22 août 2015 6 22 /08 /août /2015 12:42

 

Un Week-end "Indés" dédidé au retour de notre Jet préféré:

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : L’ARABE DU FUTUR

 


C'est de qui   Riad Sattouf

 

 

Une Couv':

 

 

Déjà vu dans le coin?  Non !

 

 

Une  planche:

 

 

Ca donne Quoi ?  Né d’une mère bretonne et d’un père syrien fin des années 70, Riad Sattouf relate son enfance entre deux cultures différentes. Via un trait enfantin mais détaillé et lisible, si les souvenirs sont peut être romancés il maitrise complètement sa narration pour nous offrir un voyage contemporain digne d’un Zadig de Voltaire à la fois amusé et pertinent. Aisé à lire et souvent drôle, les détails de la vie libanaise ou syrienne (entrecoupés de quelques passages en Bretagne) des années 80 et d’un point de vue purement occidental offrent une vision réaliste et parfois cruelle d’un quotidien sans fards l’ironie de la situation et l’absurdité de certaines mœurs sont le moteur comique de ce long récit qui a pour grande qualité de ne jamais porter de regard réducteur ou moralisateur malgré quelques situations dramatiques. Après avoir refermé le second volume, on aimerait bien déjà lire le suivant prévu pour l’année prochaine. Le rendez-vous est d’ores et déjà pris ! 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? NE QUELQUE PART

 

 

C'est de Qui ?  Armand Amar

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu sur B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi? Armand Amar est un musicien discret mais talentueux remarqué notamment pour les B.O des films « Le Concert » et de « Va, vis et deviens ». Sa principale particularité est de composer une musique qui se fond complètement avec le sujet de ses films pour être à la fois discrète mais présente. Né quelque part n’est pas forcément un film identitaire de plus mais une comédie de mœurs se fondant dans un décor et un contexte atypique avec l’histoire d’un jeune français d’origine algérienne contraint de se rendre dans le pays de ses racines qu’il ne connait pas pour sauver la maison de son père. Armand Amar livre une jolie partition toute en nuances avec l’aide d’un jeune trompettiste libanais de 30 ans, Ibrahim Maalouf, qui ne devrait plus rester dans l’ombre bien longtemps. Une musique subtile pour accompagner les frasques de Riad Sattouf à Ohms.

 

 

--------------------

 

Une chronique par Jet

 

Partager cet article

Repost 0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags