18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 16:59

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi : SONORA. LA VENGEANCE.

 

 

 

C'est de qui ? Pécau et Dellac

 

 

La Couv':

 

Panorama du Western  /  Sonora  Vs.  L'Homme des Hautes Plaines

 

 

Déjà croisés sur B.O BD? Je dirais oui pour les deux.

 

 

C’est édité chez qui ? Delcourt.

 

 

Une planche:

 

 

Panorama du Western  /  Sonora  Vs.  L'Homme des Hautes Plaines

 

Ca donne Quoi ? Après avoir survécu à un massacre sur les barricades parisiennes de 1848, Maximilien Bonnot traverse l’Atlantique afin d’assouvir sa vengeance.

 

Peu intéressé par les mines d’or pillées par d’innombrables chercheurs improvisés, notre héros, après avoir trouvé la première de ses cibles va rentrer au service d’un général avide d’argent et de pouvoir afin de mener à bien ses plans.

 

Mais ses plans vont être quelque peu changés par l’apparition de Lola Montez,  l’aussi belle que vénéneuse compagne du général.

 

Hasard (ou pas ?) du calendrier, les compères de longue date Pécau et Kordey sortent chacun de leur coté un western en ce mois de juin, et tout deux chez Delcourt.

 

Si celui du dessinateur croate est assez classique sur le fond tout en recelant quelques point originaux, celui du prolifique Pécau, sur un fond solide de récit de vengeance, puise son background dans la ruée vers l’or du milieu du XIX° siècle.

 

On a bien quelques lieux communs du genre : le héros ténébreux et impitoyable (ou presque), le méchant délicieusement retors et dangereux, le jeune tête brulée, la femme fatale…mais ce tome d’introduction (sur trois prévus) se lit bien et recèle de belles scènes digne d’un Deadwood.

 

Coté dessin, le style de Dellac est moins atypique que Kordey mais les styles sont trop dissemblables pour vraiment comparer, le trait, si parfois un peu hésitant reste néanmoins de bonne facture et va bien au western.

 

 

 

 

LA MUSIQUE :

 

 

 

 

C'est quoi :L’HOMME DES HAUTES PLAINES

 

 

C'est de qui ? Dee Barton

 

 

La Couv':

 

 

Panorama du Western  /  Sonora  Vs.  L'Homme des Hautes Plaines

 

 

Déjà croisé chez nous? Oui

 

 

 

On peut écouter ?

 

 

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Pour son second film derrière la caméra Eastwood ne prend pas trop de risques en reprenant le personnage qui a en a fait la star que l’on connaît, celui de l’Homme sans Nom de la trilogie des Dollars.

 

Héros en demi-teinte, seconds rôles pas mieux lotis, le western selon Clint est parsemé de zones d’ombres, High Plains Drifter est d’ailleurs souvent classé (un peu à tort à mon sens) dans la mouvance des westerns révisionnistes des années 70.

 

Pour la B.O c’est Dee Barton, multi instrumentiste de jazz et déjà responsable de la musique du précédent long du réal’ qui rempile.

 

Le compositeur utilise une dominance d’accords mineurs pour le thème principal, chose assez inhabituelle dans le genre, et les complète de chœurs féminins éthérés.

Seule la rythmique est assez classique, faisant indéniablement penser à certaines B.O de Morricone.

 

Le reste de la bande son est du même tonneau, avec des dissonances et autres tensions qui installent un malaise souvent papable. Barton incorpore une basse électrique et un synthé sur quelques pistes finissant de faire de sa partition une curiosité d’une belle efficacité.

 

Si le score choisi pour le western d’hier était assez classique, celui retenu pour Sonora, si de la même décennie, ne pourrait en être plus éloigné, et c’est tout bénef’ avec l’album de Pécau.

 

 

 

---------------

 

 

 

Une Chronique de Fab

 

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags