29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 15:48

 

Suite de notre cycle thématique du week-end; après les horreurs de la Guerre au Japon, voici un album qui évoque le drame de la vie sous l'occupation durant la Seconde Guerre Mondiale.

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : COLLABORATION HORIZONTALE

 


C'est de qui : Carole Maurel & Navie

 

 

La Couv':

 

Guerre et BD  /  Collaboration Horizontale  Vs.  Kings Go Forth

 

Déjà croisé sur le site? Oui pour la dessinatrice.

 

 

C’est édité chez qui ? Delcourt

 

 

Une planche:

 

Guerre et BD  /  Collaboration Horizontale  Vs.  Kings Go Forth

 

Ca donne Quoi ? Je vais probablement faire grincer des dents dans les chaumières mais je serais parfois tenté de reprendre l'affirmation de Lalo Schifrin qui disait que 70% de la réussite d'un film est dû à sa musique, et à l'appliquer à la partie dessin dans la BD.


Certes ce serait un peu extrême mais je reste persuadé que tout fan intégral du médium comme moi ne serait pas loin du 50% voire 60% même en faveur des graphismes.


Forcément en attaquant ma chronique sur ce laïus vous pourriez penser, et je ne vous jetterais pas la pierre, que l'album du jour se résume à cette proportion. Il n'en n'est rien. Son scénario est même, c'est une évidence, à l’ origine de l'inspiration de la dessinatrice; c'est une histoire de femmes, une histoire d'amour, un récit fictif certes mais nourri d'éléments historiques.

 

En pleine Seconde Guerre Mondiale, dans un immeuble parisien, véritable microcosme de la société d’alors, avec ses sympathisants silencieux limite collabos, ses résistants de l’ombre qui luttent contre l’envahisseur et ces messieurs et mesdames tout le monde qui tente de continuer à vivre, Rose jeune femme dont le mari est au front et qui vit avec son fils, va commettre l’irréparable, tomber amoureuse d’une bel officier allemand.

 

Guerre et BD  /  Collaboration Horizontale  Vs.  Kings Go Forth

 

Une alliance rare du fond et de la forme font de ce drame historique une très belle réflexion tout en pudeur (et ce malgré son titre finalement assez cru) sur l’amour, la différence, le prix à payer pour assumer ses fautes. Certes on verse parfois dans le mélo et quelques lieux communs, mais la partie graphique finit d’emporter l’adhésion.

 

Après l ‘Apocalypse selon Magda l’an passé, Carole Maurel livre en effet une copie sans fautes, avec une narration graphique inspirée et innovante, toute en nuances, véritable plus value de Collaboration Horizontale.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

C'est Quoi ? KINGS GO FORTH

 

 

C'est de Qui ? E. Bernstein

 

 

La couv'

 

Guerre et BD  /  Collaboration Horizontale  Vs.  Kings Go Forth

 

Déjà entendu sur B.O BD? Pas mal ouais.

 

 

On peut écouter?

 

Ca donne Quoi ? Au milieu d’une année chargée en B.O variée, Bernstein écrit une de ses partition les plus aboutie pour ce film de guerre qui, comme l’album BD du jour, se déroule durant les dernières heures de la Seconde Guerre Mondiale.

 

Si l’on passe le thème d’ouverture, un brin trop martial pour nous intéresser, l’éventail que propose le score de kings Go Forth est aussi riche que vaste. Du suspense, de la romance, des bon sentiments, de la musique illustrative où les groupes d’instruments jouent en solo ; on a même une poignée de pistes jazzy très agréables.

 

Le Bernstein des débuts, déjà touche à tout mais encore plein de fraicheur et pas encore roué aux ficelles du métier, ça ce ne se refuse pas, surtout quand c’est pour écouter avec un album original que celui chroniqué ci- dessus.

 

 

 

---------------------------

 

 

Une chronique de Fab

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags