16 octobre 2019 3 16 /10 /octobre /2019 07:08

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi : JIM HENSON'S THE STORYTELLER 1 - DRAGONS

 

 

C'est de qui ? Daniel Bayliss – Nathan Pride – Hannah Christenson – Jorge Corona

 

 

La Couv':

 

 

Déjà croisés sur BO BD ? Pas tous

 

 

C’est édité chez qui ? Kinaye

 

 

Ça donne Quoi ? Cette série débute avec 4 nouvelles ayant pour sujet les dragons.

En tant que dragonophile et amatrice de contes, je ne pouvais passer à côté de cette série publiée par un jeune éditeur.

 

Bien sûr, comme dans toute compilation d'histoires courtes, j'en ai plus aimé certaines que d'autres. Mais le choix d'inspirations des auteurs est très varié : de la culture amérindienne au Japon en passant par l'Angleterre mythique et l'Ukraine. Du coup, les graphismes se fondent dans le style du pays et/ou de l'époque évoqués.

 

Le Fils du Serpent de Daniel Bayliss est ma préférée. Il a adopté des graphismes proches des amérindiens pour une histoire évoquant des créatures mythiques de ce continent. Je pense que le dragon serpentiforme va inspirer des amateurs de tatouages.

 

 

 

Le Ver de Lambton de Nathan Pride m'a moins accrochée, peut-être par le choix de l'auteur de respecter l'inspiration médiévale dans ses graphismes, peut-être parce que c'est une histoire plus classique.

 

 

 

Albina d'Hannah Christenson est inspirée d'une légende ukrainienne mais avec des héroïnes plutôt que les héros du conte original. Graphiquement, son inspiration lui vient des grands illustrateurs de contes des pays de l'Est.

 

Le Sacrifice du Samouraï de Jorge Corona s'inspire des contes japonais comme le titre l'indique. Personnages un peu rigides et dragon effrayant ont été ses choix graphiques.

 

 

 

Une belle réussite pour un début de série. Le prochain tome annoncé aura pour sujet les sorcières.

Si la série continue sur cette voie, elle est intergénérationnelle et sera à partager entre (grands-)parents et (petits-)enfants.

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? L'HISTOIRE SANS FIN

 

 

C'est de Qui ?  Klaus Doldinger & Giorgo Moroder

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu chez nous ? je crois pas

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ça donne Quoi ? Klaus Doldinger est surtout connu comme saxophoniste dans l'univers du jazz et compositeur de musique de film. C'est la BO du film Le Bateau en 1982qui lui donnera une notoriété internationale.

 

Pour ce vol joyeux de Bastien sur le dos du dragon Falkor, il a réalisé une musique éclatante de gaieté où les violons sont la base… étonnant pour un saxophoniste car je trouve que les instruments à vent sont peu audibles.

 

À moins de n'avoir jamais regardé la télévision ou être allé au cinéma ces 35 dernières années, vous avez forcément vu cet extrait du film et/ou entendu sa musique.  Une jubilation qui convient bien à la 1e nouvelle et au petit oiseau qui y intervient.

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Gen

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags