs.  Only lovers left alive

 

Déjà croisé sur B.O BD? Non

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Le cinéma de Jarmusch a toujours été étroitement lié à ses B.O. Des débuts avec son alter ego à l’écran John Lurie, acteur et compositeur des longs du réal’, jusqu’à les derniers en date où il participe activement à la musique avec son combo Squrl.

A la tête de cet énigmatique groupe on retrouve Jozef Van Wissem, l’homme qui a remis au goût du jour, et à plus d’un titre, le luth, prouvant qu’un instrument médiéval pouvait tout à fait trouver sa place dans la musique d’aujourd’hui.

 

A l’écoute de la B.O de Only Lovers Left Alive, variation vampirique signée Jarmusch, on ne peut qu’abonder dans son sens. Mélangeant sonorités du passé et du présent, mariant le luth à l’électricité et travaillant le tout en post prod avec force effets inspirés, Van Wissem produit une musique organique hybride aux sonorités fraiches (voire glaçantes si je peux me permettre le raccourci facile).

 

Ajoutes quelques voix à ce mélange déjà réussi et vous obtenez une B.O baroque, oscillant entre hypnose, mélancolie et tragique qui surprend souvent, surtout en l’écoutant avec ce troisième Midnight Tales.

 

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost0
31 mai 2019 5 31 /05 /mai /2019 10:07

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  DANS LA TETE DE SHERLOCK HOLMES 1

 

 

C'est de qui ? B. Dahan & C. Lieron

 

 

La Couv':

 

Elementaire mon cher /  Dans la tête de Sherlock Holmes 1  Vs.  Wally The Beard

 

Déjà croisés sur le site? Oui pour Dahan.

 

 

C’est édité chez qui ? Ankama

 

 

Une planche:

 

Elementaire mon cher /  Dans la tête de Sherlock Holmes 1  Vs.  Wally The Beard

 

Ca donne Quoi ? Les amateurs du détective du 221B Baker Street le savent, la « méthode » de déduction de Holmes repose en immense partie sur la « carte mentale » que représente sa mémoire d'éléphant, classée comme une véritable bibliothèque/base de donnée.

Benoit Dahan, expérimentateur du medium à mi chemin entre un Marc Antoine Mathieu et un Pascal Jousselin, s'attaque au héros de Conan Doyle en appliquant le traitement de sa très bonne précédente série, Psycho Invetsigateur.

 

Le jeu sur les cases, la mise en page, la narration et autres fils conducteurs mais aussi les couleurs pastels et l'utilisation de la carte de Londres, tout se prête magistralement à Sherlock Holmes, le trait de Dahan s'étant en plus, je trouve, affiné depuis quelques années, graphiquement ce premier tome du Ticket Scandaleux est vraie une réussite.

 

Elementaire mon cher /  Dans la tête de Sherlock Holmes 1  Vs.  Wally The Beard

 

Coté histoire Holmes et Watson enquêtent sur une série d'enlèvements ayant eu lieu lors d'un spectacle de magie où certaines catégories de personnes ont été invitées de fort intrigante façon.

Le début de l'album est plus prétexte pour montrer la façon de procéder du détective, via des trouvailles graphiques réjouissantes, mais rapidement le mystère s'épaissit et fond et forme se marient à merveille pour livrer une aventure à l'atmosphère digne des romans d’origine (avec une touche d'humour en plus).

 

Vivement la suite avec, croisons les doigts, une réussite méritée à la clé, qui ouvrirait la porte à d'autres enquêtes et permettrait sûrement au duo d'auteurs d'expérimenter des choses encore plus spectaculaires !

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : WALLY THE BEARD

 

 

C'est de qui ? Bernard Herrmann

 

 

La Couv':

 

Elementaire mon cher /  Dans la tête de Sherlock Holmes 1  Vs.  Wally The Beard

 

Déjà entendu chez B.O BD?

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? Pour cet épisode de la troisième saison de la série Alfred Hitchcock Présente, Bernard Herrmann continue à profiter des opportunités d'expérimentation que lui offre le show pour essayer diverses choses.

 

Pour illustrer cette histoire de faux semblants, il s'appuie sur les vents, clarinette et hautbois en tête, jouant dans des registres plutôt hauts avec des phrasés gais et sautillants contrebalancés par des thèmes plus menaçants où harpe et violons se répondent dans un style qui n'est pas sans faire penser au classique de compositeurs comme Prokoviev.

 

L'ensemble chamarré est très raccord avec cette aventure fort graphique du célèbre détective dont elle souligne aussi bien les passages humoristiques que le suspense sous jacent.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
1 mars 2019 5 01 /03 /mars /2019 11:25

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  PTSD

 

 

C'est de qui ? G. Singelin

 

 

La Couv':

 

BD Post Traumatique  / PTSD  Vs.  K19 The Widowmaker

 

Déjà lu sur le site? Oui.

 

 

C’est édité chez qui ? Ankama

 

 

Une planche:

 

BD Post Traumatique  / PTSD  Vs.  K19 The Widowmaker

 

Ca donne Quoi ? Jun est une ex sniper d'élite revenue brisée de la guerre. Laissée pour compte par l'armée et le gouvernement elle se retrouve dans la rue, SDF, littéralement hantée par ce qu'elle a vécu au front, elle survit grâce à des cachets achetés à d'autres parias.

 

Si elle a du mal à accepter l'aide d'une jeune mère seule qui tient un snack, elle récupère par contre le chien d'un autre vétéran.

 

Apprenant qu'une bande de dealers possède un gros stock de médicaments et drogues et fait payer le prix fort elle décide de partir en croisade contre eux, mettant à profit ses techniques militaires.

 

Entre guérilla sanglante et rédemption difficile, la vie de Jun prend une autre dimension !

 

Guillaume Singelin, après de fructueuses collaborations, propose son premier long récit d'envergure en solo. En dressant le portrait sans concessions d'une jeune soldat traumatisée dure à cuire, il livre un récit fort en émotion et en action, riche de scènes où action et intimisme se succèdent avec brio.

 

Clairement l'album de la maturité pour cet auteur complet.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : K 19 THE WIDOWMAKER

 

 

C'est de qui ? K. Badelt

 

 

La Couv':

 

 

BD Post Traumatique  / PTSD  Vs.  K19 The Widowmaker

 

Déjà entendu chez B.O BD? Une paire de fois oui.

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? Après deux scores honorables, dans des genres différents, Badelt, protégé d'Hans Zimmer a le bon goût de s'éloigner des tics musicaux de son mentor et du studio Remote Control en préférant, aux percussions métallurgiques et à l'électronique froide, écrire pour un orchestre symphonique son troisième film en solo.

 

Il faut dire que l'évocation du drame (des drames même!) du sous-marin soviétique qui fournit le sujet au film de Kathryn Bigelow se prête bien à l'orchestration lyrico-martiale.

 

Si la B.O manque assez cruellement d'un thème réellement porteur et si l'action et le suspense sont les maîtres mots ici, Badelt sait rester dans le mélodique tout en évitant les clichés du genre.

 

Si les instruments russes et le chœurs ne sont pas du meilleur effet à la lecture de PTSD, ils ne sont pas si présents que ça et le reste du score contient assez de pistes intéressantes pour appuyer l'émotion et la tension de l'album de Singelin.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Repost0
bobd - dans SF Ankama Singelin Badelt
7 novembre 2018 3 07 /11 /novembre /2018 15:40

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  MIDNIGHT TALES 2

 

 

C'est de qui ? Bablet, Bauthian, Maudoux, Morse,…

 

 

La Couv':

 

Les douze coups, 2°  /  Midnight Tales tome 2  Vs.  Men who hate women

 

Déjà lus chez B.O BD? La majorité oui.

 

 

C’est édité chez qui ? Ankama

 

 

Une planche:

 

Les douze coups, 2°  /  Midnight Tales tome 2  Vs.  Men who hate women

 

 

Ca donne Quoi ? De la mythique maison Winchester aux bas fonds de Bangkok en passant par la campagne anglaise et l’Egypte mystique, les récits des midnight girls, jeunes sorcières luttant contre les forces de l’ombre.

Qu’elles aient à rendre sa forme originelle à un homme rétréci, à recruter une jeune rebelle dépassée par son pouvoir ou encore à empêcher les esprits d’emporter les vivants, nos héroïnes hors du commun arrivent toujours à se sortir de terrifiantes situations.

 

Pour ce second volet de son anthologie Mathieu Bablet s’entoure de dessinateurs aux styles variés mais tous marquants dont Florent « Funérailles » Maudoux, qui fait littéralement revivre la Maison Winchester ou Da Coffee Time qui donne au Caire une personnalité prenante.

On retrouve, comme dans le premier volet, de courtes nouvelles et des docus sur la sorcellerie, l’addiction au féminin ou encore le colonialisme en Egypte.

 

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : MEN WHO HATE WOMEN

 

 

C'est de qui ? J. Groth

 

 

La Couv':

 

Les douze coups, 2°  /  Midnight Tales tome 2  Vs.  Men who hate women

 

Déjà entendu sur le site ? Non

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? La première adaptation filmique du best seller de Larsson, bien meilleure que sa version U.S à mon goût, a une B.O racée qui fait la part belle au suspense sans pour autant se départir d'une vraie richesse mélodique.

 

Groth, actif depuis 3 décennies dans sa Suède natale, accède à la notoriété internationale avec la trilogie sur grand écran et a même eu l'occasion de percer aux States depuis.

 

Sa partition est très influencée par le bagage nordique avec un certain minimalisme froid qui transpire le mystère, une atmosphère adéquate au second volet du The Craft version Bablet/Ankama.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

Repost0
bobd - dans Ankama Fantastique Bablet

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags