6 mai 2017 6 06 /05 /mai /2017 17:15

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : HAWKS OF THE SEA

 

 

C'est de qui ? W. Eisner

 

 

La Couv':

 

Naissance d'une légende  /  Hawks Of The Sea  Vs.  The Master Of Ballantrae

 

Déja croisé sur le site? Oui.

 

 

C’est édité chez qui ? Néofelis éditions.

 

 

Une planche:

 

Naissance d'une légende  /  Hawks Of The Sea  Vs.  The Master Of Ballantrae

 

Ca donne Quoi ? Au commencement étaient Les Boucaniers ! C’est en effet par ce comics peu connu et heureusement aujourd’hui tiré de l’oubli par les éditions Néofelis, que la légende Will Eisner a débuté dans le médium.

 

Strip d’aventure, de grande aventure même, Hawks Of The Sea, qui voit le jour en 36, est directement inspiré de films comme Capitain Blood ou The Sea Hawk (tiens !) où Errol Flynn promène son sourire charmeur sur des ponts de navires en faisant valser son sabre et ses partenaires féminines.

 

Eisner, qui signe la bande d’un pseudonyme, fait de son héros, le Faucon, un pirate héroïque, combattant farouche de l’esclavage. Le reste du casting est au diapason avec une galerie de second rôles hauts en couleur, et, si l’intrigue est assez classique, elle n’en n’est pas simpliste pour autant.

 

L’autre intérêt de Hawks Of The Sea est de pouvoir apprécier l’évolution dans le trait comme dans la narration de celui qui sera amené à devenir l’un des plus grands auteurs de comics.

 

Si au départ on sent l’influence des strips à l’ancienne, Prince Valiant en tête, rapidement l’art du cadrage, le sens du stroytelling prennent une dimension réjouissante qui annonce les œuvres à venir du maître.

 

On ne remerciera donc jamais assez Jean Depelley et Louis Chance, ainsi que Néofélis d’avoir exhumé cette centaine de planches, véritable patrimoine de la BD mondiale.

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 

 

 

C'est quoi : THE MASTER OF BALLANTRAE

 


C'est de qui : W. Alwyn

 

 

Une Couv':

 

Naissance d'une légende  /  Hawks Of The Sea  Vs.  The Master Of Ballantrae

 

Déjà entendus sur le site? Oui, très probablement.

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? Alwyn, de formation instrumentiste, musicien virtuose et compositeur au répertoire classique solide, a déjà un solide CV sur grand écran quand il écrit la B.O de cette adaptation du roman de Stevenson avec en vedette, oui, vous l’aviez compris Eroll Flyn.

 

L’année précédente il a mis en musique The Crimson Pirate, avec Burt Lancaster, et l’expérience a été semble t-il des plus bénéfique vu la flamboyance de ses thèmes, l’ambiance luxueuse et héroïque de ses pistes.

 

Si nous sommes en 53, le score d’Alwyn fait clairement référence à l’Age d’Or d’Hollywood,  Korngold en tête, avec ses mélodies de cordes travaillées et ses cuivres aux accords riches.

 

------------------

 

Une chronique de Fab

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags