24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 16:21

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : TERMINUS 1

 

 

C'est de qui ? Le Tendre & Ponzio

 

 

La Couv':

Tout le monde descend!  /  Terminus 1  Vs.  The Yesterday Machine

Déjà lus sur B.O BD? Le scénariste oui, pas le dessinateur.

 

 

C’est édité chez qui ? Ankama

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Comment tomber de Charybde en Scylla ? Alors que Julius tente d’échapper aux perdants d’une partie de cartes qu’il a remporté garce à son don de télépathie, il retrouve une vieille amie en la personne de de Marje qui a un plan à lui proposer. Aller récupérer du palladium, un métal devenu très rare, dans un cimetière d’astronefs qui en regorge. Mais l’aventure ne s’annonce pas comme un promenade de santé.

 

Terminus1 est l’un des bouquins de Wul qui se rapproche peut être le plus du roman noir, au moins dans son intrigue de base. Avec cette adaptation, Serge Le Tendre revient à la SF après des détours plus ou moins réussis par la mythologie, le fantastique et la fantasy. Si le scénario est bien rythmé je dois reconnaître que le trait photo-réaliste de Ponzio m’a presque gâché le plaisir de lecture tellement je suis allergique à ce style souvent figé qui me fait m’interroger sur le pourquoi d’un tel choix.

 

De la collection, ce Terminus 1 est du coup celui auquel j’ai le moins accroché.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? THE YESTERDAY MACHINE

 

 

C'est de Qui ? Don Zimmers

 

 

La couv' 

 

 

Déjà croisé chez nous?Non

 

 

On peut écouter?

 

 

 

Ca donne Quoi ? Si j’ai choisi le score de ce vieux film de SF des années 60 c’est parce que je me souvenais qu’il avait une poignée de pistes jazzy très groovies bien que délicieusement surannées aujourd’hui qui vont bien sur les premières scènes de Terminus 1, que ce soit la partie de cartes, la fuite de Julius ou la rencontre avec Marje qui suit, et ses séances en background de souvenirs « sexy » (vite fait hein !).

 

Bon après ça se gâte un peu vu que l’ambiance musicale s’avère être toute dans ce style là et qu’en plus il y a ssez peu de morceaux, la musique de Zimmers, illustre inconnu au bataillon, transforme rapidement notre BD en sous James Bond de l’espace mais remarquez, ça amène aussi un amusant décalage avec l’aspect roman-photo de l’album et me la rendu plus agréable.

 

------------------------

 

Une chronique de Fab

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags