19 juin 2016 7 19 /06 /juin /2016 13:04

 

 

 

LA BD :

 

 

C'est quoi ?  IAGO

 

 

C'est de qui ? Ralf Koenig

 

 

La Couv :

Etre ou ne pas Etre ...adapté: Shakespeare dans la BD  /   Iago  Vs.  Priscilla, folle du désert

Déjà vu chez nous? Oui

 

 

Une Planche :

 

 

 

Ca donne quoi ? En fait, Ralf Koenig ne raconte pas du tout le drame de Shakespeare Othello dans cet album, mais les amours compliquées d'un acteur d'une troupe de théâtre. En mixant le fait que, à l'époque élisabéthaine, les troupes théâtrale étaient composées uniquement d'hommes et que c'est un livre de Ralf Koenig, cet album parle de l'amour du comédien Tom Poope pour le colosse noir Gronzo.

 

Pourquoi Iago comme titre? Parce que 3 sorcières (de Macbeth), dessinées par Walter Moers, sont apparues au théâtre pour prédire à Gus Phillips que le rôle de Iago (enfin un rôle masculin) dans le nouveau drame de Shakespeare est pour lui et qu'il allait avoir une séance faramineuse de sexe avec le Numide. Après cette nuit mémorable, Gus va tenter d'évincer Tom pour avoir Gronzo pour lui seul… enfin, peut-être, puisque toute la communauté sodomite (on ne disait pas gay à l'époque) connait Gronzo.

 

 

 

Ralf Koenig est un fin connaisseur de l'œuvre de Shakespeare et il en cite plusieurs pièces et sonnets. À part Hamlet que les comédiens jouent depuis 3 ans (avec Gus dans le rôle d'Ophélie), il y a Othello dont Shakespeare n'a pas encore trouvé le titre définitif, Roméo et Juliette et le songe d'une nuit d'été.

 

 

Si la scène du balcon évoque plaisamment les célèbres amants de Vérone, la pleine lune va susciter une fiesta monstre dans la forêt où les créatures fantastiques anglaises (fées, faunes, etc…) vont se mélanger avec les créatures africaines appelées par le vaudou pour un détournement du Songe d'une nuit d'été avec pollen de fleur magique et âne. On retrouve l'allusion à Roméo et Juliette avec une scène dans un tombeau avec potion somnifère et poignard.

Mais Gus a tué le père de Tom avec le poignard de Gronzo pour faire accuser les 2 amants, puis il supprimera 2 amis comédiens auxquels il avait imprudemment raconté sa rencontre avec les sorcières et leurs prophéties. Crimes qui nous donneront une scène d'hallucinations inspirée de Macbeth pour la dernière entrée en scène de Gus en Iago lors de la 1e représentation d'Othello où il va confesser tous ses crimes sous l'effet de la terreur… et sa tête finira sur un poteau!

 

Certains trouveront que j'exagère d'oser mettre cet album dans un cycle d'adaptations de  Shakespeare, mais j'ose croire que celui-ci aurait bien ri en voyant ce que ce diable de Ralf Koenig a réalisé en citant plusieurs de ses pièces et des vers de ses sonnets (un appendice en fin d'album explique page par page les allusions, notes et citations).

 

 

 

 

LA B.O :

 

 

 

C'est Quoi ? PRISCILLA FOLLE DU DESERT.

 

 

C'est de Qui ? Guy Gross & Divers

 

 

La couv'

 

 

Déjà entendu par ici ? Non

 

 

On peut écouter ?

 

Ça donne quoi? : En réponse à une troupe de théâtre uniquement masculine où joue au moins "une tante", il fallait un film aussi déjanté où des hommes se travestissent en femmes sur scène et traversent le désert australien voici donc  l'équipe de "bras cassés" de Priscilla folle du désert.

 

Guy Gross, compositeur de formation classique, est essentiellement connu par les fans de SF, le bonhomme étant responsable de la série ( que d’aucuns qualifieraient de culte) Farscape. Cela étant, la renommée internationale c’est bien ce long métrage qui lui apportera.

 

Envolées lyriques surréalistes, pastiches d’œuvres connues, le tout imbriqué dans une sélection de morceaux pop gayfriendly connus (Village People, Abba, Gloria Gaynor,…) la B.O de Priscilla ajoute au délire de l’ »adaptation » de König.

 

 

 

---------------------------

 

Une chronique de Gen

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags