29 décembre 2016 4 29 /12 /décembre /2016 14:50

 

 

 

 

LA BD:

 


C'est quoi : LES DESARMES

 


C'est de qui : Mezzo & Pirus

 

 

La Couv':

 

Oeuvre(s) au Noir  /  Les Désarmés  Vs.  Assurance sur la Mort

 

Déjà croisé sur le site? Oui, les deux.

 

 

C’est édité chez qui ? Glénat.

 

 

Une planche:

 

Oeuvre(s) au Noir  /  Les Désarmés  Vs.  Assurance sur la Mort

 

Ca donne Quoi ? Mezzo, pour ses premières armes (et c’est le cas de le dire !), s’attaquait aux grands classiques du noir américain, mélangeant histoires de gangsters, road-movie, et drame familiale torve. Entre flashbacks et forwards on démêle l’embrouille dans laquelle les Farell, la mère alcoolique notoire, Jack le fils à maman (un peu trop proche de maman d’ailleurs) et le petit dernier qui rêve que de mustangs et de liberté se sont empêtrés jusqu’au point de non retour.

 

Alors que Jack vient de braquer la banque de la ville il découvre que sa génitrice est impliquée dans un hold-up de plus grande envergure dans lequel trempent également le shérif ripou et un bandit notoire.

 

Of course tout ça va finir très mal. Outre les influences sus-citées on sent celle, graphiquement évidente, de Charles Burns (qui sera encore plus flagrante dans Le Roi des Mouches, on y reviendra) et, si l’histoire n’est pas exempte de défauts, on ne peut que se réjouir de cette réédition luxe (et, du coup, un peu chère) d’une œuvre majeure de ses deux auteurs.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? ASSURANCE SUR LA MORT

 

 

C'est de Qui ? M. Rozsa

 

 

La couv'

 

 

Oeuvre(s) au Noir  /  Les Désarmés  Vs.  Assurance sur la Mort

 

Déjà entendu sur B.O BD?  Fort Souvent.

 

 

On peut écouter?

 

Ca donne Quoi ? La B.O de ce modèle de film Noir tourne autour de trois  thèmes principaux. Celui qui ouvre le film, très anguleux et profond, évolue de façon surprenante via une mélodie où se mélangent romantisme et suspense, on le retrouve avec quelques variations sur pas mal de scènes tendues.

Le thème d’amour,  typique du style de Rozsa, qui  inclut des arrangements classiques aux accents très européens.  Enfin le thème du meurtre est bien plus cru, tragique  voire brutal, avec ses rythmiques haletantes.

Pour leur seconde collaboration (qui en comptera cinq en tout) Rozsa et Wilder sont sur la même longueur d’ondes et la musique est un élément clé de la réussite du film, elle rapportera d’ailleurs à Rozsa l’Oscar cette année là.

On prendra donc beaucoup de plaisir à l’écoute de ce score en accompagnement des Désarmés de Mezzo & Pirus dont elle accentue encore le coté Noir.

 

 

-------------------------------

 

 

Une chronique de Fab

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags