13 octobre 2016 4 13 /10 /octobre /2016 07:57

 

 

 

Retrouvez, après la chronique musicale de Perceval, l’interview « Musique et BD » de sa scénariste.

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi PERCEVAL

 

 

C'est de qui : Pandolfo & Risbjerg

 

 

La Couv':

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi PERCEVAL

 

 

C'est de qui : Pandolfo & Risberg

 

 

La Couv':

Héroiques Chevaliers  /  Perceval Vs.  King Arthur

Déjà lus chez nous? Oui, ensemble même.

 

 

C’est édité chez qui ? Le Lombard

 

 

Une planche:

 

 

 

Ca donne Quoi ? Deux adaptations aussi réussies que personnelles des légendes arthuriennes cette année ? Nous voilà bien gâtés, et, même si je garde un faible pour le Morgane de Kansara et Fert, j’ai pris énormément de plaisir à lire ce Perceval.

 

Portée par un graphisme hybride aux belles couleurs, via une narration qui n’hésite pas à s’affranchir des cases au gré de l’intrigue, nous retrouvons l’épopée de l’un des plus atypiques des héros de la Table Ronde, jeune homme vivant seul avec sa mère, dans une forêt préservée du monde extérieur, qui n’hésite pas, après avoir rencontré trois flamboyants chevaliers à aller demander au Roi Arthur de l’adouber. Ses errances l’emmèneront  de rencontres galantes en duels jusqu’à la recherche du Graal.

 

 

Comme l’œuvre de Chrétien de Troyes, sur laquelle elle est basée et dont elle suit assez scrupuleusement le déroulement, la version de Anne Caroline Pandolfo n’a pas de fin à proprement parler. Après la rencontre avec son oncle, Perceval s’en va chercher le tombeau de sa mère, émettant le souhait qu’au passage il puisse retrouver sa promise, l’histoire perd un peu ainsi son caractère sacré et spirituel, dans le sens que la quête quasi incessante du héros vers la pureté, et donc le Graal, est abandonnée (temporairement) au profit d’un bonheur plus terre à terre, plus humain en somme.

 

Un album réussi qui bénéficie en plus d’une édition plus que soignée : dos rond, titre « gaufré » , liseré rouge,… bref un des coups de coeur de cet automne!

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? LE ROI ARTHUR

 

 

C'est de Qui ? G.T. Strong

 

 

La couv' 

 

 

 

Héroiques Chevaliers  /  Perceval Vs.  King Arthur

Déjà entendu sur B.O BD ? Non

 

 

 

On peut écouter?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Ayant fait un tour quasi extensif de ce que le 7° Art pouvait proposer comme adaptations de la légende arthurienne, et considérant qu’un album comme ce Perceval méritait mieux qu’une B.O de jeu vidéo, je me suis naturellement tourné vers la musique classique.

 

Cette dernière a essentiellement abordé les mythes de la Table Ronde dans le genre chanté, opéras en tête. Néanmoins, en cherchant un peu on peut trouver des choses fort intéressantes, ainsi, ce Roi Arthur, que l’on doit à l’américain George Strong, si très clairement influencé par Wagner et ses trois chefs d’œuvres arthuriens (Lohengrin, Tristan et Iseult et Parsifal), est un poème symphonique d’une quarantaine de minutes où le romantisme et l’épopée se marient à merveille.

 

Si, soyons honnête, la pièce de Strong n’a ni la grandeur ni l’originalité d’autres œuvres classiques sur le même thème, elle n’en n’est pas moins fort appliquée et, composée en 1916, semblait annoncer comment pas mal de musiques de films moyenâgeux  allait sonner. Peu d’œuvres de Strong ont été enregistrées, il est heureux que ce Roi Arthur en fasse partie, il nous a permis de lire Perceval avec une bande son très agréable.

 

 

 

----------------------------------

 

 

 

 

Bonjour Anne-Caroline et merci d’avoir accepté de te prêter au jeu du questionnaire croisé B.O/BD.

 

 

Commençons par un classique :

 

 

Tes Cinq Cd de chevet ?

 

 

- Nina Simone, "the amazing nina simone"

- Django Reinhardt "the legendary Django"

- "les nuits d'été" Berlioz

- la BO du "salon de musique" de Satyajit Ray

- "Parsifal" de Richard Wagner

 

 

Et tes Albums de Bd ?

 

 

- Francès de Joanna Hellgren, ed. Cambourakis

- David les femmes et la mort, Judith Vanistendael, ed. Le Lombard

- B1F Greg Benton (ça et là)

- Mambo, Claire Braud, ed. l'association

- L'entrevue, Manuel Fior, ed. Futuropolis

 

 

 

Héroiques Chevaliers  /  Perceval Vs.  King Arthur

 

Les influences et les goûts :

 

 

 

Une musique de film qui t’a marqué, que tu affectionnes particulièrement (indépendamment du film) ?

 

 

La BO du "Salon de musique" de Satyajit Ray

 

 

Qui sont tes maîtres à penser en BD, ceux qui t’ont donné envie d’en faire, quelles sont tes influences ?

 

Aucune en réalité, mes influences sont ailleurs, en littérature par exemple. Mais j'adore le dessin de Judith Vanistendael, celui de Joanna Hellgren, ainsi que les sujets ou les histoires dont elles s'emparent.

 

 

 

 

 

 

 

Héroiques Chevaliers  /  Perceval Vs.  King Arthur

 

 

Ton travail :

 

 

Ecoutes tu de la musique quand tu écris/dessine, et plutôt quoi ?

 

Non très peu car cela interfère trop avec l'écriture ou le dessin, pour moi. Je n'écoute rien quand j'écris, et de préférence des émissions radio quand je dessine. Des émissions culturelles, sur un artiste, un auteur, un philosophe.

 

 

 

Ce sur quoi tu travaille actuellement, tes prochains projets (si tu as la liberté de les évoquer bien sur) ?

 

C'est un peu trop tôt pour en parler. Ce sera un beau projet avec Terkel Risbjerg.

 

 

 

Et si…

 

 

…en lieu et place de la Bande Dessinée tu avais fait de la musique tu aurais été qui, tu aurais joué quoi ?

 

 

J'aurais été chanteuse, une chanteuse comme Amy Winehouse, sans le destin tragique (si déjà on rêve).

 

 

 

Encore un grand merci pour tes réponses, et au plaisir de te retrouver dans les pages de Bandes Originales Pour Bandes Dessinées !

 

 

 

Merci à toi! 

Anne-Caroline

 

 

 

 

 

------------------------

 

 

 

 

Une chronique et une interview de Fab

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags