8 août 2015 6 08 /08 /août /2015 13:19

 

Plus jamais je ne me plaindrai du manque de sorties estivales vu les merveilles que cela permet de redécouvrir:

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : PRINCE VALIANT

 


C'est de qui : Hal Foster

 

 

Une Couv':

 

 

Déjà croisé chez B.O BD? Non

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil, un lien vers le site :

http://www.soleilprod.com/serie/prince-valiant-01-integrale-volume-1-1937-1938.html

 

 

Une planche:

 

 

 

Ca donne Quoi ? Royale devrais-je même écrire tant Prince Valiant est une perle que tout bédéphile esthète se devrait d’avoir lu …enfin au moins en partie vu que Foster, illustrateur à l’immense talent, a écrit la saga de son héros (un jeune chevalier au temps du Roi Arthur) sur près de 40 années, à raison d’une page chaque dimanche. Depuis 2012 Soleil réédite, emboitant le pas aux américains de Fantagraphics, l’intégralité de cette magistrale œuvre, chronologiquement, dans un grand format luxueux (cinq volumes sont dores et déjà disponibles, le 6° devrait logiquement paraître avant la fin de l’année). Si, une fois n’est pas coutume, j’ai privilégié la V.F à la V.O, c’est en partie dû au fait que, contrairement à Fantagraphics (dont les couleurs semblent cependant peut être plus prononcées), l’édition française propose les cases dans leur intégralité (non redimensionnées comme c’est le cas en V.O) et la tradition est très honnête. Acclamée par beaucoup comme l’une des BD fondatrices du genre, elle n’en n’est pourtant pas une à proprement parler, du moins selon les standards d’aujourd’hui : pas de phylactère, mais un texte (souvent inspiré, parfois drôle) en bas des cases, assez peu de dialogues et des scènes qui s’apparente quelque fois plus à des tableaux à la Gustave Doré ou Arthur Rackham. Foster était, outre un artiste aux qualités graphiques indéniables, un véritable raconteur d’histoires (et ce malgré qu’il était assez peu enclin à œuvrer dans le domaine des strips au départ). Ses scénarios, loin d’être basiques, regorgent au contraire de trouvailles, et il n’hésite pas, au sein de sa fresque chevaleresque, à intégrer des éléments digne des meilleurs récits de fantasy. Un grand classique donc à (re)découvrir sans délais !

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? MUTINY ON THE BOUNTY

 

 

C'est de Qui ? H. Stohart

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu chez nous?

 

 

On peut écouter?  

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi ? J’ai écouté une poignée de B.O pendant ma lecture des 3 premiers volets de l’anthologie, dont, et ce malgré l’évident éloignement des deux médias, celle de cette première (et meilleure) version des Révoltés du Bounty par Herbert Stohart. Sous contrat avec la MGM pendant plus de vingt ans, Stohart composera dans pas mal de genres avec une prédilection pour le grand spectacle. Merveille d’équilibre entre des thèmes plus ou moins marins pleins de fougue, d’aventure et d’héroïsme, et des passages plus discrets mais tout aussi efficaces, Mutiny on the Bounty est à l’image du long métrage qu’il accompagne, une réussite à tout point de vue, fleuron du cinéma de l’Age D’Or Hollywoodien. Son travail sera d’ailleurs nommé aux Oscars mais c’est à Max Steiner qu’ira la statuette (Stohart aura finalement la sienne trois ans plus tard pour le Magicien d’Oz). Une ambiance de choix pour accompagner les merveilleuses aventures de Prince Valiant.

 

 

---------------------------------

 

Une chronique old-school signée Fab

Partager cet article

Repost 0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags