19 novembre 2016 6 19 /11 /novembre /2016 14:07

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 


C'est quoi : RED ANGELS

 


C'est de qui : Seven & Li Yaosha

 

 

La Couv' :

 

 

A Boire et à Manga  /  Red Angels  Vs.  Knight Of Cups

 

C’est édité chez qui ? Urban China

 

 

Déjà lus chez B.O BD? Non

 

 

Une planche:

A Boire et à Manga  /  Red Angels  Vs.  Knight Of Cups

 

Ca donne Quoi ? Attention, Red Angels n’est pas un bouquin à lire si vous vous sentez déjà un peu déprimé vu la noirceur de son contenu. Noirceur d’autant plus marquée et marquante qu’elle est vraie, l’histoire étant tiré de faits réels.

 

Les années 90, pendant plusieurs mois Li Yaosha, journaliste indépendant, a « étudié » le monde de la prostitution en Chine récoltant histoires et anecdotes qu’il compilera dans un documentaire devenu best-seller dans son pays.

 

C’est de ces témoignages que s’est servi Seven, jeune artiste chinois aussi doué qu’original, pour raconter la vie de trois prostituées aux parcours et aspirations différents mais aux destins aussi sombres que les rues qu’elles arpentent en quête de clients.

 

Vous le savez en général je suis assez peu client de la BD/Reportage, surtout quand il s’agit de sujets trashs ou sensationnalistes, mais les auteurs de Red Angels (qui m’a tout d’abord attiré par son graphisme très coloré et anguleux, au carrefour de pas mal d’influences) traitent leur scénario avec talent, sans insister dans le mélo ou le pathos, livrant une photographie sans concessions du plus vieux métier du monde, toujours aussi sordide quelle que soit l’époque, quel que soit le lieu.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ?  KNIGHT OF CUPS

 

 

C'est de Qui ? H. Townshend

 

 

La couv' 

A Boire et à Manga  /  Red Angels  Vs.  Knight Of Cups

 

Déjà entendu par ici? Il me semble bien oui.

 

 

On peut écouter?

 

Ca donne Quoi ? Si le trio d’acteurs m’encourageait à jeter un œil à Knight Of Cups, son sujet, et, surtout, son réalisateur, me fait freiner des quatre fers depuis la sortie du film.

 

Cependant la diversité, l’originalité et la qualité de sa B.O plaiderait plutôt en sa faveur. Au milieu de pièces aussi puissantes qu’éloignées, des extraits de  l’Exodus de Kilar ou du Peer Gynt de Grieg en passant par  du Debussy, la canadienne Hanan Townshend compose une petite dizaine de morceaux assez planants qui ne sont pas sans faire penser parfois au minimalisme d’un Phillip Glass, notamment dans la répétition de motifs mélodiques simples et entêtants.

 

Une B.O tout en nuances très underscoring, ce qu’il fallait à un sujet comme celui de Red Angels.

 

 

--------------------

 

 

Une chronique de Fab

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags