16 janvier 2016 6 16 /01 /janvier /2016 17:10

 

 

Une nouveauté BD qui tombe bien pour notre cycle Maupassant

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : BOITELLE ET LE CAFE DES COLONIES.

 


C'est de qui : Morice et Quella –Guyot adaptent Maupassant.

 

 

La Couv':

 

 

Déjà croisés sur B.O BD? Oui.

 

 

C’est édité chez qui ? Grand Angle.

 

 

Une planche:

 

 

 

Ca donne Quoi ? En amateur éclairé de Maupassant  -qui, à l’époque bénie où je n’étais pas devenu trop fainéant/pressé et lisais encore de « vrais » livres, était l’un de mes auteurs favoris- je tire mon chapeau à l’équipe artistique du remarqué Facteur pour Femmes de l’an passé qui nous revient, en ce début 2016, avec une adaptation inspirée d’une nouvelle peu connue de l’auteur normand. Boitelle (c’est le titre original) présente, au travers du refus d’un couple de paysans obtus d’accepter le mariage de leur fils avec une jeune fille noire, toute la stupidité du « racisme ordinaire » encore tellement d’actualité dans notre époque troublée. Le scénariste a parfaitement su rendre l’atmosphère douce-amère si présente dans la plupart des récits de Maupassant (il propose d’ailleurs un court texte en conclusion pour donner sa version de ce qui arrive ensuite à la jeune fille) tandis que le style graphique de Morice, que j’ai trouvé encore plus abouti que sur le précédent album et qui m'a même fait penser à celui de Julie Rocheleau, est très adapté à l’ambiance de la nouvelle. Un one-shot  à ne pas rater si l’on aime un tant soit peu les adaptations littéraires réussies, les histoires édifiantes ou, tout simplement, la bonne BD.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

C'est Quoi ? ANGELE

 

 

C'est de Qui ? Vincent Scotto

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu chez B.O BD ? Non

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Old school quand tu nous tiens ! C’est aussi du malheur d’une jeune fille dont il est question dans le Angèle de Pagnol mais c’est en grande partie grâce à la musique de Scotto que la tragédie du personnage d’Orane Demazis est atténuée jusqu’à presque devenir une comédie dramatique. Chansonnier célèbre qui a écrit les plus grands succès de gens comme Tino Rossi ou Joséphine Baker (oui, ça date d’un temps que les moins de …etc), Vincent Scotto a également à son actif quasiment 200 longs métrages dont la majorité de ceux de son ami Marcel Pagnol. Autant dire que le marseillais a le sens de la mélodie qui attrape l’oreille, et une histoire pareille, qui se déroule en plus dans la région où il est né lui procure de quoi montrer tout son savoir-faire. Une bande originale certes surannée mais qui apporte une jolie touche sentimentale voire mélancolique à notre adaptation de Maupassant.

 

-----------------

 

Une chronique par Fab

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags