4 mars 2016 5 04 /03 /mars /2016 08:25

 

 

 

LA BD :

 

 

 

C'est quoi : AXOLOT

 

 

C'est de qui ? Patrick Baud et alii

 

 

La Couv' :

 

 

Déjà croisé chez B.O BD ? Non

 

 

C’est édité chez qui ? Delcourt.

 

 

Une planche :

 

 

 

Ca donne Quoi ? Patrick Baud s'intéresse à l'étrange, au curieux, au bizarre... passion qu'il a d'abord partagée dans le cadre de l'émission de radio Exocet, puis d'un livre, L'Homme qui sauve le monde et autres sources d'étonnement. Plus récemment, dans la continuité de son blog et de sa web-émission Axolot, il a eu l'idée de proposer à différents dessinateurs de venir piocher l'inspiration dans son énorme stock d'affaires « non-classées ».

Un 1er album a ainsi vu le jour en 2014, suivi d'un second tome (illustré par un nouveau collectif) en novembre 2015. Adoptant la forme du cabinet de curiosités, les deux BD proposent chacune une bonne dizaine d'histoires courtes, entrecoupées d'anecdotes qui relatent toute une série de faits plus insolites les uns que les autres. Malgré la diversité des domaines abordés - médecine, biologie, psychologie, histoire… - et l’hétérogénéité de style des illustrateurs, l'ensemble conserve une grande cohérence et ne pâtit jamais de la moindre baisse de qualité. Instructives, drôles, soignées, ces anthologies remplissent haut la main, la mission que leur créateur s'est assigné : « partager son étonnement face à l'étrangeté de l'univers ».

 

 

 

 

LA MUSIQUE :

 

 

 

C'est Quoi ? PANIQUE SUR FLORIDA BEACH

 

 

C'est de Qui ? Jerry Goldsmith

 

 

La couv' :

 

 

 

Déjà entendu chez B.O BD ? Moulte fois

 

 

On peut écouter ?

 

 

Ca donne quoi ? La carrière de William Castle mériterait bien de figurer parmi les histoires insolites racontées dans Axolot. Collaborateur d'Orson Welles sur La Dame de Shanghaï, il se spécialise ensuite dans la réalisation et la production de films d'horreur et de westerns à petits budgets. Si le bonhomme fait encore parler de lui aujourd'hui, c'est avant tout pour son utilisation ingénieuse et artisanale de gadgets installés dans les salles où ses films étaient projetés et destinés à accroître l'immersion des spectateurs. Le plus célèbre d'entre eux reste peut-être le percepto, employé notamment pour son film Tinger (1953), qui consistait à placer des vibreurs électriques sous les fauteuils, actionnés par le projectionniste pour faire sursauter le public durant les scènes chocs. 

Situé durant la crise des missiles de Cuba, le film de Joe Dante rend un hommage sensible à Castle, à travers le personnage de Lawrence Woosley (John Goodman) qui vient présenter, dans une petite ville de Floride, sa dernière production en Atomo-Vision et Rumble-Rama : Mant ! ("Half Man ! Half Ant !"). Le réalisateur de Gremlins en profite pour évoquer son amour de tout un pan du cinéma populaire des 50's (Them ! bien sûr, mais aussi Tarantula ou encore La Créature du Lagon noir).

La musique de son film est, comme d'habitude, signée Jerry Goldsmith qui nous livre une oeuvre légère, mais efficace de sa période "je mélange l'orchestre avec beaucoup de synthé". Une BO mineure du compositeur, mais enlevée, qui accompagnera le lecteur d'étonnements en mystères...

 

----------------------

 

Une chronique par Lio

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags