2 septembre 2019 1 02 /09 /septembre /2019 15:17

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi ?  LES PESTIFERES

 

 

C'est de qui ? Scotto, Stoffel & Wambre.

 

 

La Couv':

 

 

Déjà lu sur le site? Oui pour les scénaristes.

 

 

C’est édité chez qui ? Grand Angle

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Récit inachevé dont Pagnol avait raconté la fin à ses proches, Les Pestiférés, qui ne paraitra qu’après la mort de l’auteur provençal, narre l’épidémie de peste qui frappa la cité phocéenne au début du XVIII° siècle et la réaction d’un quartier sur les hauteurs dont les habitants vont décider de se retrancher dans leur partie de la ville puis, au fur et à mesure que la maladie s’étend aller jusqu’à se réfugier dans une grotte.

 

Tout à la fois témoignage historique romancé, étude de mœurs et parabole politique, Les Pestiférés nous fait découvrir une autre facette du talent de Pagnol, c’est une histoire dans la lignée de son Judas, pièce de théâtre peu connue mais très réussie.

L’auteur de Marius livre à nouveau une galerie de portraits attachants et hauts en couleurs, se gaussant des choix des hommes face à l’adversité, tirant à boulets rouges sur l’église et les puissants.

 

 

Les scénaristes, déjà responsables d’une poignée d’autres adaptations des œuvres de Pagnol, se sont bien approprié le texte et la narration est fidèle au style pagnolesque.

 

Coté graphismes, Samuel Wambre épate dans la retranscription graphique du Marseille de l’époque, on sent un gros travail de recherches en amont qui sert fort bien cet album généreux et original.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi :THE QUIET MAN

 

 

C'est de qui ? V. Young

 

 

La Couv':

 

 

Déjà entendu chez B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Quand on évoque le duo John Ford/John Wayne on pense immédiatement aux grands westerns qu’ils ont tournés ensemble.

Pourtant on ne pourrait en être plus éloigné sur cet Homme Tranquille qui voit un ex-boxeur (Wayne) quitter l’Amérique pour retourner s’installer en Irlande où il va tomber amoureux de la sœur de son rival.

 

Rôle à contre-emploi et scénario de bluette vont néanmoins donner un film généralement considéré parmi les meilleurs du réalisateur.

 

Ce dernier fait appel à son compositeur de Rio Grande pour la partie musicale.

 

L’ambiance bucolique et légère des compositions de Victor Young, imprégnée sans abus de folklore irlandais et de romance dans la lignée des classiques du genre, joue pour beaucoup dans la réussite du film.

Young, qui écrit pas moins de 10 scores cette année-là trouve là un terrain de jeu aussi inhabituel que réjouissant et l’on sent que le compositeur est à la fête.

 

Si les sujets des deux œuvres accolées ici semble lointain, leur mariage n’en n’a pas été mois réussi !

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags