27 janvier 2017 5 27 /01 /janvier /2017 13:16

 

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : STARFUCKERS

 


C'est de qui : Dylan Teague ; Gihef et Alcante

 

 

La Couv' :

 

The Show(girls) must go on?  /  Starfuckers  Vs.  Espionnage

 

Déjà lu chez B.O BD? Oui pour Teague & Gihef.

 

 

C’est édité par qui ? Kennes

 

 

Une planche:

 

The Show(girls) must go on?  /  Starfuckers  Vs.  Espionnage

 

Ca donne Quoi ? Vous vous souvenez de Showgirls, le film probablement le plus surprenant de la filmographie de Paul Verhoeven, réalisateur des cultes Robocop, la Chair et le Sang ou encore Total Recall ?

 

Cette sorte de conte de fées trash sur une danseuse pécore qui veut devenir la star d’un show topless à Vegas après s’être fait unanimement et copieusement éreinté –à raison si vous voulez mon avis- a, pour certains (et non des moindres) été considéré comme autre chose qu’une série Z vaguement érotique, à savoir une satire d’une société entièrement basée sur le pouvoir,  sur l’argent, sur le sexe et la réussite par le biais de ces  mamelles du monde moderne.

 

Avec son dessin clairement axé comics, sexy et aguicheur, Starfuckers lorgne du coté du film suscité, avec en guise d’héroïne innocente une émigré mexicaine illégale dont une star montante du cinéma  va essayer d’abuser (et pas qu’un peu) mais qui va réussir à tirer son épingle du jeu.

 

La fin semble laisser la porte ouverte à d’éventuelles suites, notre starfuckeuse devenant une redresseuse de tort aux cotés d’un gros mec défiguré libidineux mais sympa…je vous laisserai le soin de les découvrir, …tout comme pour Showgirls, qui lui aussi, si, si, a connu une suite.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ?  ESPIONNAGE

 

 

C'est de Qui ? James Taylor Quartet

 

 

La couv'

 

The Show(girls) must go on?  /  Starfuckers  Vs.  Espionnage

 

Déjà entendu sur B.O BD? Non

 

 

On peut écouter?

 

Ca donne Quoi ? Le quartet anglais de James Taylor qui sévit depuis plus de trente ans avec son funk mâtiné d’acid-jazz  dominé par un orgue Hammond délicieusement rétro s’est plus d’une fois essayé avec réussite à la reprise de standards de séries Tv et films des années 70.

 

Sur cette compil on retrouve des versions explosives de thèmes de classiques comme Mission Impossible ou Starsky et Hutch coté petit écran ou de Blow Up ou Dirty Harry coté grand.

 

Le son si particulier de l’Hammond donne une couleur inattendue à ces morceaux pourtant souvent très connu et, surtout apporte une unité à l’ensemble des reprises (notons en deux au milieu des sus-citées de Booker T & the MG’s dont le célèbre Green Onions).

 

Une « B.O » bariolée qui bouge ce qu’il faut là où il faut et qui a fait le plus grand bien à la lecture de ce Starfuckers.

 

 

 

----------------------------

 

 

 

Une chronique de Fab

Repost 0
26 janvier 2017 4 26 /01 /janvier /2017 15:12

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : JOLLY JUMPER NE REPOND PLUS

 


C'est de qui : Bouzard

 

 

La Couv':

 

L'Homme qui murmurait plus vite que son ombre à l'oreille de son cheval (qui ne lui répondait plus)  /  Jolly Jumper ne répond plus  Vs.  Bandidas

 

Déjà croisé sur le site? Non

 

 

C’est édité chez qui ? Dargaud / Lucky Comics

 

 

Une planche:

 

L'Homme qui murmurait plus vite que son ombre à l'oreille de son cheval (qui ne lui répondait plus)  /  Jolly Jumper ne répond plus  Vs.  Bandidas

 

Ca donne Quoi ? Oui, vous avez bien lu, juste au dessus, nous n’avons jamais croisé Bouzard sur B.O BD ! De deux choses l’une, ou on est des gens qui ne sont pas là pour la déconne ,  ou c’est juste que l’on n’aurait pas bon goût en matière d’humour ?

 

J’opterais plutôt pour une troisième option à savoir que la BD d’humour n’est pas notre genre de prédilection.

 

Cet album de Luky Luke pourrait néanmoins changer la donne tellement j’ai pris un réel plaisir à le lire. Pour les 70 ans du personnage l’an passé, Mathieu Bonhomme livrait une version personnelle mais finalement assez sage du cow-boy solitaire ; le moins que l’on puisse dire de Guillaume Bouzard c’est que lui, par contre, il s’est bien lâché !

 

L’Homme qui tire plus vite que son ombre a deux problèmes sur les bras : son fidèle destrier fait la tronche et ne lui adresse plus la parole, et les Dalton font parler d’eux en prison, Jack fait la grève de la faim tant que Luke ne sera pas venu lui parler. Il s’avère que Ma Dalton a été enlevée et que notre héros va devoir accompagner les quatre dangereux (hum !) frangins pour sauver leur matriarche.

 

Avec un gag par page en moyenne, du pastiche de couvertures revues et corrigées aux références aux anciens titres de la collection, en passant par les poncifs du genre dynamités (le look de Lucky Luke, la brindille, les Dalton…), ce Lucky Luke Vu Par… est un condensé délirant pendant lequel je me suis surpris à rire à maintes reprises.

 

Chapeau aux éditions Dargaud d’avoir laissé carte blanche à Bouzard pour s’approprier avec autant de fun un héros souvent jugé monolithique !

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? BANDIDAS

 

 

C'est de Qui ? E. Serra

 

 

La couv'

 

L'Homme qui murmurait plus vite que son ombre à l'oreille de son cheval (qui ne lui répondait plus)  /  Jolly Jumper ne répond plus  Vs.  Bandidas

 

Déjà entendu chez nous?  Oui.

 

 

On peut écouter?

 

Ca donne Quoi ? Le compositeur attitré de nounours Besson (enfin, pas sur son dernier hamburger semble t-il, plus assez bankable le Serra ?) a, en marge de leurs collaborations, œuvré pour d’autres réals’.

 

Ici, là où on l’attendait probablement le moins, on le retrouve sur ce western un rien parodique féminin dont le casting  d’actrices à la mode n’est pas sans faire penser, en son temps, à Viva Maria avec Bardot et Jeanne Moreau.

 

Violons et trompettes en tête, Serra se la joue mariachis avec un thème principal rythmé par les cloches et tout un ensemble d’instruments disparates venant parsemer une partition chargée, où h élas l’unité fait défaut pour vraiment convaincre.

 

Néanmoins, la bonne humeur est de mise, les poncifs du genre abordés avec parcimonie et on n’en demandait pas plus pour cette franche tranche de déconnade qu’est le Lucky Luke de 2017 version Bouzard.

 

 

--------------------

 

 

Une chronique de Fab

 

Repost 0
26 janvier 2017 4 26 /01 /janvier /2017 08:50

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : ROSE

 


C'est de qui : Vernay, Alibert-Lapière

 

 

La Couv':

 

La vie en Rose?  /  Rose  Vs.  The Omen

 

Déjà croisé sur le site? Non

 

 

C’est édité chez qui ? Dupuis.

 

 

Une planche:

 

La vie en Rose?  /  Rose  Vs.  The Omen

 

Ca donne Quoi ? Rose, jeune femme ayant le don de se dédoubler est amenée à enquêter sur l’assassinat de son père, détective privé dont la mort a été lugubrement mise en scène.

 

En fouillant dans la maison –et la vie !- de ce dernier  elle va faire la connaissance grâce à son pouvoir  de trois esprits prisonniers de la bâtisse qui vont lui faire de surprenantes révélations.

 

Ce premier tome de Rose, au graphisme très original, aussi inattendu que réussi, flirte avec les genres sans se poser sur un en particulier, et convoque l’esprit des romans d’Arturo Perez-Reverte, tout en réussissant, grâce à une atmosphère très particulière à accrocher son lecteur.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? THE OMEN 3

 

 

C'est de Qui ? J. Goldsmith

 

 

La couv'

 

La vie en Rose?  /  Rose  Vs.  The Omen

 

Déjà entendu sur B.O BD? Souvent.

 

 

On peut écouter?

 

Ca donne Quoi ? Après un premier volet qui a valu une statuette à Goldsmith et une suite clairement too much coté B.O, ce troisième volet se démarque sensiblement en proposant quelque chose de moins agressif sur la longueur, plus varié dans ses thématiques.

 

Entre les trois opus Goldsmith –dont c’était la spécialité- a pu expérimenter, notamment sur d’autres genres et cela s’entend par exemple dans l’évocation de la lutte du bien et du mal, retranscrite par des envolées de cordes lyriques appuyées par des cuivres assez majestueux parfois.

 

Si l’on a évidement quelques moments d’hystérie instrumentale ponctuée de chœurs hauts perchés, l’ensemble sait transcender le genre et, à l’écoute seule, on se demande parfois si l’on est bien sur un volet de La Malédiction.

 

Ne vous fiez pas au film médiocre pour lequel elle a été composée et donnez plutôt sa chance à la B.O de The Omen 3 qui est un vrai régal sonore sur ce premier tome de Rose, lui aussi à la croisée des genres.

 

 

---------------------

 

 

Une chronique de Fab

Repost 0
25 janvier 2017 3 25 /01 /janvier /2017 13:10

 

 

Aujourd'hui deux albums avec des héroïnes qui ont obtenu le label:

 

Jeunesse. Les filles en force!  /  Hilda et la Foret de Pierres.   Les Enquêtes de Violette.

 

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : HILDA ET LA FORET DE PIERRES

 


C'est de qui L. Pearson

 

 

La Couv':

 

Jeunesse. Les filles en force!  /  Hilda et la Foret de Pierres.   Les Enquêtes de Violette.

 

Déjà lu sur le site ? Oui, au moins une fois.

 

 

C’est paru chez qui ? Casterman

 

 

Une Planche :

 

Jeunesse. Les filles en force!  /  Hilda et la Foret de Pierres.   Les Enquêtes de Violette.

 

Ça donne Quoi ? Il y a un peu moins d’un an Lio nous parlait d’ Hilda et le Troll, album qui avait éveillé ma curiosité sans que je pense à creuser le filon par la suite.

 

La sortie ce mois ci du nouvel épisode des aventures d’Hilda –le cinquième déjà- a réparé cet oubli et je me mords les doigts de ne pas m’être penché sur cette série avant !

 

Notre remuante héroïne aux cheveux bleus a été puni de sortie par une mère aussi inquiète de ses pérégrinations (et on le serait à moins !) que lassée de ne pas profiter de sa fille. Quand cette dernière brave l’interdit et que sa maman essaye de l’en empêcher, voilà notre improbable duo transporté sous une montage peuplée de trolls et de vers dévoreurs ! Le retour vers la maison s’annonce compliqué !

 

 

Mélange inspiré d’influences mangas, Miyazaki en tête, d’humour décalé, de bestiaire nordique et de thématiques jeunesse, Hilda et la foret de pierres est un régal de lecture, rythmé et inventif complètement inter-générationnel, et vous savez que quand on l’annonce c’est que c’est du testé et approuvé chez B.O BD.

Il ne nous reste plus qu’à découvrir le reste de la série !

 

 

 

 

----------------------

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : LES ENQUETES DE VIOLETTE

 


C'est de qui : Laurel & F. Neidhart

 

 

La Couv' :

 

Jeunesse. Les filles en force!  /  Hilda et la Foret de Pierres.   Les Enquêtes de Violette.

 

Déjà lus chez B.O BD? Non

 

 

C’est édité par ? Bamboo

 

 

Une planche:

 

Jeunesse. Les filles en force!  /  Hilda et la Foret de Pierres.   Les Enquêtes de Violette.

 

Ca donne Quoi ? Violette est une détective privée en herbe ; au collège, à la plage  ou à la maison, si vous avez une énigme à résoudre, vous pouvez compter sur elle !

 

Conçu sous la forme de mini enquêtes « participatives » en double pages, ce premier tome donne l’occasion au lecteur (enfin surtout à la lectrice, ces Enquêtes étant une série clairement girlie) d’aider Violette à découvrir les coupables. (Toutes les réponses étant données en fin de volume). Si la plupart sont plutôt faciles -quoique ma fille soit allé regarder les réponses quasiment à chaque fois!- certaines sont des plus amusantes.

 

Sans réel fil conducteur entre elles, ces scénettes font néanmoins très tranches de vie et ajoutent au plaisir de lecture l’aspect ludique de la recherche, les graphismes, épurés, ronds et très colorés, finissent de rendre cette nouvelle série des plus recommandables pour le public qu’elle vise.

 

 

-------------------

 

 

Deux Chroniques  de Fab

 

 

Repost 0
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 11:31

 

Le western a encore de beaux jours devant lui si l'on se fie aux nouveautés qui composent ce nouveau cycle consacré au genre sur B.O BD, encore une preuve avec ce second volet d'une série prometteuse!

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : CATAMOUNT. LE TRAIN DES MAUDITS.

 


C'est de qui : B. Blasco Martinez

 

 

La Couv' :

 

Panorama du western  /  Catamount  Vs.  Cheyenne Autumn

 

Déjà lu chez B.O BD? Oui.

 

 

C’est édité par qui ? Petit à Petit.

 

 

Une planche:

 

Panorama du western  /  Catamount  Vs.  Cheyenne Autumn

 

Ca donne Quoi ? Ayant assouvi sa vengeance sur le tueur indien responsable de la tragédie de sa jeunesse, Catamount, en plus d’être devenu une gloire locale, coule des jours paisibles au sein de sa famille d’adoption. Sa soeur vient d’avoir un enfant, le vieux Pad est toujours aussi bougon et la chasse est bonne, que demander de plus ?

 

Ce tableau en apparence idyllique va voler en éclat quand arrive le « cheval de fer » dans la région, dirigé par Berton, un homme d’affaires aux dents longues violent et prêt à tout. Le père de Catamount ne veut pas vendre le ranch ? Qu’à cela ne tienne, Berton va user de la manière forte.

Et revoilà notre héros sur l’impitoyable sentier de la guerre et de la vengeance !

 

Ce second volet de Catamount, après le parcours initiatique du précédent, est un western âpre et violent, plein de références à d’autres œuvres du genre, du Grand Silence à The Revenant (et donc au Convoi Sauvage) en passant par la récente série Tv Hell On Wheels.

 

Mais l’album possède une vraie personnalité due à un scénario au suspense et à l’action soutenus et à un trait semi réaliste nerveux, expressif et stylisé qui a bien évolué depuis le tome 1. La colo, dans les tons aussi sombres que l’histoire de la famille Osborne, est également des plus soignée et finit de faire de ce nouvel album de la série une réussite du genre dont le cliffhanger laisse le lecteur haletant quant à la suite ! Vivement!

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ?  CHEYENNE AUTUMN

 

 

C'est de Qui ? Alex North

 

 

La couv'

 

Panorama du western  /  Catamount  Vs.  Cheyenne Autumn

 

 

Déjà entendu sur B.O BD? Bien souvent oui.

 

 

On peut écouter? Une fois encore hélas pas d'extraits vidéos, mas la première piste de la compil proposée ici est le thème principal du film. Et sinon, la bande annonce ci dessous:

 

 

Ca donne Quoi ? Pour ce film du vétéran John Ford, au casting prestigieux (Widmark, James Stewart, Karl Malden,…) qui évoque la longue marche du peuple cheyenne de l’Oklahoma aux réserves du Dakota, Alex North met le paquet avec un thème principal chatoyant dédié aux indiens, et, surtout quasiment dépuouillé de tout ce qu’on aurait pu attendre de clichés.

 

Les autres thématiques sont également fort marquées, que ce soit l’americana bon ton des quakers ou le très martial thème de la cavalerie, chargé en percussions et cuivres. Ajoutez à cela des pistes de séquences de batailles des plus enlevées, où tout l’orchestre est mis à contribution et vous obtenez une partition aussi intéressante que soignée et surtout de très bonne facture à tous les niveaux.

 

Bref, du très bon score pour ce second volet de Catamount qui ne méritait pas moins !

 

 

 

-----------------------

 

 

 

Une chronique de Fab

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags