4 août 2015 2 04 /08 /août /2015 07:57

 

 

On continue à (re) découvrir les bonnes choses à coté desquelles on était passé, et cette fois c'est Jet qui s'y colle.

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : AAMA

 


C'est de qui  Frederik Peeters

 

 

Une Couv':

 

 

Déjà lu chez nous?  Oh oui et on  le reverra encore

 

 

C’est édité chez qui ?, Gallimard, un lien vers le site:

http://www.bd.gallimard.fr/ouvrage-A63810-aama.html

 

 

Une  planche:

 

 

 

Ca donne Quoi ?   Malgré un début plutôt mollasson à mon goût, « Aâma » prend une certaine ampleur au fil de son histoire décousue, parsemée de flashbacks et de personnages jubilatoire et,  à l’issue d’un quatrième tome explosif, on referme l’ensemble avec la satisfaction d’avoir lu quelque chose de hors norme, parfaitement maitrisé et unique. Là où Lupus laissait une grande part aux rêves et à l’introspection, Aâma part sur des bases similaires (un loser sans grande ambition) et se termine de manière similaire (les regards sont tournés vers le ciel) mais prend une tournure complètement différente en mêlant aventure, amitié et amour dans une maestria digne des plus grandes odyssées. La couleur et les nombreux dialogues distinguent immédiatement les deux œuvres dont les seuls traits communs se traduisent par une narration drôle et pertinente ainsi qu’une maturité graphique (le dernier tome est à lui seul une explosion de couleurs et de mouvements). On pense beaucoup à l’œuvre de Moebius mais aussi à Akira dont Aâma se voudrait la synthèse par strates distinctes successives. Laissez-vous entrainer par le singe robot Churchill sur la planète Ona(ji), vous n’en reviendrez pas indemne.

 

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? SOLARIS

 

 

C'est de Qui ?  Cliff Martinez

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu sur B.O BD? Tout à fait.

 

 

 

On peut écouter? 

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? Etrange et envoutant, Cliff Martinez aura probablement profondément  marqué les spectateurs du remake contemplatif de Solaris par une soundtrack original utilisant le « steel drum » dans un contexte hétérogène et audacieux mais tout à fait cohérent. La tonalité surprenante de cette association atypique utilisée dans un orchestre symphonique contribue pleinement à une ambiance mystérieuse. Le mélange de musique électronique avec des arrangements orchestraux permet une étrange mutation similaire aux nombreuses formes de vies mutantes que l’on trouve dans Aâma. Une partition atypique que l’on peut considérer également comme un personnage mystique à part entière, et une association BD et Musique assez prenante.

 

 

--------------------

 

Une chronique signée Jet

Partager cet article

Repost 0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags