13 mai 2017 6 13 /05 /mai /2017 12:33

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 


C'est quoi : LE PREMIER BAL D’EMMA

 


C'est de qui : D. Mary et S. Dutertre

 

 

La Couv':

 

Bal infernal  /  Le premier bal d'Emma  Vs.  Orphée aux enfers

 

Déjà croisé chez nous? Oui pour Mary.

 

C'est édité chez qui?  2024 éditions.

 

 

Une planche:

 

Bal infernal  /  Le premier bal d'Emma  Vs.  Orphée aux enfers

 

Ca donne Quoi ? Dire que le Premier Bal D’Emma est un bouquin à part est un doux euphémisme. Si à première vue le sujet peut sembler banal - une jeune femme orpheline est emmenée à un bal dans la haute société par son tuteur, un incorrigible alcolo - ici la forme prend  bien souvent le pas sur le fond.

 

Alors certes, nous assistons à un terrible accident, à des expériences effrayantes par un savant fou, à de féroces et sanglants combats entre créatures horrifiques, mutilations, mises à mort spectaculaires, zoophilie, j’en passe et des meilleurs, mais c’est surtout le traitement graphique que Donatien Mary a donné au scénario déjanté de Sophie Dutertre qui surprend, déroute, impressionne même parfois.

 

Collages, carte à gratter, couleurs flashy ou au contraires noirs et blancs inquiétants, trait faussement naïf,…  Mary multiplie les techniques pour mettre en image la folie surréaliste du Premier Bal d’Emma.

 

Le résultat ne plaira peut être pas à tout le monde mais on est obligé de reconnaître l’exercice de style de haut vol !

 

Bal infernal  /  Le premier bal d'Emma  Vs.  Orphée aux enfers

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? ORPHEE AUX ENFERS

 

 

C'est de Qui ? Offenbach

 

 

La couv'

 

Bal infernal  /  Le premier bal d'Emma  Vs.  Orphée aux enfers

 

Ca donne Quoi ? Première composition du maestro franco-allemand de ce qui va devenir  l’opéra-bouffe, Orphée aux Enfers, gentille moquerie de la part de ses auteurs du récit mythologique, sera un succès public immense, qui lancera la carrière de son auteur.

 

Peu de parties purement musicales dans cette pièce, une vingtaine de minutes tout au plus, (regroupée sur un album concept précieux puisqu’il propose les parties musicales de plusieurs opéra d’Offenbach) mais quelle musique ! Vivante et endiablée, joyeuse jusqu’à l’ivresse, les cuivres y sont à la fête d’un bout à l’autre et les cordes ne sont pas en reste.

 

Les mélomanes parmi vous reconnaîtront, dans la partie nommée Galop, l’air rendu célèbre plus tard par son utilisation pour le French Cancan.

 

Une (grande) musique de fête qui, vous vous en doutez, est à la (dé)mesure de l’œuvre à quatre mains présentée ci dessus.

 

 

 

----------------------------

 

 

Une chronique de Fab

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags