20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 07:48

 

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : LE BOURREAU. JUSTICE DIVINE ?

 


C'est de qui : Gabella, Carette.

 

 

La Couv':

Super Bourreau /  Le Bourreau  Vs.  Black Flag

 

Déjà lu sur le site? Le scénariste oui, une paire de fois.

 

 

C’est édité chez qui ? Delcourt.

 

 

Une planche:

 

 

 

Ca donne Quoi ? Dans un Paris médiéval, un homme masqué aux capacités physiques impressionnantes, instauré du pouvoir de justice,  châtie sans pitié les cibles désignées par son don.  

 

Cette phrase laconique mise à part, si je devais résumer mon impression sur ce premier tome du Bourreau je dirais que c’est une excellente idée qui part cependant assez mal.

Je m’explique :

Déjà ne vous fiez pas à la couverture et ses réminiscences de la franchise Assassin’s Creed , foin de confrérie de mercenaires ici, il est en fait question d’une variante du mythe du super héros adapté à une autre époque (que l’actuelle). Chose que l’on ne comprend vraiment qu’après une bonne vingtaine de pages, alors qu’apparaît un « opposant » au Bourreau –héros éponyme de l’histoire- et qui fait office –semble t-il- de Némésis.

 

Flashbacks pour situer le personnage principal, l’origine de son « pouvoir », son trauma; voix off introspective parfois décalée tout comme la psychologie du Bourreau lui-même qui ne semble pas être un modèle d’intelligence,…tous les éléments du genre sont là et sont plus ou moins brocardés. Cependant ne vous y trompez pas, on n’est pas là sur un pastiche ou une parodie, le ton général reste sombre, le Bouffon (tel un certain Joker) qui remet en question la mission du Bourreau étant le seul élément « perturbateur » de l’histoire.

 

La nouvelle série du scénariste de l’impressionnante Licorne (sur laquelle je ne tarissais pas d’éloges déjà à l’époque), servie coté graphisme par une équipe chevronnée que chapeaute un Julien Carette inspiré, mérite donc mieux que ce que sa couverture et son introduction pourrait laisser penser. A confirmer dans le second tome.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? ASSASSIN CREED. BLACK FLAG

 

 

C'est de Qui ? O. Derivière

 

 

La couv' 

 

 

Déjà croisé chez nous? Oui

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Alors je sais ce que vous allez penser. Que je choisis la facilité, voire que je me moque de vous, en proposant une des B.O de la franchise sus-citée comme accompagnement ; surtout après vous avoir expliqué qu’il n’y avait pas de rapports entre les deux media (la BD et les jeux). Mais il s’avère que, comme dans 97% des cas, j’avais déjà présélectionné ma musique avant d’attaquer l’album et que, en plus (comme quoi, après  plus de 1760 chroniques musicales on commence à connaître notre affaire) elle s’est avéré très en phase (à quelques petites exceptions près, vous allez comprendre).

 

Olivier Derivière, comme nous l’avions vu il y a une paire d’années, est un compositeur spécialisé dans les B.O de jeux vidéo qui sait être aussi original qu’efficace. Loin des facilités d’un Hans Zimmer (qu’il ne porte pas particulièrement en haute estime), et  soucieux de sonner aussi bien que ses prédécesseurs, Jesper Kyd en tête, il propose des thèmes dignes des grosses productions hollywoodiennes sans tomber dans le pastiche pour autant ni dans l’attendu. Le compositeur sait utiliser ses instruments parfois à contre pied, obtenant des résultats enthousiasmants.

 

Foin de fioritures inutiles, la majeure partie de la B .O de Black Flag fait la part belle à l’aventure tout en incorporant des passages ethniques hawaïens que je ne saurais que trop vous conseiller de zapper à la lecture du Bourreau, les deux ambiances n’allant pas des plus ensemble.

 

 

------------------------------

 

Une chronique de Fab

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags