8 septembre 2015 2 08 /09 /septembre /2015 06:56

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : AU RITZ DES FRITZ

 

 

C'est de qui ? N. Bodin

 

 

La Couv':

 

 

Déja lue sur B.O BD? Non.

 

 

C’est édité chez qui ? La Boite à Bulles, un lien vers le site :

http://la-boite-a-bulles.com/fiche_album.php?id_album=223

 

 

Une planche:

 

 

 

Ca donne Quoi ? On connaît de grands et forts récits d’emprisonnements pendant les guerres mondiales, que ce soit la Première (au hasard, La Grande Illusion) ou la Seconde (toujours au hasard…La Grande Evasion), cela étant, à ma connaissance, rares sont ceux du point de vue des prisonniers de guerre du coté des « méchants ». Au Ritz des Fritz présente Danwarth Pabel, soldat du 3° Reich prisonnier des Alliés. Mais on peut être Allemand en 39-45 et être contre l’idéologie nazie , c’est le cas de Pabel qui, du coup, se retrouve en mauvaise posture dans le camp d’internement, régi par des SS purs et durs qui vont lui mener la vie dure. Récit sous haute tension, fiction matinée de triste réalité historique, solidement documenté et évitant les lieux communs, cet album est une réussite dont Nathalie Bodin, seule aux manettes, peut être fière. Son style graphique épuré, en noir et blanc servant en plus plutôt bien le propos.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

C'est Quoi ? THE CROSS OF LORRAINE

 

 

C'est de Qui   B Kaper

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu par ici? Oui

 

 

On peut écouter? Un peu, dans un extrait.

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Gene Kelly, sorti de ses comédies musicales à succès, joue, dans ce film de 43 un prisonnier français (oui, hein !) qui, avec Jean Pierre Aumont, qui lui joue un américain (non, je déconne, lui c’est la caution française du film) va s’évader d’un camp de travail allemand. Le toujours excellent Peter Lorre joue le nazi de service et le film est un monument de patriotisme propagandiste, alors qu’au départ il est inspiré de l’autobio d’un légionnaire allemand dans la légion Française qui doit combattre l’Allemagne et sera capturé puis s’évadera. Pas tant aux antipodes que ça donc de la BD de Nathalie Bodin, de plus le film bénéficie d’une musique écrite par Kaper, qui n’en n’est pas à son coup d’essai dans le film de guerre et est passé maître dans l’art d’écrire des thèmes de suspense dramatique prenants. Un bien bel accompagnement old school pour une lecture originale et édifiante.

 

----------------------------

 

Une chronique par Fab

 

Partager cet article

Repost 0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags