5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 14:00

 

 

 

 

LA BD

 

 

 

C'est quoi : SYKES

 

 

C'est de qui ?  Armand et Dubois

 

 

La Couv':

 

 

Déja croisé sur le site? Oui, les deux.

 

 

C’est édité chez qui ? Le Lombard, un lien vers le site :

http://www.lelombard.com/albums-fiche-bd/sykes/sykes,3195.html

 

Une planche:

 

 

 

Ca donne Quoi ?  Sykes, un marshal au lourd passé, tueur implacable et tireur d’élite, entame la traque d’un gang d’assassins sans foi ni loi, pour le seconder il est accompagné d’ O’Malley, une autre fine gâchette, bon vivant par-dessus le marché, d’un pisteur indien taciturne et, contre son gré, d’un jeune garçon dont la mère a été victime du gang en question. Leur chasse va les amener bien plus loin qu’ils ne l’auraient redouté. Ce nouvel opus de l’excellente collection Signé du Lombard est intéressant à plus d’un titre. D’abord, il a la lourde tâche de conclure  une année chargée en westerns, avec des réussites et des albums plus mitigés. Ensuite, si je ne m’abuse, c’est la première incursion dans le genre de Pierre Dubois, plus connu dans le domaine des contes et légendes, et, enfin, c’est l’occasion de voir si Armand, après un Bob Morane convainquant, arrive à se démarquer de l’influence de l’un de ses modèles , Enrico Marini. Le bilan est plutôt positif dirons-nous. Le scénario, si prenant, reste néanmoins fort classique et la seconde partie est un brin expéditive par rapport à la première (on aurait presque aimé avoir deux tomes tant il y a de matière!). On sent que Dubois, en scénariste chevronné, aime les bons mots, les répliques qui claquent bien, quitte parfois à en mettre un peu trop. La partie graphique emporte, elle, taotalement l’adhésion ; même si par moments on sent des réminiscences de W.E.S.T, les personnages sont charismatiques, bien croqués, les décors sont superbes et les fusillades et duels, si certes un peu gore parfois, impressionnants. Bref, du bel ouvrage que les amateurs du genre dévoreront, dés demain, jour de sa sortie officielle.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

C'est Quoi ?  ADDIO FRATELLO CRUDELE

 

 

C'est de Qui  E. Morricone

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu chez nous? Oui, souvent même.

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Qui sait si, sans le succès de la trilogie des Dollars de Leone, Morricone aurait eu la même carrière ? En stakhanoviste de la bande originale, rien que sur l’année du long qui nous intéresse aujourd’hui il a écrit pas moins de 21 scores, le maestro a donné dans tous les genres, sans être vraiment toujours trop regardant sur la qualité des films.  Cela étant il ne s’agit pas ici d’une histoire de cowboys mais d’une tragédie assez dure sur l’inceste entre un frère et une sœur pendant la Renaissance, adaptée d’une pièce de John Ford (non, évidement pas le réalisateur de westerns, mais la coïncidence était trop belle pour ne ps la citer). Hormis un ou deux passages un brin trop mélodramatiques pour vraiment coller avec notre BD du jour (quoi que sur certaines scènes ça passe en fait plutôt pas mal), la B.O de Morricone colle à l’ambiance du film, bizarrerie, malaise, décadence presque même…un cocktail bien sombre que le compositeur italien rend avec talent, se permettant même des incursions dans l’expérimental qui annonce entre autre certains de ses travaux à venir dans le domaine du suspense et de l’épouvante. Bref, malgré -ou grâce à remarquez – ce décalage la musique de Addio Fratello Crudele (dont le titre en français est tout de même « Dommage qu’elle soit une putain » !) apporte une touche d’originalité bienvenue à Sykes.

 

 

--------------------------

 

Une chronique de Fab

 

Partager cet article

Repost 0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags