29 juin 2016 3 29 /06 /juin /2016 17:29

 

Ca y est la quasi totalité des enfants de France et de Navarre est en vacances, et pour longtemps!

 

Mais B.O BD, ne vous laisse pas tomber dans les coups dur (Hello, United Kingdom!), et vous refait une salve de chroniques jeunesse:

 

 

-----------------------------------

 

 

Pour les amateurs d'histoires vécues:

 

 

LA BD

 

 

C’est quoi ? LES CAHIERS D'ESTHER : HISTOIRE DE MES DIX ANS

 

 

C’est de qui ? Riad Sattouf

 

 

La couv’ :

Lisez Jeunesse!

Déja croisés par ici ? Oui

 

 

Une planche :

 

 

 

Ca donne quoi ? Après Retour au collège, La Vie secrète des jeunes et L'Arabe du futur (dans lequel il revenait sur sa propre enfance, partagée entre Bretagne et Syrie), Riad Sattouf poursuit son étude sociologique du "Jeune". Il nous livre cette fois le quotidien d'Esther, gamine de dix ans, scolarisée dans une école privée. Esther "adore" son père, coach dans une salle de sport ; trouve que son frère, adolescent boutonneux scotché à son portable et fan de rap bruyant, est un "abruti" fini et ne semble pas penser grand chose de sa mère... Comme le précise la note réitérée à chaque bas de page : "All is true !", l'auteur s'étant inspiré d'anecdotes authentiques, récoltées auprès des enfants de plusieurs de ses amis.

 

S'il va au bout de son projet, Sattouf devrait nous permettre de suivre le parcours d'Esther jusqu'à ses dix-huit ans, une belle ambition truffaldienne (ou klapischoise !). Espérons simplement qu'à force de creuser le même sillon, le dessinateur ne finira pas, un jour, par s'y embourber. Quoi qu'il en soit, même si beaucoup moins percutants que L'Arabe du futur, ces Carnets confirment l'incroyable faculté de Sattouf de toujours sonner juste, lorsqu'il se glisse dans la tête des enfants, comme nous le prouve la chronique de Romane, (presque) dix ans :

 

"Si j'étais à la place d'Esther, je réagirais pareil qu'elle quand son frère l'embête (même si je n'ai pas de frère) avec sa peur des mouches, quand les grands CM2 la narguent dans la cour de l'école ou quand ses copines ne sont pas sympas avec elle. Moi aussi, j'aimerais bien avoir un I-Phone 6, parce que c'est cool et que plein de gens en ont !

 

Cette BD m'a appris ce que voulaient dire quelques gros mots que j'avais déjà entendus...

 

Le but d'Esther est de devenir blonde, souple et célèbre (comme Beyoncé). Je trouve que c'est un peu NUL ! Je connais aussi tous ses jeux vidéo et je les apprécie.

 

J'ai trouvé que cette BD n'était pas forcément rigolote, mais je l'ai bien aimée quand même, parce qu'Esther a les mêmes réactions que moi."

.

 

 

---------------------------------

 

 

 

Pour les détectives en herbe:

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : LES ENQUETES DE PHILIPINE LOMAR. SCELERATS QUI RACKETTENT.

 

 


C'est de qui : Blondin & Zay

 

 

La Couv':

 

 

Déjà lu sur le site? Non

 

 

C’est édité chez qui ? Les Editions de la Gouttière

 

 

Une planche:

 

 

 

Ca donne Quoi ? La rouquine Philippine est aussi adroite avec la langue française que ce qu’elle est débrouillarde. Il n’est donc pas étonnant que l’on fasse appel à elle en cas de pépins. C’est ce que va faire Swong, jeune fille d’origine asiatique que deux voyous rackettent constamment à la sortie du collège. Mais rapidement Philippine va se rendre compte que l’affaire est d’envergure, heureusement que notre enquêtrice de choc a du répondant et des amis pleins de ressources.

 

Astucieux mélange que cette nouvelle série qui conjugue les codes des graphismes de la BD jeunesse – et qui ne sont pas parfois sans faire penser ici au manga- et un scénario qui a un pied dans l’humour des séries du même public tout en évoquant des thématiques plus ados-adultes.

 

Une série qui, de par sa verve et son (ses même probablement) sujet(s) se destinera plutôt à un public de 10-14 ans qu’aux plus jeunes car, comme vous le savez si vous êtes des habitués du coin, je « teste » les ouvrages jeunesse sur ma fille (7 ans) et elle a eu parfois du mal à suivre le scénario en partie à cause des textes qui, si souvent bien tournés, peuvent détourner l’attention du  déroulement de l’intrigue.

 

 

---------------------

 

 

Pour patienter dans les bouchons ou buller à la plage:

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : EN ROUTE POUR LES VACANCES AVEC LES SISTERS

 


C'est de qui : Cazenove & William

 

 

La Couv':

 

 

Déjà croisé chez nous ? Oui pour Cazenove.

 

 

C’est édité chez qui ? Bamboo

 

 

Ca donne Quoi ? Ma fille étant plutôt Astrid Bromure et Bjorn Le Morphir, j’ai découvert la série girly humoristique les Sisters par le biais de ma filleule, un peu plus âgée mais aussi moins fan de lecture (le concept d’histoires courtes amusantes tenant sur une page -comme Boule et Bill si vous voulez- lui convenant tout à fait).

 

Ce petit album spécial vacances dérivé de la série en question a ravi les deux puisque on y trouve des BD, un roman à suivre dont les parties sont séparées par différents petits jeux, tests et même des recettes de cuisine.

 

Un complément fun et attirant aux inévitables cahiers de vacances qu’elles vont devoir se fader !

 

 

 

----------------------------

 

 

 

Pour ceux qui aiment avoir peur:

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : QU’ILS Y RESTENT

 


C'est de qui : Riff Reb’s, Lejonc, Mériaux.

 

 

La Couv':

 

 

Déjà croisé chez nous? Oui.

 

 

C’est édité chez qui ? Editions de la Gouttière.

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Prenez un artiste au trait aussi expressif que puissant, mettez lui entre les mains un scénario destiné à la jeunesse dont les protagonistes sont un loup-garou, un ogre, Dracula (si,si c'est lui!) et un sorcier vaudou, tous quatre affamés et qui vont finir par se tomber dessus, et emballez le tout dans un grand album à la présentation des plus soignée, et vous obtenez "Qu'ils y restent", trésor de Bd multi genres et multi âges.


Riff Reb's, loin des mers bédephiliques  qu'il a sillonnées ces dernières années dans la collection Métamorphoses chez  Soleil, livre, sur le texte de son compère de La Carotte aux Étoiles, des illustrations colorées très inspirées, hommage assumé aux travaux d'Ivan Bibline et dont les encadrements ne sont pas sans faire penser également à l'excellente série Fables.


Si l'album se lit assez vite, c'est clairement le genre d'ouvrage que l'on prendra plaisir à relire, et notamment aux plus jeunes qui seront aussi émerveillés que délicieusement effrayés par les monstres qui y sévissent!

 

 

 

-------------------------------------

 

 

 

Les Cahiers d'Esther, Une chronique de Romane & Lio

 

Le reste: chroniques de Fab

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags