16 août 2015 7 16 /08 /août /2015 08:05

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : LA GRANDE ODALISQUE

 

 

C'est de qui : Vives, Ruppert et Mulot.

 

 

La Couv':

 

 

Déjà croisés dans le coin? Vives oui, pas sur pour ses deux compères.

 

 

C’est édité par? Dupuis, un lien vers le site :

http://www.dupuis.com/la-grande-odalisque/bd/la-grande-odalisque-la-grande-odalisque/32757

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi : Conjuguons donc nos cycles « (Re) Découvertes de l’été » et « Week-end Noir » avec ce one shot (qui finalement n’en sera pas un, la suite débarque le mois prochain) sorte d’hommage/pastiche à Cat’s Eyes (référence qui ne parlera qu’aux plus vieux de nos lecteurs) à la française. Carole et Alex sont deux séduisantes cambrioleuses de haut vol qui n’hésitent pas à mettre les grands moyens pour s’introduire n’importe où afin de dérober de célèbres (et chères) toiles célèbres. Bientôt le duo devient trio et l’ambition du groupe de voleuses monte clairement d’un cran. Ceux qui connaissent Ruppert et Mulot savent que le second (troisième ?) degré n’est jamais bien loin dans leurs bouquins, et ici on passe (très) vite d’une histoire de casse mouvementé à de l’aventure burlesque nawak où, tant qu’on fait fi de toute vraisemblance et/ou logique, on se prend à sourire des répliques, des situations et du fun décalé, le tout sur un rythme trépidant. Pas inoubliable mais clairement original.  

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? ESPION(S)

 

 

C'est de Qui   C. Martinez

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu sur B.O BD? Oui

 

On peut écouter?

 

.

 

 

Ca donne Quoi ? Alors qu’Air était pressenti au départ pour mettre Espion (s) en musique, c’est finalement Cliff Martinez qui s’occupe de la B.O. Le réal’ ayant apprécié ses partitions écrites pour Soderbergh il lui demande de soigner l’aspect espionnage sans pour autant mettre de coté l’ambiance romantique qui ne manque pas dans le scénario. En mélomane averti Saada veut des cordes pour leur aspect aussi orchestral qu’émotionnel, Martinez y ajoute de la guitare électrique (s’inspirant de certaines B.O de James Bond) et le résultat est très satisfaisant aussi bien dans le film qu’en tant que musique à part entière. Une B.O racée et efficace qui accompagne les mésaventures de notre trio sexy le mieux du monde.

 

---------------------

 

Une chronique signée Fab

Partager cet article

Repost 0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags