19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 09:30

 

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : THE GOLDEN BOY

 


C'est de qui : Ozanam et Kieran

 

 

La Couv':

 

 

Déjà croisés sur le site? Oui, souvent pour Ozanam et au moins une fois pour Kieran

 

 

C’est édité chez qui ? AAARG !

 

 

Une planche:

 

 

 

Ca donne Quoi ? Elwood n'the 40 freak bitches est un nom qui ne vous rappelle surement rien mais c'était un des tous premiers récits de Doggybags sur un taré bien décidé à occire la planète de bimbos blondes extraterrestres à grands coups de pelle dans leurs boobs !

Aujourd'hui le duo revient en grande forme pour nous offrir une pseudo-suite avec le frère d'Elwood, Jake Wood, golden boy et trader à New York. Aucun point commun avec les Blues Brothers et inutile d'avoir lu le récit initial de Doggybags, Ozanam étend simplement son univers comme Tarantino avait pu le faire avec ses films lorsqu'il était encore créatif... Du coup on peut parler ici de one shot explosif.

Jake Wood n'est finalement pas plus sain que son demi-frangin. L'introduction époustouflante laisse planer une invasion zombie, le truc « à la mode ». Quelques pilules ingérées plus loin, le lecteur comprend que Jake est en proie à quelques hallucinations ce qui nous vaut une critique sociale et du monde de la finance toutes en métaphores.

La voix off constante dresse un tableau cynique rappelant autant Taxi Driver que Fight Club.

Desservi par le dessin anguleux et précis de Kieran, le récit est passionnant et distille un malaise qu'une apparente happy end n'alternera pas. La confusion entre délires et réalité est très tenue et nécessitera une seconde lecture salvatrice.

Malgré un dernier acte un peu plus en deçà, ce portrait original d'un Golden Boy tient toutes ses promesses et laisse augurer d'une possible suite salvatrice. Voici un récit nerveux à lire d'une traite à l'humour bien sombre qui vous rappellera American Psycho en plus dégénéré !

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? DUMB FLESH

 

 

C'est de Qui ? Blanck Mass

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu par ici ? Non

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

Ca donne Quoi Benjamin Power a beau être la moitié des dynamiques Fuck Buttons, il officie également dans l'ombre pour Blanck Mass, son side project branque et dans lequel il a timidement sorti un premier album en 2011 aussi planant que confidentiel.

La couverture du bien nommé Dumb Flesh annonce la couleur : l'univers sera grotesque et effrayant tout comme celui que dépeint Jake Wood ou Ozanam dans Golden Boy.

Electronique cradingue, noisy mais exigeante et inspirée, cet album risque de faire date comme le rejeton honteux qu'on aimerait ignorer mais qu'on se félicite d'écouter et de posséder par fierté comme par intérêt... la vie du golden boy Jake Wood en quelque sorte...

 

 

----------------------------------

 

Une chronique de Jet

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags