12 septembre 2015 6 12 /09 /septembre /2015 13:40

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : LES VESTIAIRES

 

 

C'est de qui ? Timothé Le Boucher

 

 

La Couv':

 

 

Déjà croisé sur le site? Non

 

 

C’est édité chez qui ? La Boite à Bulles, un lien vers le site :

http://la-boite-a-bulles.com/album-185-les-vestiaires-

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Exercice délicat, lorsqu’on parle de l’adolescence, de ne pas sombrer dans le portrait caricatural, la vision niaisement moralisatrice ou l’humour potache. Riad Sattouf avait parfaitement maîtrisé ce numéro de funambule avec son brillant Retour au collège (2005), dans lequel il parvenait à doser un regard à la fois amusé et nostalgique sur cette période souvent douloureuse qu’est la puberté. Dix ans plus tard, Timothé Le Boucher prend à son tour le chemin de l’école (a priori du lycée), mais préfère s’arrêter aux vestiaires des garçons, no man’s land scolaire dont il fait l’unique témoin de son histoire. Le lieu n’est évidemment pas choisi au hasard. C’est celui où, par la force des choses, les corps se mettent à nu, se jaugent, se comparent… et avec eux les caractères et les sentiments d’une dizaine d’ados et de leurs hormones en pleine effervescence. Du beau gosse au souffre-douleur en passant par le chevelu, le binoclard ou le roux, tous les archétypes sont ici réunis, sans (trop) forcer le trait, pour mettre en lumière les préoccupations de l’âge ingrat, parmi lesquelles, bien sûr, épier les filles par la grille de ventilation, mais surtout trouver sa place au sein du groupe. Grâce à un dessin épuré qui rappelle- en nettement moins maîtrisé ! - celui de Bastien Vivès, l’originalité de son récit recentrée sur un lieu unique, des dialogues et des situations qui sonnent souvent justes, la BD de Timothé Le Boucher retient l’intérêt jusqu’à son final aussi abrupt qu’inattendu. 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? THE VIRGIN SUICIDES

 

 

C'est de Qui ? Air

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu chez nous? Non (enfin… je ne crois pas !)

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Première collaboration entre le duo français et la réalisatrice Sofia Coppola, The Virgins Suicides est parfois considérée comme une œuvre sombre et dépressive. C’est pas faux ! Mais il serait dommage d’en occulter toute la saveur nostalgique qui en fait la digne héritière d’une pop délicate et léchée, comme savaient en produire disons… Pink Floyd ou Gainsbourg, dans les années 70. Même si elle a acquis, avec le temps, un statut d’œuvre autonome par rapport au film qui l’a inspirée, et se trouve régulièrement citée dans des ouvrages traitant aussi bien de musique de film, de musique électronique… ou de musique tout court, The Virgins Suicides restera toujours un peu la bande-son automnale d’une adolescence en quête d’elle-même, « vestiaire » où l’on échange le costume de l’enfance pour celui de l’âge adulte, au prix parfois d’un tragique sacrifice. 

 

---------------------------------

 

Une chronique par Lio

 

Partager cet article

Repost0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags