3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 15:39

 

 

 

Et on conclue notre mini cycle par un western "multi-genre" inspiré.

 

 

 

LA BD:

 

 

 

 

C'est quoi : PRETTY DEADLY 1

 

 

C'est de qui ? De Connick & Rios

 

 

La Couv':

Panorama du Western  /  Pretty Deadly  Vs.  What Lies Beneath

Déjà lu dans le coin? Non

 

 

C’est édité chez qui? Glénat

 

 

Une planche:

 

 

 

Ca donne Quoi ? Afin de racheter le péché de la mort de sa femme un homme rencontre la Mort qui, après l'avoir rendu aveugle lui somme de détruire une bête maléfique s'il veut atteindre ses fins.

Mais dans un monde où morts et vivants cohabitent rien ne va se passer comme prévu et vengeance et rédemption vont mener le destin de nos protagonistes.


On l'a vu à plusieurs reprises, le mélange western-fantastique a le vent en poupe depuis quelques années, avec plus ou moins de réussite. Le duo féminin derrière Pretty Deadly livre un boulot intéressant en empruntant à différents folklores et croyances dans un univers à la fois référencé et très personnel, notamment au niveau graphique et narratif.

Un récit multi genre original dans le fond comme sur la forme, peut être un brin foisonnant parfois mais intéressant.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi? WHAT LIES BENEATH

 

 

C'est de Qui ? A. Silvestri

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu sur B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter?

 

 

Ca donne Quoi ? Des nombreux scores de Silvestri que l’on a croisé chez nous celui de ce thriller psychologico fantastique est assez surprenant de par son caractère lambda voire plagiaire.

 

En effet le compositeur semble peu inspiré quand il singe Bernard Herrmann et son Psycho et guère plus original sur les passages d’épouvante plus marqué qui charrient leur lot de clichés.

 

Probablement dans le même état d’esprit que ses pairs à l’époque (Goldsmitth, Horner,… les années 90) Silvestri est en mode automatique, il compose des thèmes passe partout où alternent underscoring à base de cordes souvent monotones et passages survoltés où cuivres et percussions sont de sortie.

 

Après si c’est très calibré, c’est quand même de l’ouvrage d’artisan qui connaît son boulot et, pour aller avec un récit du genre de Pretty Deadly ça passe plutôt pas mal.

 

 

 

-------------------------

 

 

Une chronique de Fab

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags