12 octobre 2017 4 12 /10 /octobre /2017 08:43

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi : VALERIAN VU PAR… SHINGOUZLOOZ INC.

 

 

C'est de qui ? Lupano et Lauffray

 

 

La Couv':

 

Vers le Futur...et on verra !  /  Valerian Vu par...  Vs.  Back to the future 2

 

 

Déjà croisés sur B.O BD? Oui, les deux.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Dargaud.

 

 

 

Une planche:

 

 

Vers le Futur...et on verra !  /  Valerian Vu par...  Vs.  Back to the future 2

 

 

Ca donne Quoi ? Les ennuis s’amoncellent pour Laureline et Valérian qui, partis intercepter un robot fraudeur à grande échelle vont se retrouver à devoir sauver la planète (carrément !) des mains d’une sinistre (et lubrique !) créature qui l’a gagné au jeu contre les inénarrables shingouz…le tout à cause d’un voyage spatio-temporel qui a mal tourné.

Ah oui, et il faut également livrer un saumon rouge à un restaurant tenu par des gangsters qui pourraient mal vivre son absence vu le prix qu’ils ont déboursé pour !

 

Lupano s’il rend hommage à la série en conjuguant des personnages secondaires plus ou moins emblématiques, fait quand même « du Lupano », on retrouve ses chevaux de batailles habituels à base de thématiques écolo-sociétales, les jeux de mots et autres situations vaudevillesques voire parodiques auxquelles il nous a habitués depuis quelques années, certains diront que c’est une  marque de fabrique, celle des grands auteurs classiques de la franco-belge, d’autre regretteront peut-être que l’album ne soit pas plus ancré dans la série mère, ce que je serais honnêtement peu apte à affirmer vu que je n’en n’ai lu qu’une paire.

 

Ma chère collègue Gen, qui avait consacré toute une saga cet été à Valérian et Laureline, sera probablement plus à même de donner un avis objectif, quand elle sera de retour parmi nous (Gen, tu manques à nos lecteurs, revient !).

 

Coté graphisme on sent également que Mathieu Lauffray s’est fait bien plaisir, avec notamment de grandes cases assez bluffantes de ci de là (les vaisseaux, les baleines de l’Espace), mais sur d’autres j’ai moins apprécié son trait, souvent plus épais qu'auparavant, que sur ses séries précédentes  (la barre était cela dit fort haute, et, une fois encore, c’est une question de goût n’étant pas un grand fan de SF Space Opéra).

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

C'est Quoi ? BACK TO THE FUTURE 2

 

 

C'est de Qui ?  A. Silvestri

 

 

La couv' 

 

Vers le Futur...et on verra !  /  Valerian Vu par...  Vs.  Back to the future 2

 

Déjà entendu chez nous? Bien souvent.

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? C’est le premier volet de la série culte des Retours vers le futur qui a mis le pied à l'étrier à Silvestri  à Hollywood ; durant les quatre années suivantes il composera entre autre les B.O de blockbusters comme Prédator, Roger Rabbit, Abyss et, donc, le second épisode des aventures spatio-temporelles de Marty Mc Fly et de Doc.

 

Néanmoins s’il a prouvé qu’il était tout à fait capable de passer d’un genre à un autre sans se répéter et en remplissant à merveille son cahier des charges, Zemeckis fournit tout de même ici le minimum syndical en recyclant pas mal de matériau  du premier film sur celui-ci peut être à cause d’une année chargée ?)

 

Les thèmes des personnages principaux se caractérisent par un fort potentiel amusant, on retrouve les rythmiques en triolets de percussions, le xylophone et le carillon qui viennent faire un contrepoint au piano dans des phrasés dignes de films d’animation, le tout contrebalancé par un suspense parfois soutenu où ce sont les cuivres qui reprennent le premier rôle.

 

De la musique de qualité, à défaut d’être vraiment originale, qui est tout bonnement excellente sur le Valérian burlesque et haut en couleur du duo Lauffray-Lupano.

 

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags