17 mars 2016 4 17 /03 /mars /2016 14:02

 

 

Passons donc du drame médieval à l'anticipation post-apocalyptique avec une aisance que seuls les chroniqueurs de B.O BD maîtrisent:

 

 

 

 

LA BD :

 

 

 

 


C'est quoi : SURVIVANT

 

 

 

C'est de qui : Takao Saito

 

 

 

La couv' :

 

 

Déjà lu chez nous ? Non

 

 

 

Une  planche :

 

 

 

 

Ça donne quoi ? Après un tremblement de terre, le jeune Satoru reprend connaissance dans une grotte et découvre avec stupeur qu'il se trouve seul, sur une île perdue au milieu de l'océan. Comment est-il arrivé là ? Que sont devenus les camarades qui étaient avec lui ? Quelle est la cause des violentes secousses sismiques qui parcourent régulièrement l'île ? Autant de mystères que notre héros devra éclaircir plus tard, s'il ne veut pas mourir de faim ou de froid, avant la venue du long et rude hiver qui s'annonce.

Pas franchement taillé pour la vie au grand air, Satoru va devoir apprendre à pêcher et chasser sa pitance, se construire un abris et se défendre contre une faune parfois hostile - un ours furibard (comme Léo !), mais surtout des hordes grouillantes de rats qui s'en prennent inlassablement à ses réserves de nourriture.

 

Dans les deux premiers tomes, tel un Robinson des temps modernes (qui trouvera même un bref moment son Vendredi), le jeune homme va donc lentement s'endurcir jusqu'à maîtriser, plus ou moins, son environnement. Pour le reste...

 

En révéler plus sur cette série, publiée entre 1976 et 1978, par le créateur de Golgo 13, ne pourrait que gâcher le plaisir du lecteur. Contentons nous de dire que Saito ne sacrifie jamais le développement de son histoire, ni l'évolution de son personnage, sur l'autel de l'action (même s'il sait ménager quelques belles scènes de cataclysmes). En dépit d'un ton parfois trop didactique ou moralisateur, le mangaka livre avec ce seinen un manuel de survie, doublé d'une fable écologiste teintée de science-fiction post-apocalyptique (je vous donne quand même des indices...) tristement prémonitoire et d'une grande qualité d'écriture. Remarquable et rapidement addictif !

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

 

C'est quoi ? SILENT RUNNING

 

 

 

C'est de qui ? Peter Schickele

 

 

 

La couv' :

 

 

 

Déjà entendu chez B.O BD ? Je ne crois pas

 

 

 

On peut écouter? Passées les 2min10 du morceau d'ouverture chanté par Joan Baez, on entre vraiment dans le vif du sujet.

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Surtout connu pour les effets spéciaux révolutionnaires qu'il a conçus pour 2001, l'Odyssée de l'espace, Rencontre du Troisième Type ou Blade Runner, Douglas Trumbull s'est également essayé une bonne dizaine de fois à la réalisation. Deux de ses oeuvres ont laissé des empreintes un peu plus durables que les autres dans la rétine des spectateurs : Brainstorm (1983) avec Christopher Walken et Natalie Woods (dans ce qui allait être son ultime rôle) et Silent Running (1972), excellente histoire de science-fiction humaniste et écologiste un peu oubliée aujourd'hui (mais dont les curieux pourront lire ici une analyse fort pointue et avisée du critique Jean-François Tarnoswki, publiée naguère dans Positif).

 

Silent Running partage avec Survivant une narration presque exclusivement centrée sur un personnage unique (d'un côté l'astro-botaniste Freeman Lowell, incarné par Bruce Dern, de l'autre Satoru, jeune Japonais lambda), mais également une sombre et tristement réaliste lucidité quant aux répercussions de la nonchalance de l'Homme vis-à-vis de son environnement.  

 

La musique de Schickele, orchestrateur de Joan Baez sur trois de ses albums et musicien réputé pour ses reprises déjantées de Bach, livre une BO dans la tradition orchestrale 70's d'un Williams (la surenchère épique en moins... mais le rythme très lent du film l'impose) qui illustre idéalement (même époque, problématiques proches) le manga de Saito. 

 

 

----------------------

 

 

 

 

Une chronique de Lio

 

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : THE TIME BEFORE

 


C'est de qui   C. Bonin

 

 

La Couv':

Partager cet article

Repost 0
bobd - dans manga Saito SF Schickele

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags