29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 07:43

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : ARIA. LE TRONE DU DIABLE.

 

 

C'est de qui ? Michel Weyland et Nadine Weyland à la colorisation

 

 

La Couv'

 

Ange blond ou mante religieuse?  /  Aria 38 Vs .Sarka

 

Déjà croisé sur le site? non

 

 

C’est édité chez qui ? Dupuis

 

 

Une planche:

 

Ange blond ou mante religieuse?  /  Aria 38 Vs .Sarka

 

Ca donne Quoi ? Aria va encore se lancer dans une aventure pour les beaux yeux d'un jeune homme (qui doit avoir la moitié de son âge : Aria serait-elle une "couguar"?). Instinctivement, elle se méfie des "chevaliers de l'ordre cosmique" qui recrute des jeunes gens pour aller combattre le tyran du pays voisin. C'est qu'elle a déjà rencontré un paquet d'escrocs depuis qu'elle circule un peu partout! Mais elle rejoint l'organisation pour en savoir plus et elle découvre une mise en esclavage sous prétexte d'épreuves. Heureusement, les aventures d'Aria finissent toujours bien…

 

Michel Weyland s'attaque ici à tous les recruteurs de jeunes idéalistes en plaçant leurs actions dans son univers personnel. En réalité, c'est plus un camp de travaux forcés qu'un camp d'entraînement, mais l'eau est droguée et les victimes ne se rendent compte de rien. Comme souvent chez Weyland, le méchant profiteur a dans son entourage une personne aux nobles sentiments qui va aider Aria à détruire le système mis en place.

 

Aria est toujours aussi belle et blonde depuis sa naissance (à l'âge adulte ou presque) en 1979. Cela lui fait quand même 38 ans d'aventures. Les graphismes ont peu évolués pendant ce temps mais l'intervention de Nadine Weyland à la colorisation a adouci personnages et décors.

 

Attention, je vais évoquer rapidement la fin du tome, donc sautez à la partie musique si vous ne voulez pas avoir des informations non désirées.

 

Michel Weyland s'est enfin rappelé que l'univers d'Aria est une Terre post-apocalyptique. Pour ceux qui l'ignoreraient, je vous renvoie vers le diptyque : Les chevaliers d'Aquarius (4) + Les larmes de la déesse (5) où l'on découvrait à la fin une pollution par des barils contenant des matériaux radioactifs. Ici, la mine exploitée par le méchant (et qui baigne dans une atmosphère toxique) contient des fossiles. Aria va en recevoir 2 en cadeaux : un circuit imprimé et l'empreinte d'une main avec une bague… De quoi décevoir (un peu) les tenants d'un monde de fantasy, mais une grande satisfaction pour les lecteurs qui connaissent Aria depuis ses débuts et qui, comme moi, pensaient que l'auteur avait oublié les origines de son monde.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? SARKA

 

 

C'est de Qui B. Smetana

 

 

La couv'

 

Ange blond ou mante religieuse?  /  Aria 38 Vs .Sarka

 

Déjà entendu chez nous?  non

 

 

On peut écouter?

 

 

Ca donne Quoi ? Sarka est le 3e poème symphonique du cycle Ma Patrie dans lequel Smetana fait chanter l'orchestre de tout son amour de la Bohême.

 

Ce morceau raconte l'histoire de l'amazone Sarka qui voue une haine terrible à tous les hommes depuis un amour déçu. Elle se fait attacher par sa troupe féminine pour attirer un héros Ctirad. Puis elle les enivre jusqu'à ce qu'ils tombent. Elle appelle ses guerrières et elles les massacrent tous.

 

Tout le monde connait le 2e poème symphonique du cycle sous le nom de La Moldau (nom allemand de la Vltava). Sarka est aussi mélodique bien que plus dramatique avec un début rapide aux cordes. Puis on entend une troupe chevauchant juqu'au un solo de clarinette simulant l'appel au secours de Sarka. L'orchestre nous décrit la façon dont Sarka séduit le héros par des violons tendres. Le banquet donne lieu à une danse joyeuse qui se termine par le sommeil de l'ivresse. Sarka sonne du cor et le déchainement de violence du massacre de tous les hommes clôt ce beau morceau de Smetana.

 

Aria, elle, ne déteste pas les hommes et ne dédaigne pas de les mettre dans son lit!

 

 

-----------------

 

 

Une chronique de Gen

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags