9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 11:38

LA BD:



C'est quoiDRACULA L'IMMORTEL

C'est de qui: Piotr Kowalski, Michel Dufranne, d'après Dacre Stoker

C'est quel genre: Chef d'oeuvre "Sequel"

La Couv':




Une planche de l'album:



Ca donne Quoi: Dans l'absolu, j'étais réfractaire à lire une "suite" au chef d'oeuvre gothique qu'est le roman de Bram Stoker, et dont j'ai une ribambelle d'adaptations en BD. Donc la sortie l'an passé de la "sequel" par le descendant de l'auteur irlandais me semblait plus sentir l'opportunisme qu'autre chose. Mais force est de constater que finalement ce n'est pas si mauvais que ca. Certes il y a des facilités d'écriture, des choix scénaristiques un peu trop opportun et téléphonés, mais dans l'ensemble l'atmosphère est tendue, le suspense bien ménagé, il y a de l'action et quelques pistes intéressantes, et le dessin, si pas non plus ce qui se fait de mieux dans le genre, est ma foi fort honnête (hormis sur certains visages) et sert bien son propos. Pas la suite qu'aurait mérité Dracula mais un produit du 21° siècle qui tient la route.

LA MUSIQUE



C'est Quoi: A STUDY IN TERROR

C'est de qui? John Scott

La couv'



C'est quel genre: Musique pour adoucir les meurtres

On peut écouter? 

 

Avec la BD ca donne quoi: Premier score de la carrière de Scott (qui colaborera ensuite avec de grands noms du cinéma), cette étude terrifique - énième version d'une rencontre fantasmée entre Holmes et Jack L'éventreur- est d'une implacable efficacité quand il s'agit de faire monter le suspense ou de provoquer un malaise palpable (The Corpse and the Ripper, Annie's Death). Le reste de la BO est aussi très réussie et agréable à écouter, notamment les mélodies au violon (qui ont probablement inspirées le compositeur de l' excellente série sur le même sujet de la BBC). Dracula l'Immortel, avec ses moments de calme avant la tempête et sa poignée de scènes sanguinolentes s'est trouvé là une bande son adéquate.
Repost 0
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 04:58

LA BD


C'est quoi:  RE ANIMATOR

C'est de qui:  Calvez
 
La Couv':
http://img155.imageshack.us/img155/8430/culturepopulairereanima.jpg

Une Planche de l'album:
http://img844.imageshack.us/img844/7442/planchebd9431reanimator.jpg

Ca donne Quoi:   
J'avais rencontré Florent Calvez, 
également auteur de U29, histoire sous marine aussi inspirée par le maître de Providence, au festival d'Aix en Provence il y a quelques années de ça l'homme semblait pourtant jouir d'une bonne santé mentale et ne murmurait pas d'incantations genre "Ftaghn n Nyarlathotep" entre ses dents.
Non, non quelqu'un de très sympa, qui nous livre (plutôt fidèlement d'ailleurs) son adaptation de l'histoire d'Herbert West, sorte de Victor Frankeinstein moderne.
Le scénariste/dessinateur pose un trait sec, des fois à la limite d'un brouillon réfléchi sur ses personnages et leurs destinées morbides, auquel il applique des couleurs sépia dans les ocres et les marrons qui donnent un air de vieux film abimé à l'album.
Au vu du peu d'adaptations dignes de ce nom de Lovecraft que l'on peut trouver en BD, cet album est une réussite.




LA MUSIQUE

C'est Quoi:   TARANTULA
 
C'est de Qui:  Masatoshi Mitsumoto
  

La couv'

 

http://img580.imageshack.us/img580/8024/tarantulacdcover.jpg



On peut écouter:  Le trailer de l'époque, avec les intetitres qui le faisaient bien:

 

 
Ca donne quoi: Le film qui m'avait fortement impressioné quand je l'ai vu lors d'une Dernière séance d'Eddy Mitchell (ça ne rajeunit personne!) est bien entendu aujourd'hui aussi dépassé que l'original "choc des titans" dont le  récent remake (très mauvais) fait dire que finalement les effets spéciaux ne font définitivement pas la réussite d'un film.
Par contre le score lui, s'il a un air assez surrané est toujours aussi agréable à écouter.
Une BO tout à fait old-school, avec alternance de thèmes posés et mélodieux (qui illustraient les scènes de vie de la petite ville avant l'arrivée de l'araignée géante) et de morceaux où violons et cuivres rivalisent de vigueur (les scènes avec la bebêtte!) le tout accompagne bien les exactions horrifiques et la chute inéluctable de West.
Repost 0
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 16:20

LA BD


C'est quoi:  ASPIC DETECTIVES DE L'ETRANGE

C'est de qui:  Gloris et Lamontagne
 
La Couv':

 



 

Une Planche de l'album:

 
Ca donne Quoi:   Un mix de genre savamment dosé, des personnages hauts en couleurs et aux personnalités intéressantes, que ce soit le Dupin aux sourcils de Lugosi, le cousin éloigné de Pinochio (aux traits rappelant un peu Romain Duris...  ) ou les "bad guys" plus hauts en couleurs les uns que les autres (enfin, la Naine est plus en couleurs que haute cela dit).
Le scénar et le dessin rivalisent de virtuosité, le premier par son sujet et ses dialogues réalistes, le second par cet astucieux mélange de caricatural (les personnages) et de réalisme (les décors).
Du rythme, de l'humour, plusieurs pistes forment l'intrigue et un dénouement de taille!
Un peu dans l'esprit que les Arcanes du Midi-Minuit, mais une catégorie largement au dessus




LA MUSIQUE

C'est Quoi:   SHERLOCK HOLMES
 
C'est de Qui:  Hans Zimmer
  

La couv'

 

 


 


On peut écouter:  

 

 
 
Ca donne quoi: Composée pour un film complètement dans l'esprit décalé de Aspic, avec des thèmes reliés (l'époque, les enquètes,...) la bande originale de , par l'inévitable Zimmer a été parfaite pour la lecture de cette série. Délaissant un peu ses gimmicks à la guitare électrique et surtout ses choeurs lyriques devenus sa marque de fabrique, le compositeur nous livre ici un sautillant mélange de musique tzigane au violon omniprésent, de la flûte, des percussions... Une musique que l'on n'attend pas et qui semble aller dans tous les sens mais est en fait parfaitement maîtrisée (bel exemple que ce morceau "Psychological recovery..." long de 18 minutes)
Le grandiloquent sait aussi parfois laisser place à des airs plus empreints de suspense qui illustrent bien les séquences plus noires de Aspic.
Zimmer (aidé pour l'occasion de Lorne Bafle l'un de ses "élèves") nous pond enfin une B.O qui sort des sentiers battus, loin de celles qu'il a fait pour les gros blockbusters de ces dernières années et donne du coup à la série Aspic détectives de l'étrange une touche de bizarrerie supplémentaire qui lui va comme un gant.


Repost 0
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 07:53

 

LA BD


C'est quoi:  LE DERNIER DES MOHICANS

C'est de qui:  Cromwell
 
La Couv':


 

Une Planche de l'album:
http://i721.photobucket.com/albums/ww213/benoit_le/DernierMohicans-preview-3.jpg

Ca donne Quoi: C'est avec une joie non feinte qu'à sa sortie j'ai accueilli au sein de mes étagères déjà surpeuplées l'adaptation par Cromwell du roman de Fenimore Cooper et ce malgré qu'en j'en possède déjà quelques adaptations (dont le Marvel Classics et un Classic Illustrated).Adaptation assez libre notamment dans le ton puisque l'auteur n'hésite pas à employer un language actuel pour faire dialoguer ses personnages.
 Niveau scénar', je me demande s'il n'a pas été pressé par le temps (l'album est sorti assez en retard par rapport aux prévisions d'origine si mes souvenirs sont bons)car, il y à une sacré différence entre les deux moitiés du bouquin, à savoir pas mal de dialogues (avec bulles) au départ pour des tartines de texte "avec illustrations" pour la suite et fin.

L'équilibre de lecture s'en ressent un peu, c'est étrange comme parti pris, je ne pense pas que ce soit volontaire (du moins au départ du projet), mais il est vrai que le livre aurait été beaucoup plus long en gardant le mode de narration du début (et je ne m'en serais pas plaint!)
Mais franchement, l'histoire, je la connais déjà bien, donc peu importe.
Tout cela est minime face à la maestria du dessin!
Véritables toiles, les visions des indiens, du paysage, des soldats de Cromwell sont tout simplement magnifiques, certaines, dû à la technique employée font penser à des peintures rupestres, ou à des toiles de maître.
C'est une véritable claque visuelle, un plaisir de bédéphile comme on en a peu souvent.
C'est bien simple, je me tâte même d'en acheter un second exemplaire pour pouvoir encadrer quelques unes des pleines pages superbes.





LA MUSIQUE

C'est Quoi: THE BLACK LIGHT
 
C'est de Qui: Calexico
 

La couv'

 

http://img706.imageshack.us/img706/7860/calexicotheblacklight.jpg

 


On peut écouter:  

 
 
Ca donne quoi: Avec des emprunts au Blues, à la country, à la musique traditionnelle mexicaine et même aux B.O de Western, la musique de ce combo est parfois planante, parfois plus rythmée et fait la part belle aux instruments variés.C'est un véritable voyage musical surtout sur les morceaux instrumentaux.C'est un album concept, story board musical d'un road trip nocturne poétique et langoureux comme un film de Wenders au coeur du désert d'Arizona.Un bon contrepoint au chef d'oeuvre visuel (si, je pèse mes mots) de Cromwell.

 

 

Repost 0
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 14:03

LA BD


C'est quoi:  LE CHANT DES SABRES

C'est de qui:  Antoine Ozanam au scénar' et Tentacle Eye au dessin.

La Couv':


 http://img717.imageshack.us/img717/3589/9782203003675.jpg

Une Planche de l'album:
http://img521.imageshack.us/img521/1590/albumpagelarge5652.jpg
Ca donne Quoi: Ozanam qui nous avait déjà gratifié chez ce même éditeur d'un passionnant King David, adaptation moderne d'un épisode biblique et, chez Drugstore d'un polar déjanté E dans l'eau  sur lesquels nous reviendrons bientôt.
Ici, il conjugue le meilleur de Kurosawa et de Shakespeare (pas moins) pour nous livrer un conte guerrier mâtiné de folie où un vieux souverain plonge ses sujets et sa famille dans la guerre (n'hésitant pas à les envoyer se battre armés de légumes et de bambous)et où la loyauté et le devoir font faire aux hommes (et aux femmes) des actions héroïques et tragiques.
Le dessin très expressif de Tentacle Eye et une mise en couleurs particulière donnent un aspect onirique à cette histoire fantastique qui n'a pas grand' chose à envier aux histoires des maîtres sus-cités..




LA MUSIQUE

C'est Quoi: ELIZABETH THE GOLDEN AGE
 
C'est de Qui: Craig Armstrong
 

La couv'

 


On peut écouter:  Thème de fin
 

 
Ca donne quoi:

Le score du deuxième volet (très réussi) de la vie de la reine d'Angleterre- que campe à merveille Cate Blanchett- est tour à tour épique et mélodique, poignant et romantique.
Des textures riches, des chœurs lyriques et quelques prouesses symphoniques font de cet album l'un des meilleurs de Armstrong (ce qui n'est pas peu dire!) pourtant peu habitué à ce registre. Un score tout à fait en adéquation avec les différentes ambiances du Chant des Sabres, malgré les différences de sujet à la base.

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags