28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 11:51

 

 

 

 

LA BD:

 

 

C'est quoi : STRAVAGANZA 5

 

 

C'est de qui ? A. Tomi

 

 

La Couv':

 

A Boire et A Manga  /  Stravaganza 5  Vs.  Arthur Roi des Celtes

 

Déja croisé sur le site? Oui.

 

 

C’est édité par ? Casterman.

 

 

Une planche:

 

A Boire et A Manga  /  Stravaganza 5  Vs.  Arthur Roi des Celtes

 

Ca donne Quoi ? Viviane a découvert les abominations responsables de l’empoisonnement des contrées voisines, avec une armée ennemie en marche vers une conquête totale, notre jeune héroïne décide de tenter de rallier les peuples libres afin de contrer cet effrayant adversaire.

 

Elle va devoir composer avec les égos de chacun et autres conflits d’intérêts. Arrivée à ses fins, une fois sur le champ de bataille, elle réalise la stupidité et l’horreur de l’affrontement.

 

Tomi passe à la vitesse supérieure avec ce cinquième volet qui prend une ampleur certaine que ce soit avec l’arrivée de nouveaux belligérants (les Albes pour les Elfes, les Kenwas –très typés mangas old-school) qui donnent lieu à de jolies scènes de stratégie où, sur toute la fin du volume, les séquences de batailles contre Orghs et Lézards, dantesques et sanglantes.

 

Du coup, les scènes à l’ambiance humoristique sont plus rares et celles de nudité tombent un brin comme un cheveu sur la soupe ; néanmoins Stravaganza reste clairement dans sa lignée de Fantasy décalée et bien écrite et reste plaisante à suivre.

 

 

 

 

LA MUSIQUE:

 

 


C'est quoi ? ARTHUR ROI DES CELTES.

 


C'est de qui ?  P. Lewis

 

 

La Couv' :

 

A Boire et A Manga  /  Stravaganza 5  Vs.  Arthur Roi des Celtes

 

Déjà entendu chez nous ? Oui

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne Quoi ? Rude tâche pour Paul Lewis que de fournir une B.O pour une série dont le thème principal n’est dû rien moins qu’à Elmer Bernstein.

 

Pourtant le compositeur britannique, qui collaborera ensuite avec les Monty Pythons, ne démérite pas, il privilégie l’utilisation d’instruments traditionnels sur des thématiques très inspirées de la musique médiévale.

 

Ses compositions sont rythmiques, simples et efficaces, elles restent des plus agréable en comparaison de la surenchère d’aujourd’hui et apportent une belle touche de réalisme à cette série qui elle, par contre, a du mal a passer l’épreuve du temps.

 

Avec l’aspect plus classique que prend le récit de ce cinquième volet de Stravaganza c’est très indiqué !

 

 

 

----------------------

 

 

Une chronique de Fab

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags