17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 12:40

 

 

 

 

 

LA BD:

 

 

C'est quoi : HORREUR COSMIQUE

 

 

C'est de qui ? A. Rapi & P. Koivunen

 

 

La Couv':

 

 

Déjà lus sur le site? Non

 

 

Une planche:

 

 

 

Ca donne Quoi ? Bon, Dracula, en BD, on l’a croisé arrangé à toutes les sauces : du très bon (Roy Thomas, Mignola, ) de l’original (Hippolyte) et du très moyen (les variantes chez Soleil entre autres) . Ici, si on retrouve le Valaque aux dents longues, c’est en mode délire décalé, les auteurs finlandais poussant le bouchon encore plus loin que Breccia en son temps. Dracula et Igor, son fidèle serviteur, trouvent le temps long dans leur château, mais la visite d’un employé administratif fouineur (et qui cache bien son jeu) va chambouler leur quotidien au-delà de leurs espérances. Et bientôt Igor se retrouve en mauvaise posture, Dracula converse avec des Loups Garous poètes, Van Helsing revient régler ses comptes, bref les péripéties humoristiques s’enchainent,  le tout ponctué de discussions pseudo philosophiques ou de critique littéraire radicales. Le dessin est tout aussi inattendu sur le sujet, des personnages caricaturaux, dans le style humoristique que l’on s’attendrait plus à trouver chez Fluide Glacial que sur du Bram Stoker. Alternant les pages complètement muettes à d’autres (un peu trop) bavardes, cet Horreur Cosmique aurait pu être une franche réussite si le concept avait été un brin plus poussé ; ajoutez à cela que, bien que le bouquin en toilé soit fort joli, son prix, et une poignée de coquilles assez surprenantes niveau traduction, sont des atouts en moins pour qu’il ait le succès qu’il aurait pu escompter.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? DEATH BECOMES HER

 

 

C'est de Qui ? A. Silvestri

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu sur B.O BD? Oui.

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Silvestri atteint avec la B.O de cette comédie grinçante de Zemeckis les hauteurs que des gens comme Elfman tutoient sans cesse sans jamais les atteindre (même si, dans l’absolu, j’affectionne peut être plus la filmo du second que du premier, mais passons). Bijou de suspense « à la Hitchcock » (encore un point commun avec Elfman d’ailleurs), sa musique joue avec les codes de la comédie et du film d’épouvante sautillant de l’un à l’autre grâce à une orchestration simple –mais pas simpliste- et une instrumentation riche. Peut-être un brin légère avec la version du Dracula du jour elle lui apporte néanmoins une amusante et bienvenue dimension de plus dans le délire de relecture.

 

 

-----------------------------

 

Une chronique par Fab

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags