21 janvier 2017 6 21 /01 /janvier /2017 08:36

 

 

Si en temps normal je ne suis pas attiré par tout ce qui est "financement participatif", j'avais fait une exception pour le recueil de courts X de Joel Jurion qui je viens de recevoir.

Le voici donc en ouverture d'un cycle consacré -encore! ^^- à la BD X ce week-end.

 

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : CENT PUDEURS

 


C'est de qui : J. Jurion et Scebha

 

 

La Couv':

 

Cycle BD X  /  Cent Pudeurs  Vs.  Delta Of Venus

 

Déjà croisé sur le site? Non

 

 

Une planche:

Cycle BD X  /  Cent Pudeurs  Vs.  Delta Of Venus

 

Ca donne Quoi ? Si je ne suis pas forcément adepte/favorable à la grande mode de ces dernières années du financement participatif (essentiellement à cause de la dérive mercantile du procédé, mais ceci est une autre histoire), certains projets ne verraient peut être jamais le jour sans le crowdfunding.

 

Ainsi le recueil qui nous intéresse aujourd’hui est né grâce à la plateforme ulule sur laquelle il a connu un succès assez colossal (plus de 200% du but initial).

 

On y trouve 9 récits courts de Joel Jurion, dessinateur de Klaw entre autres, qui se livre ici à l’exercice périlleux de l’anthologie érotique, voire carrément pornographique, dans un style graphique hybride intéressant.

 

Comme à la grande époque des mythiques Eerie, Métal Hurlant et autres, Cent Pudeurs tape dans tous les genres : post apocalyptique, Fantasy, SF, humour… le dénominateur commun étant une sexualité exacerbée donnant lieu à des scènes X parfois fort crues. 

 

 

Cycle BD X  /  Cent Pudeurs  Vs.  Delta Of Venus

 

Comme souvent dans le concept même du récit court, si certains fonctionnent très bien comme ils sont, une poignée des histoires du recueil sont bien trop brèves, créant une certaine frustration (ce qui, pour une BD érotique est un peu un comble !) et l’on se prend à espérer que, au vu du succès de cette campagne, Joël Jurion aura l’occasion d’en développer quelques unes sur la longueur d’un récit complet (les choix évidents étant La Cause, Le Monde D’après mais surtout La Bataille de Tombe Rouge).

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? DELTA OF VENUS

 

 

C'est de Qui ? G. S. Clinton

 

 

La couv'

 

 

Déjà entendu sur B.O BD?  Pas plus d’une paire de fois je dirais.

 

 

On peut écouter?

 

Ca donne Quoi ? Ce n’est évidemment pas le nom de Zalman King, réalisateur de navets érotiques soft, qui m’a attiré vers cette B.O mais bien celui de Georges S Clinton (rien à voir avec le gourou du P Funk).

 

Pourquoi me demanderez vous, vu qu’au palmarès du bonhomme on trouve les deux Austin Powers (ouch !) et un Mortal Kombat (re-ouch !) ? Et bien tout simplement car il est également responsable de la musique O combien réussie de Wild Things (Sexcrimes en VF, mention spéciale au traducteur n’est ce pas !), élément clé de la réussite d’un film qui, autrement, aurait pu ne rester que la série B qu’il aspirait à être.

 

Pour cet improbable relation sexuelle SM entre une écrivain américaine et un compatriote dans le Paris des années 40, Clinton cultive son goût pour les musiques atmosphériques à base de nappes bariolées entre l’ambiant électro et le folklore new-age sans pour autant tomber dans le maniérisme ou la facilité commerciale.

 

Nous l’avons déjà dit, trouver de la musique adéquate pour un ensemble de récits de genre différents n’est certes pas chose facile, il s’avère que le choix d’un underscoring racé est une option des plus viable !

 

 

---------------------------

 

 

Une chronique de Fab

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags