31 octobre 2016 1 31 /10 /octobre /2016 09:19

 

 

Concluons notre thématique avec un album qui n'aurait pas pu mieux la représenter!

 

 

 

LA BD:

 

 

C'est quoi : HALLOWEEN

 

 

C'est de qui ? O.G. Boiscommun

 

 

La Couv':

La mort est belle  / Halloween vs La Marche Funèbre.

 

Déjà croisé sur le site? oui

 

 

C’est édité chez qui ? Les Humanoïdes Associés

La mort est belle  / Halloween vs La Marche Funèbre.

 

Ca donne Quoi ? Asphodèle n'a pas vraiment le cœur à participer aux fêtes d'Halloween depuis que son frère est mort. Alors qu'elle quitte son groupe, elle rencontre un étrange masque qui va passer la nuit à lui expliquer que la vie doit continuer malgré tout… En plus il lui parle en vers de 6 pieds, ce qui donne un côté musical à ses paroles. Mais au matin, Il se révèle n'être que le fantôme de ce frère trop aimé.

 

Boiscommun prend Halloween pour base d'une grande discussion poétique sur la peur de la mort, la peur de la vie et sur la nécessité de dépasser les évènements fâcheux pour grandir. Leçon qui aurait pu être pesante sans le fantôme rimailleur en tenue de mime. Poésie soutenue par des graphismes vaporeux et lumineux qui accompagnent cette errance dans une ville à l'architecture inspirée de l'Italie, me semble-t-il.

 

Halloween n'est-elle pas la nuit où les morts et les vivants peuvent se croiser?

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? SONATE N°2. MARCHE FUNEBRE

 

 

C'est de Qui   Frédéric Chopin

 

 

La couv' 

La mort est belle  / Halloween vs La Marche Funèbre.

Déjà entendu chez nous?  oui

 

 

On peut écouter?

 

Ca donne Quoi ? L'alternance entre les parties plus sombres et plus légères de cette célèbre marche funèbre, troisième mouvement de la Sonate n°2 de Chopin, qui passe d'une tonalité en Si bémol mineur à un intermède en Ré bémol majeur, est un parfait accompagnement pour la discussion entre Asphodèle et le fantôme de son frère : elle, si sombre et qui voit tout en noir, et lui, si léger et si rayonnant.

 

Dans cette version, Maurizio Pollini fait souffler gravité et légèreté pour illuminer de son interprétation un morceau très (trop) connu notamment de par son utilisation lors des funérailles de personnalités comme JFK ou Churchill (et Chopin himself!), sans parler de la somme d'influences qu'il représente, avec ses réminiscences de Beethoven et l'hommage que lui fera Satie.

 

La poésie de Boiscommun rejoint celle de Chopin en un parfait accord!

 

 

------------------

 

Une chronique de Gen

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags