29 décembre 2017 5 29 /12 /décembre /2017 09:19
Le bilan de l'année.

 

 

Avec à peu près 350 chroniques cette année et malgré une fréquentation en légère baisse (due en grande partie à la flemme du rédac’ chef d’aller relayer les articles sur autant de plateformes que les années précédentes !) B.OBD - qui vient de souffler ses sept bougies, l’âge de raison paraît-il !-poursuit son bonhomme de chemin.

 

 

 

Le bilan de l'année.

 

Si 2017 aura été une fois encore synonyme de surproduction, force est de reconnaître que le vieil adage sur la qualité et la quantité se vérifie cruellement. Les années précédentes une poignée de titres se démarquaient clairement du lot, le cru qui s’achève à la fin de la semaine aura produit pas mal d’albums très corrects mais aussi hélas une pelleté de titres très passe partout, calibrés au possible -et son lot de daubes commerciales of course mais on ne mange pas de ce pain là chez nous- entre grogne bien justifiée des auteurs face à une précarité grandissante et frilosité des éditeurs, l’avenir de la BD s’annoncerait-il des plus sombres ?

 

Mais ne tirons pas plus sur une ambulance déjà chancelante et tentons plutôt de décerner quelques prix aux plus méritants:

 

Ce sont des albums « de genre » qui se sont le plus fait remarquer cette année.

En western par exemple, nous avons eu droit en début d’année à un Scalp crépusculaire à souhait, décalé et parfois assez jouissif :

 

Le bilan de l'année.

 

L’étrangeté était de mise, que ce soit dans un Gustave Babel sorte de thriller historico-ésotérique 

 

 

Le bilan de l'année.

 

La SF intelligente des Jours qui Disparaissent:

 

 

 

Le bilan de l'année.

 

Le Noir quant à lui aura du attendre la fin d’année pour voir paraître un Fondu  qui lui fasse honneur :

 

 

 

 

Le bilan de l'année.

 

La fantasy enfin, genre galvaudé et surexploité s’il en est en Bd, a pourtant eu droit à quelques variations inspirées que ce soit dans la saga nordique Snaergard , le conte effrayant Geiss (et ses deux tomes parus dans l'année), l’humour qui fait mouche de Venosa, ou encore la parodie surprenante de Papa Zoglu !

 

 

 

Le bilan de l'année.
Le bilan de l'année.Le bilan de l'année.
Le bilan de l'année.

 

Et, enfin, last but not least, deux des albums qui m’ont probablement le plus emballé cette année :

 

 

L’adaptation originale du Duel de Conrad par un auteur prometteur :

Le bilan de l'année.

 

Et Mazzeru où fond et forme font des merveilles dans le fantastique à l’ancienne:

Le bilan de l'année.

 

 

Voilà, merci à vous lecteurs fidèles et nouveaux venus, merci à mes collaborateurs même si cette année ils n'ont malheureusement pas pu être aussi actifs que les précédentes.

 

Il me reste à vous souhaiter de très bonnes fêtes de fin d'année, on se retrouve demain et peut être dimanche pour les dernières chroniques musicales de 2017!

 

 

Le bilan de l'année.

Partager cet article

Repost0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags