12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 17:06

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : AZIMUT TOME 3

 

 

C'est de qui ? Andreae et Lupano

 

 

La Couv':

 

 

Déjà croisés sur B.O BD? Oui, sur les tomes précédents entre autre.

 

 

C’est édité chez qui ? Glénat.

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? C’est la guerre au royaume de…de où déjà ? Peu importe finalement, vu qu’on a perdu le Nord (qui s’avère être un lapin, parti après sa belle !) nos aventuriers du temps n’ont de cesse de trouver du sens à leurs périples respectifs. Manie a dépassé les limites, sa génitrice la traque tandis que les deux Aristides (qui ne sont qu’un ?) courent après le temps perdu. Personnages hauts en couleurs, jeux de mots truculets, situations cocasses…Entre loufoquerie poétique et comédie déjantée digne des meilleurs Monty Python, Lupano continue d’explorer l’univers de ce qui est probablement l’une de ses meilleures créations (et ce n’est pas peu dire !) et a clairement trouvé en Jean Baptiste Andreae l’artiste parfait pour mettre sa folie en image. La sensualité de son trait n’a en effet d’égale que son expressivité et le tout est fort bien mis en couleurs, un must que cette série (dont deux tomes sont encore attendus) !

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? THE CORPSE BRIDE

 

 

C'est de Qui ? Danny Elfman

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu chez nous? Je pense que d’ici peu on aura même exploité toute sa discographie !

 

 

On peut écouter? En live même!

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Film d’animation dans la lignée de l’Etrange Noël de Mr Jack, les Noces Funèbres partage avec son ainé une atmosphère délicieusement gothique et un quota de chansons horripilantes (vous ai-je déjà dit que je ne supportais pas les comédies musicales ?). Et le pire c’est que le reste de la B.O, la partie purement instrumentale de Burton, est quasi moins réussie que les dites chansons. Après, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, ce n’est pas mauvais, loin s’en faut. Mais on sent tellement que Danny Elfman est quasiment en mode automatique, avec ses mélodies à l’orgue ou au clavecin (pour l’ambiance !), ses thèmes éthérés et joliment mystérieux, que c’en est presque frustrant. Pourtant, avec ce troisième volet d’Azimut, un rien plus sombre que les précédents, c’est une B.O qui ne dénote pas.

 

 

---------------------

 

Une chronique de Fab

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags