30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 14:02

 

LA BD: 

           

C'est quoi : AMOROSTASIA

 
C'est de qui :C.Bonin
 


La Couv':
 

 

http://img542.imageshack.us/img542/523/jizq.jpg

 

Déja croisé sur B.O BD ? Oui


C’est édité chez qui ? Les éditions Futuropolis, un lien vers le site: link


Une planche:

 

http://img835.imageshack.us/img835/9991/yshi.jpg

 


Ca donne Quoi : Après La Belle Image et L’homme qui n’existait pas, deux très beaux albums chroniqués en ces pages, Cyril Bonin nous revient chez Futuro avec cette histoire de virus inconnu provoqué par les sentiments amoureux qui paralyse ses victimes. Alors que Paris et bientôt le reste du pays se peuple de statues, une jeune journaliste cherche à élucider le mystère, sans y succomber. De bonnes idées dans le traitement d’un scénario qui aurait pu s’avérer casse gueule (le spectre terrible de la mise au ban de la société avec le brassard, qui n’est bien entendu pas sans rappeler la situation des juifs sous le régime Nazi, les vérités cruelles sur les couples ne succombant pas à la maladie,…) et un dessin toujours aussi réussi, en N&B cette fois ci ce qui n’enlève rien à sa beauté.

 


 

LA MUSIQUE 


C'est Quoi : LAURA


C'est de Qui
  D.Raskin


La couv' 
 

 

http://img17.imageshack.us/img17/6318/r1ah.png


Déjà croisé sur B.O BD? Non


On peut écouter? 

 

 


 

 


Ca donne quoi avec la BD  Avec son statut de Film Noir avéré, Laura de Preminger, donne à David Raskin, cantonné dans des films de seconde zone depuis une quinzaine d’années, l’occasion de faire preuves et surtout de se faire connaître du grand public (à tel point que cette musique restera comme son œuvre la plus connue alors qu’elle n’est pas forcement ce qu’il a produit de plus intéressant, mais passons). D’abord proposé à Newman puis à Herrmann, le score de Laura va être une épreuve pour Raskin qui se voit obligé de composer en un week-end un thème capable de faire oublier à la production (le nabab Zanuck en tête) les standards du jazz qu’ils voulaient utiliser. En écrivant ce qui restera l’un des morceaux phares de cette période du cinéma, le compositeur s’en tire haut la main et, inspiré par la lettre de rupture de sa femme, reçue ce même week-end (anecdote souvent relatée par Raskin lui même), il écrira d’une traite le reste de sa très belle B.O, subrepticement minée par le thème de son héroïne. Au final, ces 25 minutes de musique sonnent souvent plus romantique que Noir à proprement parlé, ce qui s’avère plutôt pas mal pour écouter avec Amorosatasia.

Partager cet article

Repost0
bobd - dans Franco Belge

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags