11 mars 2016 5 11 /03 /mars /2016 17:09

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : PORCELAINE. FEMME.

 

 

C'est de qui ? Read & Wildgoose

 

 

La Couv':

 

 

Déjà vus par ici? Oui

 

 

C’est édité chez qui ? Delcourt.

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? En 2014 le premier tome de Porcelaine avait, à raison, emballé critiques et publique, et nous étions parmi les premiers à chanter ses louanges. Le duo d’auteurs revient enfin nous proposer la suite de leur série gothico-romantico-romanesque avec un second volet de haute tenue.

 

La Gamine, héroïne attachante qui donnait son titre au précédent tome a bien grandi, le voilà jeune et belle femme qui perpétue le travail de son père adoptif décédé en créant des automates intelligents. En refusant de vendre ses créations à l’armée notre personnage va  s’attirer l’antipathie d’une gradée et pour ne rien arranger, l’amour vient faire son entrée dans sa vie.

 

Changement assez radical de registre donc, exit les contes et le ton fantastique décalé de Gamine pour des thèmes plus sombres (la création de la « vie », l’éthique, la trahison) dans ce Femme qui n’en n’est pas moins réussi, l’injection d’une part de sorcellerie à la Frankenstein étant même bienvenue.

 

Coté graphisme Wildgoose confirme l’étendue de son talent en livrant des compositions aux influences mélangées et fort bien assimilées qui donnent à la série une vraie originalité.

 

Le prochain tome conclura une trilogie qui, si vous aimez les récits maîtrisés sur le fond comme sur la forme et à la croisée des genres, mérite clairement de figurer dans votre bédethèque.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? THE HAPPENING

 

 

C'est de Qui ? J. N. Howard

 

 

La couv' 

 

 

Déjà croisé dans le coin? Oui souvent.

 

 

On peut écouter?

 


 

 

 

Ca donne Quoi ? On ne change apparemment pas une équipe qui gagne, c’est ce qu’a dû se dire Shyamalan en reprenant le plus gros de son équipe technique du long précédent pour réaliser The Happening, James Newton Howard y compris.

 

Heureusement, le compositeur, sur les conseils et demandes du réal’ va moins faire dans l’underscoring que d’habitude, proposant une partition où planent les ombres de certains de ses grands prédécesseurs, Herrman en tête. Jouant sur deux thèmes principaux (l’un pour violoncelle l’autre plus axé sur les cuivres), accélérant les rythmiques au fur et à mesure que l’action avance dans le suspense, et jouant sur les dissonances et les rythmiques, Howard livre une excellente B.O de genre, très homogène malgré des passages forts différents que ce soit dans l’orchestration ou dans la composition, et fait peser sur toute sa partition une impression de menace lourde.

 

Parfois un peu extrême pour le tome 2 de Porcelaine elle en relève cependant les passages tendus avec aplomb.

 

 

 

----------------------------------

 

 

 

Une chronique de Fab

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags