18 mars 2016 5 18 /03 /mars /2016 08:27

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : CORPS ET AME

 

 

C'est de qui ? Hill, Matz & Jef

 

 

La Couv':

 

 

Déjà lus sur B.O BD? Oui

 

 

C’est édité chez qui ? Rue de Sèvres

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Suite à un contrat que rien en apparence ne différenciait des autres , Franck, tueur à gages froid et efficace, se retrouve la victime d’une vengeance machiavélique puisque le voilà transformé en …femme. A situation extrême, mesures de même et notre héros devenu héroïne compte bien retrouver le responsable et le faire payer.

 

 

Nouvelle adaptation d’un scénario du réal Walter Hill (qui avait déjà fricoté avec les thèmes joints de la chirurgie esthétique et de la vengeance dans Johnny Handsome, avec Mickey Rourke) pour une histoire coup de poing.

 

Néanmoins Corps et Ames ne m’a pas emballé autant que le précédent ouvrage du trio, en cause tout d’abord le principe même de l’opération de changement de sexe, un brin capillotractée, mais également un graphisme toujours ultra réaliste (pour ne pas dire photo-réaliste) et très coloré qui n'est plus ma tasse de thé depuis pas mal d’années.

Reconnaissons néanmoins à l’équipe créative une efficacité et une maîtrise des codes du genre à toute épreuve !

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? CRUISING

 

 

C'est de Qui ? Jack Nitzsche

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu dans le coin? Oui

 

 

On peut écouter?

 


 

 

 

 

Ca donne Quoi ? A ses débuts Al Pacino, l'un des acteurs les plus doué de sa génération, savait encore prendre des risques, comme en témoigne ce polar cru sur le milieu homosexuel underground.

A coté d’une B.O diégétique pop-punk-disco aux sonorités typiquement années 80 -à savoir où les vrais instruments sont quasi aux abonnés absents- où l’on retrouve des stars de l’époque comme Willy De Vile, John Hiatt ou Joan Jett ; Jack Nitzsche livre un -court- score qui, s’il parvient à plutôt bien se fondre avec les genres ci dessus (Nitzsche a entre autre bossé avec Phil Spector et des gens comme Neil Young ou les Stones, la musique « populaire » ça le connaît) porte la marque de fabrique de son compositeur : une ambiance poussée obtenue par des associations d’instruments très éloignés (une nappe de synthétiseur accompagne une guitare solo à la limite du free jazz et du folk et une batterie aérienne syncopée).

Le résultat, si inattendu voire déroutant, est d’une originalité manifeste et ajoute une dose de malaise à la BD déjà fort barrée de notre trio !

 

 

-------------------------------

 

 

Une chronique par Fab

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags