19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 11:48

 

 

 

LA BD:

 

 

 


C'est quoi : SHERLOCK HOLMES ET L’ENIGME DU JODHPUR

 


C'est de qui : Seiter et Manunta

 

 

La Couv':

 

Sherlock ...Sous le soleil /  Sherlock Holmes et l'énigme du Jodhpur  Vs.  Evil under the Sun

 

Déjà croisé chez nous? Oui, les deux.

 

 

C’est édité chez qui ? Le Verger.

 

 

Une planche:

 

Sherlock ...Sous le soleil /  Sherlock Holmes et l'énigme du Jodhpur  Vs.  Evil under the Sun

 

Ca donne Quoi ? Il n’est pas étonnant qu’après les excellentes séries Fog et Special Branch ou le récemment « sauvé des eaux » Venise Hantée, Roger Seiter soit allé se frotter à l’archétype du héros du roman policier victorien, Sherlock Holmes en personne.

 

Soucieux d’apporter sa touche personnelle à la création de Doyle, déjà adaptée des centaines de fois tous médias confondus, la scénariste a imaginé des aventures se déroulant juste avant et pendant le Grand Hiatus, période laissée dans l’ombre par l’auteur et, du coup, propre a être exploitée à loisir (ce qui est par exemple en partie le cas dans l’incontournable les Quatre de Baker Street).

 

On retrouve donc, dans le second des trois albums parus à ce jour chez l’éditeur alsacien Le Verger, notre détective à Strasbourg, où il tente d’échapper à la vendetta initiée par sa Némésis le professeur Moriarty, d’où il prendra un train pour la Suisse et retrouvera pour un sanglant face à face son ennemi de toujours aux chûtes de Reichenbach.

 

Porté disparu, Holmes est en grande partie amnésique et c’est avec Irène Adler, qu’il a retrouvé dans le second volet, qu’il s’embarque, dans L’Enigme du Jodhpur, troisième album qui vient de sortir, pour les Indes à la recherche de l’époux de cette dernière.

 

Sur fond de manipulations financières, de contre espionnage et autre malversations internationales, notre détective va avoir fort à faire, à commencer par la mort du capitaine du paquebot qui l‘emmène à Bombay, dont la résolution va permettre la guérison de son traumatisme.

 

Si dans l’ensemble on sent le respect du canon holmesien, les puristes regretteront peut être que le Holmes de Seiter fasse parfois plus penser à un aventurier qu’à l’image que l’on se fait traditionnellement du détective -véhiculée par des décennies de représentations diverses- de personnage secret, détaché voir parfois distant.

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? EVIL UNDER THE SUN

 

 

C'est de Qui ? John Lanchbery arrange Cole Porter (enfin, façon de parler n’est ce pas !)

 

 

La couv' 

 

Sherlock ...Sous le soleil /  Sherlock Holmes et l'énigme du Jodhpur  Vs.  Evil under the Sun

 

Déjà entendu chez nous ? Non

 

 

On peut écouter?

 

Ca donne Quoi ? Probablement plus connu pour les tubes intemporels qu’il a écrits pour ses illustres contemporains, Cole Porter a également un peu œuvré dans le monde du cinéma.

 

Là cela dit, il s’agit d’adaptations de certaines de ses compositions par John Lanchbery qui réussit le tour de force de les faire sonner comme si elles avaient été pensées comme une B.O à part entière. Il n’hésite pas à ajouter des instruments comme le tuba ou le trombone notamment sur les lignes de basse, à en remplacer certains autres et à insufler ici un peu de suspense, là des phrasés plus enjoués.

 

Une musique un peu hybride mais pas inintéressante avec cette aventure exotique de Sherlock Holmes.

 

 

----------------------

 

 

Une chronique de Fab

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags