11 juillet 2015 6 11 /07 /juillet /2015 14:18

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi? VIRGINIA.  PROVIDENCE

 

 

C'est de qui? Gauthier & Blary

 

 

La Couv':

 

 

Déjà croisé chez B.O BD? Oui, sur les 2 tomes précédents.

 

 

C’est édité chez qui ? Casterman, un lien vers le site :

http://bd.casterman.com/albums_detail.cfm?id=48104

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Fin de cette trilogie crépusculaire s’il en est. Doyle, assassin d’une petite fille lors de la Guerre de Sécession n’a de cesse de subir sa rédemption, poursuivi par le fantôme de sa victime. Après avoir sauvé une jeune noire d’un lynchage il se retrouve à aider des esclaves en fuite. Le groupe est pris entre deux feux, ceux des nordistes et des confédérés. La conclusion de Virginia est aussi tragique que le reste de la série, à l’exception de son épilogue peut être. Virginie Gauthier a amené le western vers des contrées sombres où on le voit rarement, et Benoît Blary était un choix des plus original pour mettre cette litanie en images. A un ou deux petits bémols près (choix de colo par endroits) Virginia s’impose comme une réussite par son propos et son trait décalés.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? SERAPHIM FALLS

 

 

C'est de Qui ? H.G.Williams

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu chez nous? Oui

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

Ca donne Quoi ?  Pas évident de livrer un western digne de ce nom dans les années 2000 quand les chefs d’œuvres du genre sont clairement derrière lui. Si cette histoire de poursuite/vengeance ne brille pas par son originalité, elle n’en reste pas moins tout à fait regardable, ne serait-ce que grâce au duo d’acteurs –Pierce « ex 007 » Brosnan et Liam « j’ai vendu mon âme à Besson »Neeson qui, tout deux, pour une fois assez rare, évitent d’en faire trop – et par sa bande originale. Clairement atmosphérique, la musique de H.G.williams joue la carte de l’underscoring à fond et, connaissant le reste de la filmo du bonhomme ainsi que son allégeance (Remote Control pour ne pas le nommer) ce n’est pas chez B.O BD qu’on va s’en plaindre. Composée en à peine un mois, agrémentée d’effets sonores assez poussés, la partition de Seraphim Falls, si elle accompagne fort bien l’action et le suspense d’un film qui n’en manque pas, n’est que peu écoutable en tant que telle ce qui lui vaudra de ne pas être proposée à la vente (Williams est cependant coutumier du fait, les lecteurs assidus de ce site se souviennent peut être de Domino, qui est dans le même cas). Une « musique » d’ambiance donc, pleine de tension, qui ne démérite pas sur la conclusion de Virginia.

 

 

------------------

 

Une chronique signée Fab

 

Partager cet article

Repost 0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags