23 mars 2016 3 23 /03 /mars /2016 20:24

 

 

 

LA BD:

 


C'est quoi : OGRES ET CIE

 


C'est de qui : Vincent Wagner

 

 

La Couv':

 

 

Déjà lu chez B.O BD? Oui.

 

 

C’est édité chez qui ? Les éditions du Long Bec.

 

 

Une planche:

 

 

 

Ca donne Quoi ? Après Sorcières et Magiciens, Le Pont des Pirates et Cromalin et Cromignonne (ces deux derniers avaient d’ailleurs été chroniqués dans ces pages) Vincent Wagner revient, toujours au Long Bec, avec un nouveau recueil d’historiettes en ombres chinoises, ayant cette fois ci pour thème des monstres et créatures fantastiques…mais pas très méchants.

Comme ces prédécesseurs l’album est une compilation de récits écrits et dessinés entre 2007 et aujourd’hui, on y retrouve des géants oniriques dirigés par des enfants, un Nessie farceur, des mangeurs d’enfants bien punis et une variation ogresque d’Hansel et Gretel. Si peut être moins accessible immédiatement niveau thématique que les autres albums, ce nouvel opus n’en reste pas moins tout aussi charmeur et ce sur un public plus « large » que celui conseillé, de 4 à 6 ans, puisque il fonctionne de 1 an et demi jusqu’à 7 ans au moins : testé en live !

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

C'est Quoi ?  LE ROI ET L’OISEAU

 

C'est de Qui ? W. Kilar

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu chez nous ? Oui

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Peut être l’un des plus beau film d’animation français, le Roi et L’oiseau, libre adaptation aux accents poétiques poignants par Pévert et Grimaut de la Bergère et le Ramoneur d’ Andersen, a, parmi bien d’autres atouts, un accompagnement musical magnifique.

En gestation pendant près de 30 ans, le film, qui était au départ bien plus fidèle au conte, a d’abord bénéficié de chansons écrites par Prévert et mises en musique par Joseph Kosma, qui composera également quelques pistes supplémentaires. Suite à un brouille entre les divers artistes en présence, le projet s’éternisera pour ne sortir qu’en 1980. Kosma étant décédé depuis plus d’une décennie, Grimault approche Jarre qui déclinera avant d’arrêter son choix sur Kilar qui, restant fidèle à l’esprit de la partition de Kosma, remplira son contrat au delà de toutes espérances.

Pour lire les histoires de Ogres et Cie, je n’ai retenu que deux titres (oui, vous vous doutez que les BD sans paroles ça se lit assez vite), à savoir, Prélude au Mariage  et Portrait du Roi. Toutes deux sont composées sur les mêmes thématiques et sont clairement un clin d’œil à Mozart, le Mozart léger et joueur, Kilar s’amuse via des motifs sautillants où les violons sont mis en avant à singer le génie autrichien, et, contre toutes attentes, le décalage entre le style musical et les images de la BD n’est absolument pas gênant, bien au contraire.

 

 

----------------------------

 

Une chronique par Fab

 

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags