1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 19:32

 

 

Nous concluons donc notre week end thématique avec un autre auteur à la création iconique et marquante s'il en est et qui s'est bien éloignée de ses origines.

 

 

 

LA BD

 

 

C'est quoi : BATMAN vol.1 (1943-1944)

 

 

C'est de qui ? Bob Kane et Jerry Robinson

 

 

La Couv':

 

 

Déjà croisé sur le site? Non

 

 

Une planche:

 

 

Ça donne quoi ? Édité en 1982 par Futuropolis, mais toujours disponible à la vente, ce volume 1 (qui ne connut jamais de n°2) permet de redécouvrir les débuts du « daily strip » de Batman. Publiée à partir de 1943, cette 1ère période est d'autant plus  intéressante qu'elle regroupe la majeure partie des contributions de Bob Kane himself aux aventures du héros qu'il a créé avec le scénariste Bill Finger. Problème, depuis 1940, ce dernier a eu l'idée de coller aux basques du Caped Crusader un jeune side-kick, nommé Robin. Censé apporter une touche d'humanité à un univers jugé trop sombre, ce « filleul » de Bruce Wayne va surtout détourner la série de son ambiance pulp et de ses influences expressionnistes pour l'amener vers des tonalités… plus légères. Dès lors, quel est l’intérêt de se plonger dans des intrigues policières bateau, aux bad guys sans grand panache (sauf quand il s'agit du Joker !) et aux dialogues plombés par les punchlines bon enfant du duo dynamique ?! D'une part pour se rappeler que Batman n'a pas toujours été un névrosé crypto-fasciste suréquipé. D'autre part pour se faire sa propre idée du style de Kane, parfois très décrié, et surtout de sa maîtrise bluffante du rythme et de la mise en page. Raisons courtes, mais suffisantes !     

      

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est quoi ? THE ATOMIC MR. BASIE

 

 

C'est de qui ? Count Basie

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu chez nous

 

 

On peut écouter?

 

 

 

Ça donne quoi ? : La pochette donne le la : on a affaire ici à du jazz thermonucléaire ! Cet album marque, en 1958, un nouvel état de grâce créatif pour Basie, ainsi que le début de sa collaboration avec le compositeur et arrangeur Neil Hefti. Notons que ce dernier sortira presque dix ans plus tard un album intitulé « Hefti in Gotham City » plutôt réussi (et auquel on peut aller jeter une oreille sur le Tube), mais aux sonorités un peu trop 60’s pour accompagner la BD qui nous intéresse ici. En revanche, « The Atomic… », merveille de swing indéboulonnable, portée par une section rythmique implacable et un Count pianotant à l'économie pour mieux surprendre l'auditoire, passerait sans problème pour la BO d’un polar des années 40-50, voire d’un film noir… si l’on veut bien faire abstraction du fait que la musique de ces films fut composée exclusivement par des Blancs, jusqu’à ce que Miles Davis écrive la partition d’Ascenseur pour l’échafaud, en 1957 (pour info, Le Faucon maltais de Huston, généralement considéré comme le 1er film noir date de 41). Quoiqu’il en soit, et pour revenir à notre chauve-souris, l’album de Basie constitue la bande-son idéale pour la lecture de ces premières aventures de Batman dont il souligne l’action trépidante, l’atmosphère décontractée et le rythme endiablé de ses strips !   

 

------------------------------

 

Une chronique signée Lio

 

Partager cet article

Repost 0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags