30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 16:18

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 


C'est quoi : LE NOUVEL HOLLYWOOD. LA PETITE BEDETHEQUE DES SAVOIRS

 

 

C'est de qui ?  Brüno & Thoret

 

 

La Couv':

 

 

Moteur, ça tourne, action  /  Le Nouvel Hollywood  Vs.  Soon Over Babaluma

Déjà croisés dans le coin? Le dessinateur oui, souvent.

 

 

C’est édité chez qui ? Le Lombard.

 

 

Une  planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Vous devez vous douter que, ayant l’habitude de marier musiques de films et BD, le cinéma, comme disait ce bon vieux Omar Sharif, « c’est mon dada ». Biberonné aux westerns de la Dernière Séance et à la programmation du Cinéma de Minuit, mes études d’audiovisuel m’ont ensuite amené à creuser le cinéma US des années 70, de Coppola à Peckinpah en passant par Cimino entre autres.

 

C’est donc avec une attente fébrile que j’attendais ce nouveau tome de la Bédethèque des savoirs, écrit par un spécialiste du genre s’il en est et mis en image par un artiste que l’évidence imposait. Je n’ait clairement pas été déçu tant Le Nouvel Hollywood fait le tour de la question, de manière assez complète pour ne pas dire exhaustive, et ce sous un aspect bien moins « catalogue » qu’avait pu le faire, par exemple, le volume consacré au métal.

 

 

Décortiquant une grosse poignées de films plus ou moins connus, évoquant les grandes figures de l’époque et ce qu’elles sont devenues, analysant le mouvement via le prisme d’autres domaines, Thoret, fidèle à son habitude, livre un compte rendu passionnant d’une période qui ne l’est pas moins et Brüno, en cinéphile averti, illustre avec inspiration les longs proposés.

 

Le meilleur ouvrage de la collection, sans hésitation !

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? SOON OVER BABALUMA

 

 

C'est de Qui ? Can

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu chez B.O BD ? Oui et non.

 

 

On peut écouter?

 

 

 

Ca donne Quoi ? J’ai une certaine réticence à classer les musiques dans des genres, parfois étriqués, souvent erronés voire faisant parfois office de raccourcis faciles pour des journaleux en manque d’inspiration/connaissance. Ainsi dire de Can qu’ils sont un des pionniers du Krautrock (le nom déjà !) est à mon avis une stupidité.

 

Combo teuton s’aventurant sur les traces de Pink Floyd et des jazzmen free, les membres de Can étaient connus pour composer directement en studio, puis de bidouiller ensuite le résultat afin d’obtenir des morceaux souvent atmosphériques, parfois groove et expérimentaux où l’on retrouvait autant de funk , de world music de ska que de rock psyché, le tout mélangé et servi bien, bien frappé.

 

Soon Over Babaluma, premier album du groupe sans leur chanteur, marque une évolution dans leur style puisque c’est l’un des instrumentistes qui prend le micro et ça se ressent sur leurs compos. En bien.

 

Mais Can était avant tout un groupe de scène, comme l’extrait posté ci dessus pourra vous le confirmer, en live le groupe démultipliait leur sens de l’improvisation et donnait une nouvelle vie à chacun des morceaux, à chaque interprétation. Une liberté d’expression et une nouveauté manifeste qui fait écho à l’âge d’or du Nouvel Hollywood.

 

 

------------------------

 

 

Une chronique par Fab

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags