7 octobre 2017 6 07 /10 /octobre /2017 08:07

 

 

Y avait longtemps! Voici donc un nouveau week-end consacré aux mangas avec deux oeuvres aux antipodes (mais vous avez l'habitude maintenant) dont la première, finalement, n'en n'est peut-être même pas un...de manga:

 

 

LA BD:

 

 

 

 

 

C'est quoi : LA FORET MILLENAIRE

 

 

C'est de qui ? J. Taniguchi

 

 

La Couv':

 

A Boire et à Manga  /  La Forêt Millénaire  Vs.  Kikujiro

 

Déjà lu sur le site? Oui.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Rue de Sèvres.

 

 

 

Une planche:

 

 

A Boire et à Manga  /  La Forêt Millénaire  Vs.  Kikujiro

 

Ca donne Quoi ? Un jeune garçon quitte la capitale japonaise pour aller vivre dans un village avec ses grands-parents ; à nouvelle-école, nouveaux camarades et l’intégration est parfois difficile.

Et puis il y a aussi cette forêt, primale et imposante, dont toute une partie a été mise à jour par un tremblement de terre, et qui recèle de biens curieuses créatures.

 

 La Forêt Millénaire est un album aussi précieux que frustrant. Précieux car, outre le fait que ce soit un bel objet, format à l’italienne (comme le Fanfulla de Pratt également chez Rue de Sèvres), couverture toilée avec pas mal de bonus en fin d’ouvrage, c’est également le dernier livre de Jiro Taniguchi, conçu pour le marché français avant tout, auteur complet qui nous a autant plu ici, qu’il nous fasse visiter le Louvre à sa façon, ou qu’il revisite le mythe du Far-West.

 

Frustrant car c’est également le premier tome d’une trilogie dont nous ne connaîtrons donc jamais le développement ni la conclusion, du moins sous forme dessinée, et que ce début d’histoire, s’il prend son temps pour installer ses personnages et, surtout, son décor, porte en lui de passionnantes pistes.

 

Avec son trait fin et réaliste, aux couleurs directes superbes, le tout parfois étalé sur de pleines pages, qui doit autant sinon plus aux grands auteurs de la BD franco-belge, Taniguchi est probablement l’un des auteurs les plus accessibles, oserai-je dire universel, dans le manga ; le choix de ce mélange de thèmes qui promettait d’être aussi intéressant dans son analyse de l’humain que dans sa description d’un monde fantastique, laisse donc tristement rêveur.

 

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE :

 

 

 

 

 

C'est quoi : KIKUJIRO

 

 

C'est de qui ? J. Hisaishi

 

 

La Couv':

 

A Boire et à Manga  /  La Forêt Millénaire  Vs.  Kikujiro

 

 

Déjà entendu chez nous? Une fois ou deux très probablement.

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

Ca donne Quoi ? La bande son que Hisaishi a écrit pour le film de Kitano, qui s’éloigne ici avec bonheur de ses règlements de comptes sanglants entre yakuzas, est, assez basique ment il faut le reconnaître, une variation de deux thèmes (déjà assez proches !) qui, sans être aussi oniriques ou poétiques (et…encore que !) que les travaux du compositeur japonais pour les studios Ghibli, résonnent de phrases très mélancoliques aux mélodies riches en arpèges.

 

Le piano est prédominant sur l’ensemble de l’album mais est souvent bien secondé par un violon et autres percussions folkloriques astucieusement utilisée.

 

Le phénomène de répétition évoqué plus haut ne posera finalement pas de problèmes à la lecture de La Forêt Millénaire vu que cette dernière est donc assez courte et je préconise l’écoute du morceau Mad Summer au moins, la plus originale des pistes très probablement.

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags