10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 16:56

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : ASTRID BROMURE. COMMENT ATOMISER LES FANTOMES

 

 

C'est de qui ? Fabrice Parme

 

 

La Couv':

 

 

Déjà croisé dans le coin? Oui, au moins deux fois, sur l'intégrale de Vénézia entre autre.

 

 

C’est édité chez qui ? Rue De Sèvres.

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? L’an passé le premier tome d’Astrid Bromure enthousiasmait autant votre serviteur que sa plus grande fille ; du coup nous attendions avec impatience ce second tome. Impatience largement récompensée au vu de la qualité du scénario de Comment Atomiser les Fantômes, qui voit notre adorable chipie décider de suivre l’enseignement d’une grande école qui répond à l’évocateur nom de Canterville (ceux pour qui ce nom n’évoque rien vont vite aller se procurer l’intégrale des écrits de l’auteur indispensable qu’est Oscar Wilde). Outre ses nouvelles coturnes, des jumelles retorses prêtes à tout pour s’enfuir de l’internat, Astrid va surtout avoir à faire aux innombrables fantômes et revenants qui infestent Canterville. Ce second épisode fonctionne plus comme une histoire à part entière que le premier, qui était plus une suite de gags, et les personnages en sont d’autant plus intéressants, la jeune héroïne en tête. Outre un humour fin et léger, Fabrice Parme fait à nouveau des merveilles point de vue dessin, son style, toujours dans la lignée des dessins animés d’antan, est un vrai régal.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? THE ADVENTURES OF ROCKY AND BULLWINKLE

 

 

C'est de Qui ?   Mark Mothersbaugh

 

 

La couv' 

 

 

Déjà croisé chez nous ? Jamais me semble t-il.

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Avouons le tout de suite, j’ai eu un petit coup de pouce indirect pour le choix de cette B.O. En effet, Fabrice Parme, l’auteur facétieux d’Astrid Bromure, nous avait confié en commentaire de la chronique de Vénézia, que pendant la réalisation de ce tome 2 il avait écouté la B.O de Rusmore par Mark Mothersbaugh. C’est cela dit à la musique d’un autre long métrage de ce compositeur que je me suis intéressé. Comédie mélangeant des prises de vues réelles avec des personnages animés, Les Aventures de Rocky et Bullwinkle, malgré la présence de Bob De Niro en méchant grotesque, tiré d’une série animée célèbre Outre Atlantique mais inédite chez nous est un ratage quasi complet. Sa bande originale par contre, surtout dans le cas qui nous intéresse aujourd’hui, est intéressante à plus d’un titre. Prise come telle elle peut sembler n’être qu’un hasardeux mélange de divers genres musicaux burlesques dont beaucoup sont directement hérités des grands classiques du dessin animé, mais écoutée avec une bande dessinée comme ce second volet des aventures de la jeune et espiègle Astrid c’est un pur bonheur. L’album fonctionne sur le comique de situation, de dialogues et de saynètes et les compositions de Mothersbaugh,  quelles soient très rythmiques, pleines d’effets old school ou très classiques, si parfois tout de même un peu courtes, font un fond musical épatant.

 

---------------------

 

Une chronique signée Fab

 

Partager cet article

Repost 0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags