10 octobre 2017 2 10 /10 /octobre /2017 11:46

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

 

 

C'est quoi : VOLTAIRE AMOUREUX

 

 

C'est de qui ? C. Oubrerie

 

 

La Couv':

 

 

La Faute à...  /  Voltaire Amoureux  Vs.  Concerto pour Hautbois

 

Déjà lu chez nous? Oui.

 

 

 

C’est édité chez qui ? Les Arènes

 

 

 

Une planche:

 

La Faute à...  /  Voltaire Amoureux  Vs.  Concerto pour Hautbois

 

Ca donne Quoi ? Dans le Paris du début du XVIII° siècle un tout jeune et fringuant Voltaire, débarrassé des projets d’avenir que son père avait pour lui, n’aspire qu’à devenir rien moins que le plus grand auteur de son temps. Après un bref séjour en prison (et il n’était même pas coupable !) le voilà qui butine les conquêtes féminines, tente désespérément d’éditer son Henriade et voyage en Europe où il va notamment retrouver son ancien mentor, Rousseau en personne, que l’âge a bien changé.

 

C’est donc au tour de Clément Oubrerie, auteur à succès entre autre des séries Aya De Yopougon ou encore de l’adaptation des Royaumes du Nord, de rejoindre le giron de la branche BD des Arènes (qui compte déjà quelques pointures) pour livrer une bio de l’un des plus grands auteurs de son temps.

 

Poète, philosophe, dramaturge, libertin (oserai-je dire libertaire, ne serait-ce que dans son anticléricalisme forcené  !?), Voltaire, sous le crayon d’Oubrerie devient également un personnage attachant, brillant et hors-norme, au cœur d’artichaut et aux réparties cinglantes.

 

Dessiné dans un style plus délié que les précédents, avec toujours de belles couleurs bien choisies,  l’album est souvent fort drôle (mention spéciale au passage avec les docteurs charlatans) et prouve si besoin était tout le talent de conteur et d’illustrateur de son auteur.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

C'est Quoi ? CONERTO POUR HAUTBOIS

 

 

C'est de Qui ?  G.P. Telemann

 

 

La couv' 

 

La Faute à...  /  Voltaire Amoureux  Vs.  Concerto pour Hautbois

 

 

Déjà entendu chez nous? Non

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? C’est d’autant plus étrange que l’on ait jamais rien écouté de Telemann sur B.O BD car c’est probablement l’un des compositeurs les plus prolifiques de l’histoire de la musique classique.

Avec plusieurs centaines (milliers même semblerait-il) d’œuvres à son actif, l’allemand était, en son temps, plus connu que ses pairs Haendel ou Bach, précurseur de bien des genres, on se perd littéralement dans la profusion des styles et des compositions.

 

Je vous avouerai que c’est avant tout de par sa proximité chronologique avec Voltaire que j’ai choisi ce concerto pour hautbois. Souvent aérien, voir enjoué, l’ensemble reste tout de même trop baroque pour moi et je préfère largement l’emploi de l’instrument soliste chez Prokoviev par exemple.

 

Néanmoins que ce soit sur les quelques scènes de cour, sur celles de représentation ou celles du périple en carrosse, la musique de Telemann apporte à Voltaire Amoureux autant de classe que de gaieté et c’est très bien comme ça.

 

 

---------------

 

 

 

 

Une Chronique de Fab

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags